Accueil Spyshots Spyshots : Opel Corsa

Spyshots : Opel Corsa

1757
20
PARTAGER
Spyshots Opel Corsa (2019)

La Peugeot 208 ne sera pas la seule nouveauté en matière de citadine chez PSA cette année. Elle sera rapidement suivie par l’Opel Corsa, devenue pour l’occasion une proche cousine.

Une des premières décisions de Carlos Tavares après la reprise d’Opel par PSA fut de faire repartir à zéro le projet de renouvellement de l’Opel Corsa, afin de prendre comme base la plateforme CMP. Ceci alors que la voiture sur plateforme GM était quasiment terminée. Elle est d’ailleurs depuis sortie en version berline 4 portes, sous le nom de Buick Excelle

Mais malgré l’annulation, PSA a souhaité limiter le retard du projet. La sortie prévue fin 2018 a donc été repoussée à fin 2019. Et l’arrivée des premiers prototypes confirme ce que l’on pouvait imaginer : la Corsa « F » ne part pas d’une feuille blanche. Pour réduire les coûts, et surtout ici les délais, Elle reprend un peu plus que la plateforme de la Peugeot 208. La vue de profil montre en effet une allure générale similaire à celle de la Peugeot, dont le même angle de hayon à l’arrière.

Une 208 remaniée

Pour exprimer son identité, la citadine allemande modifiera donc la section avant (ailes, capot, bouclier, phares) et l’arrière (feux, hayon, bouclier). Mais pour mieux la distinguer, on note aussi que la partie haute de la porte arrière et la custode ont également été remaniées. L’arrondi de la porte arrière est en effet une signature de la 208, rappelant les générations précédentes. Pas question donc de la transposer sur la Corsa.

Les motorisations seront identiques, en 3 ou 4 cylindres essence. La Corsa pourrait faire une croix sur le diesel. Mais cela reste encore à confirmer, puisque le DS3 Crossback cousin a conservé une telle motorisation. La version électrique de la Corsa sera lancée en 2020.

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Spyshots : Opel Corsa"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Le capot plat est repris de la prochaine 208.
Ligne très vertical à l’avant comme pour la 208 et
donc comme le prochain 3008.
Cela fait très Audi A1?

Bizaro
Invité
Entre le 3X-Back et la C3 il y a visuellement un écart de style très important, si cet écart de style l’est aussi avec les 208 et Corsa, PSA aura non seulement réussi à créer 4 identités originales fortes mais avoir des marques complémentaires. Bien que je pense que la 208 risque de prendre le style classique de la 508. Ce qui est surprenant c’est l’emploi du temps des sorties : mi 2016 présentation de la c3 mi 2018 présentation la ds3-Xback début 2019 présentation de la 208 mi 2019 présentation de la corsa En 1 an trois concurrentes présentées… Lire la suite >>
zeboss
Invité
ce n’est pas faux comme raisonnement, mais n’oublie pas que la Corsa aurait du être présentée en 2018, et qu’elle ne sera sur le marché qu’en 2020 pour éviter de sortir une Corsa GM et payer des royalties à Gm (et ne pouvoir la vendre sur d’autres marchés). La nécessité de remplacement a donné un calendrier un peu bizarre mais en même temps cela offre un effet réellement concurrentiel. Fini le temps où la génération N+1 d’une marque arrivait à peine deux ans après la N-1 de la marque concurrente du groupe (307/C4 par exemple). La C3II est basée sur… Lire la suite >>
zeboss
Invité
le style de la corsa avait été figé avant le rachat par PSA, la base technique était celle de la corsa -1. il est fort probable que le style n’ai été que transposé sur la nouvelle en reprenant les dessous cmp et qq pièces comme souvent le pare brise (grandland ou Crossland ont fait de même), après les poignées de portes ou les tringles de vitres on s’en fout un peut qu’elles soient PSA ou GM… C5 / 3008 / grandland / Ds7 sont sur la même base et personne ne peut dire que ce sont des clones, ce n’est… Lire la suite >>
Twin Spark
Invité

Stratégie suicidaire. Rien de mieux pour vider Opel de sa substance et réduire sa valeur à néant.

Commandant Tour
Invité

Le suicide aurait été de lancer la nlle Corsa by GM en payant des royalties à GM pour une auto plus que fade (cf la buick) et basée sur des techno et un châssis d ancienne génération
Même si le temps n a pas permis de faire une auto plus différente que la 208, au moins le projet part sur des bases saines (en produit, en finance … même si il manquera un peu d’en style , mais vu la buick est ce vraiment pire ??!!!)

