Accueil Salon de Genève Genève 2019 Live : Skoda iV Vision concept

Genève 2019 Live : Skoda iV Vision concept

978
8
PARTAGER
iV Vision

A Genève, le groupe Volkswagen annonce avec force le déploiement à court terme de sa nouvelle plate-forme électrique MEB. Cousin du concept El-Born de Seat et du Audi Q4 eTron, le Skoda iV Vision est une évolution du concept Vison E dévoilé en 2017, annonçant une probable commercialisation en 2020.Profitant de la synergie de groupe, Skoda a développé en l’espace de deux ans une gamme complète de SUV (Kamik, Karok, Kodiak), qui pourrait bien être coiffée l’an prochain par un SUV coupé électrique à la philosophie plus sportive. C’est ce que semble annoncer ce iV Vision.

Visuellement, le iV Vision en impose avec un gabarit assez costaud (4,66 m de long, 1,92m de large et 1,61m de haut) et une face avant très agressive et saillante. D’ailleurs, la philosophie électrique du véhicule saute moins aux yeux que sur la Seat El-Born dont le visage lorgnait vers Tesla. On retrouve sur la forme de la calandre et les nervures du capot avant la « patte » Skoda, mais la calandre est cette fois-ci coupée en deux par une ligne de diodes transversale qui relie les deux optiques. Ce « néon » facial devient progressivement un canon visuel de nombreux véhicules électriques.

La partie inférieure se caractérise par des ouïes à trois nervures, qui puisent leur inspiration dans la Golf R. Mais avec cette couleur jaune et son profil assez musclé, on pourrait même trouver à ce concept Skoda un petit air de famille avec le Lamborghini Urus…toutes proportions gardées. De profil, la ligne du coupé est plus classique mais dégage une belle sportivité, en lorgnant vers le BMW X6. Enfin, l’arrière se montre plus sage, avec des optiques typiques de la signature VW. Les feux postérieurs en forme de pince du iV Vision rappellent furieusement ceux du concept el-Born de Seat.

Côté technique, on retrouve donc les mêmes spécifications que sur l’Audi Q4 ETRon, avec deux moteurs électriques délivrant une puissance de 225 kW, soit 306 chevaux. La vitesse maximale du modèle est limitée à 180 km/h et les 100 km/h sont atteints en 5,9 secondes (soit 0,4 de mieux que le Q4 à vocation moins sportive). Enfin, son autonomie maximale annoncée est de 500 km en cycle WLTP, donc à vérifier en conditions réelles. La batterie de 83 Kwh peut se charger à 80% de sa capacité maximale en 30 minutes.

Le concept mise évidemment sur l’hyper connectivité, grâce à une compatibilité 5G et toute une batterie d’aides à la conduite, de systèmes de sécurité intelligents (détection fatigue) et de fonctions annexes, comme la communication en temps réel avec les centres de contrôle du trafic. Dernier point, la Vision iV revendique un statut de voiture autonome de niveau 3, c’est-à-dire capable de rouler seule sur une autoroute et de communiquer avec d’autres véhicules.

L’avis de leblogauto.com

Les SUV du groupe VW vont bientôt nécessiter un salon à eux tous seuls. On frôle l’overdose, mais une chose est sûre, l’offensive électrique du groupe ressemble de plus en plus à un Blitzkrieg. La division Skoda entend s’y engouffrer pour poursuivre la diversification et la montée en gamme de son offre produit.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Genève 2019 Live : Skoda iV Vision concept"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Woof
Invité

pas mal 🙂

Will
Invité

Jolie moustache, un peu lourdaud.

Prince Vaillant
Invité

J’y vois plutôt la prochaine Octavia, et nullement un suv. Pour moi la conclusion de l’article est à revoir dans ces conditions.

SAM
Invité

E-Tron
E-Golf
E-Motion
I-Cockpit
iV Vision

Aïe!

nouh
Invité

Ces monstres mutants ne sont heureusement pas le reflet de ce que sera la mobilité de demain, mais au contraire les derniers vestiges d’une ère basée sur le gaspillage, l’opulence et de la prétention. Toujours plus gros, plus lourd, plus grand et bien sur toujours plus chère….

wpDiscuz