Thibaut Emme
Admin

C’est même plus que cela car sauf erreur, PSA n’a pas le droit d’aller sur certains marchés (asie, etc.) avec des Opel/Vauxhall développées sous l’ère GM.
Si PSA veut vendre sa Corsa sur ces marchés, ils devaient donc repousser le lancement et refaire une Corsa « PSA ».

wizz
Membre

ce n’est pas certains marchés
c’est tous les marchés en dehors de l’Europe.

Twin Spark
Invité
Opel et Peugeot sont présents sur les mêmes marchés. Le risque est grand que le public perçoive la Corsa comme un relookage de 208. Dans ce cas, non seulement la Corsa se vendra mal, mais en plus Opel perdra de sa valeur en paraissant une sous marque de Peugeot ce qui impactera toute la gamme, surtout les modèles supérieurs qui eux sont complémentaires de la gamme PSA traditionnelle (image allemande, robustesse. Etc.). C’est la valeur de la marque Opel qui en jeu… A tout prendre, sur le long terme et pour valoriser au mieux l’achat de la marque Opel, mieux… Lire la suite >>
miké
Invité

Opel etait mort vivant. la corsa était une voiture de location ! Ouvre les yeux. le fait qu’ils soient passés chez PSA n’impacte en rien l’image, bien au contraire.

Twin Spark
Invité

Merci mike j’ai les yeux ouverts. Par contre enleve tes oeillères franco française : en Europe la Corsa se vend autant que la 208, plus que la C3 pourtant plus récente. Et je ne parle pas de l’ Astra, qui se vend mieux que la Mégane, la 308, et encore moins de l’ Insignia, qui existe elle contrairement aux 508 et talisman.
Je ne défend pas Opel, je m’en fiche, mais ça ne servait à rien d’acheter Opel pour rebadger des Peugeot.

Thibaut Emme
Admin

@Twin Spark : ne pas oublier en Europe que Opel et Peugeot n’ont pas les mêmes marchés.
Peugeot est plus ouest et sud, quand Opel est nord et est.
Lors du rachat, une étude des ventes européennes par Pays montrait que les pays de confrontation directe était rares.

https://images.lesechos.fr/archives/2017/LesEchos/22387/ECH22387077_1.jpg

Après, ce n’est jamais un simple rebadging. Les équipes retravaillent les liaisons au sol, les fauteuils, la réponse à l’accélération, la direction, etc.

miké
Invité

Mais oui, le fanboy, si tu veux !
Le fait qu’elle soit quasi gratuite, et disponible chez tout les loueurs pour cette meme raison, n’a rien a voir avec le fait qu’elle se soit bien vendue.
Et ta tirade sur les autres modèles, ridicules, s’il n’y avait pas de problemes, il n’y aurai pas eu de rachat.
Arrete de pleurer maintenant stp.

Otto
Invité

Ça me fait penser à l’epoque des Citroën LN et Talbot Samba. Sans oublier la Saxo.

Twin Spark
Invité

+1
Et on a vu comme cette stratégie à été bénéfique pour Talbot…

Philippe
Invité

Je t’invite à te pencher sur l’actuelle Corsa qui n’est rien d’autre qu’une Grande Punto… Et celle là ils l’ont faite de leur plein gré.

SGL
Invité

Ouais … pour @Twin Spark, tout ce que font les autres constructeurs est bien et normal … et ça devient minable quand c’est fait par PSA !?

zeboss
Invité

si on pouvait arrêter de revenir à Talbot, Tavares et Calvet sont quasi à l’opposé dans leur logique industrielle…
Opel aurait du assembler sa Corsa en France du côté de Sarreguemines, mais Calvet a tout fait pour éviter l’implantation de l’usine pensant que ce serait une concurrence déloyale..
L’Espagne peut lui dire merci.
Calvet a peut être réussi à sauver PSA mais comme prototype d’esprit étriqué et de caricature de PDG franco français d’une multinationale on ne peut pas trouver pire (ou meilleure dans la caricature).

Philippe
Invité

Bizarre personne ne trouve à redire lorsqu’il s’agit des Polo et A1 ou TRoc et Q2.

wpDiscuz