Accueil Berlines La nouvelle Peugeot 208 surprise

La nouvelle Peugeot 208 surprise

8279
90
PARTAGER

Pour la première fois, la prochaine génération de Peugeot 208 a été surprise.

Les photographies diffusées sur le site Carscoops – également présentes sur d’autres sites – sont nombreuses. Elles montrent la future Peugeot 208 d’assez près même si l’auto demeure camouflée. A ce stade, plusieurs constats s’imposent toutefois. Premièrement, il semble rester quelque chose de l’actuelle génération, sans doute au niveau des ailes arrière. Deuxièmement, l’auto est marquée par le style des récents modèles (508 par exemple) mais également des concepts de la marque, tout cela étant normal. Troisièmement, le prototype surpris serait une version GTI. La présence d’un aileron, la double sortie d’échappement ou encore les jantes sont quelques indices. On se souvient que la nouvelle 208 ne sera plus disponible qu’en 5 portes, la GTI en étant donc également une. Quatrièmement, la prochaine 208 semble plus imposante. Ne doutons pas que cela sera sans doute souligné par une qualité perçue en progrès (la plaque d’immatriculation redescend dans le pare-choc par exemple). Cinquièmement, les feux semblent aussi bien à l’avant qu’à l’arrière assez travaillés.

Une 208 électrique

Mécaniquement, c’est surtout la version électrique qui est attendue. Celle-ci devrait se présenter pratiquement comme une 208 classique. On soulignera aussi que des rumeurs ont fait état d’une possible électrification de la version GTI, sans doute dans l’optique premièrement d’associer sportivité et électricité et deuxièmement de bénéficier de l’engagement sportif de la marque en rallycross, lequel est promis à l’électrique.

Quoi qu’il en soit, pour découvrir la nouvelle 208, il conviendra de patienter jusqu’aux alentours du salon de Genève 2019, lieu où la lionne devrait effectuer ses grands débuts en public.

Source et photo : Carsccops

Poster un Commentaire

90 Commentaires sur "La nouvelle Peugeot 208 surprise"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Les poignées semblent très basses, ça donne une impression bizarre au niveau du bas de caisse …
Les feux verticaux qui descendent sur les boucliers
avants …. ça ne semble pas plaire plus que cela!
J’espère que Clio et 208 ne vont pas singer leurs
aînées sur ce point …

AQW
Invité

« ça ne semble pas plaire plus que cela! »
A SAM…

On verra quand elle sera déshabillée.
En tout cas, elle ne semble pas singer son aînée mais bien lui mettre une longueur d’avance.

SAM
Invité

@AQW
Les « aînées » en question ce sont les Talisman et 508/ Mégane et 308-3008 …

SAM
Invité

Celui qui semble avoir le mieux maîtrisé les feux avants guirlandes de Noël … c’est le Renault Arkana… j’espère sincèrement que les prochaines Clio et 208 ne soient pas dans la surenchère sur ce point car ce sont des « petiotes » polyvalentes et ce qui marche pour des autos « statutaires » ne marche par forcément pour des autos plus petites … point trop n’en faut!!!!!

zeboss
Invité

réflexion inutiles d’une intellectualisation dépassée basée sur des on-dits..

Kaizer Sauzée
Invité

Quel intérêt de venir critiquer alors qu’on ne voit rien donc sans rien savoir ?
Juste pour le plaisir de dire du mal ?
Commentaire stérile.

SAM
Invité

@Kaizer Sauzée. Aucune critique …
J’espère juste qu’elle n’a pas de feu
guirlande … c’est tout! On verra au
salon de Genève!

miké
Invité

Elle a des griffes, elles sont visibles sur la photo.
Personnellement, j’espere qu’ils ne vont pas singer la 207, grosse a l’exterieur, petite a l’interieur.. La 208 a le format parfait. Mais le paf avant n’est pas bon signe..

SAM
Invité
@miké. Perso je pensais qu’ils allaient profiter que le Clio muait en douceur pour sortir une bombe digne de la 206 … J’adore la 308 qui est pour moi la Peugeot la mieux réussie en ce moment … La 308 a des feux avant trop « latins » qui pêchent avec le reste hautement réussi (c’est l’une des autos françaises les mieux dessinées du moment)… ils semblent en reprendre la silhouette pour cette 208 mais les feux arrières type 3008 et les griffes avants ne vont pas me faire grimper au 7ème ciel! A cela s’ajoute le découpe du capot type Audi… Lire la suite >>
Christophe
Invité
Christophe
Invité

Donc les caractéristiques de la Peugeot 208 électrique sont :
– hauteur 1,46 cm (10 cm de moins qu’une Zoé),
– masse 1390 kg (105 kg de moins qu’une Zoé),
– batterie 50 kWh (au moins 4 à 5 de plus qu’une Zoé),
– charge 100 kW.
Donc elle va consommer moins qu’une Zoé.
Elle va surtout permettre à Peugeot d’augmenter la masse moyenne de ses voitures et de réduire artificiellement sa moyenne de CO2.

ART
Invité

Vu que le législateur est arc-bouté sur le CO2, tu auras toujours ces aberrations…
Idem sur la taxe délirante qui favorise le diesel plutôt que l’essence, idem avec la foutaise de critair…

amiral_sub
Invité

pourquoi vendre des électriques est une aberration? Par contre je suis en phase avec toi sur la législation qui favorise le diesel. Ça c’est une aberration.

Christophe
Invité

@amiral_sub
La version électrique sera 36 % plus lourde que la version thermique de base, inévitablement elle va émettre plus de particules d’abrasion et donc au total plus de particules.
Avec sa batterie chinoise combien de km pour annuler le CO2 à la fabrication vs un modèle qui pourra être équipé de kits de carburants renouvelables.

zeboss
Invité
le pb number one actuel est l’augmentation de la densité dans l’air des GES (dont le Co²) et le méthane. Le Co² est classé dans les polluants, sans en être vraiment un mais est mortel à haute dose… lors de la combustion ou de la respiration naturelle dans une pièce hermétique. Le dé-zingage en règle sur les Nox, eux toxiques, même à faible dose et non présents dans un processus naturel, serait plus justifié par des impératifs de santé publique, le problème caché de la chose c’est qu’il peuvent être produits de moultes façons, par les chauffages au fuel par… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@zeboss
Et en quoi le VE avec sa grosse production de CO2 à la fabrication permet de réduire la concentration de GES ?

zeboss
Invité

voir plus haut…

Christophe
Invité

@zeboss
Je repose donc ma question en quoi le VE avec sa grosse production de CO2 à la fabrication permet de réduire la concentration de GES ?

zeboss
Invité

crit-aire n’est pas une foutaise dans la mesure où un seul véhicule type « 4 ou 5 » produit autant que dix « 2 » à l’instant T.
On ne parle pas de l’énergie grise, parce que ce que l’on respire c’est bien le gaz émis à l’instant combiné à quelques centaines d’années d’historique locale…
(le Cesium en suspension dans l’air ne pouvant provenir par exemple que de 1942…).

Christophe
Invité

On a aussi les caractéristiques de la version 1,2 85ch essence : masse 1020 kg soit 370 de moins que l’électrique qui est 36 % plus lourde !
Donc en terme de pollution le surplus de particules d’abrasion va largement est supérieur aux particules de combustion.
En terme de CO2 avec une batterie chinoise, quel est le kilométrage requis pour annuler le CO2 dégagé à la fabrication de la batterie.

zeboss
Invité
le maniaque des particules à l’abrasion est encore de sortie… Faut arrêter avec la théorie quand même : un VE n’utilise quasiment pas ses plaquettes de freins, sauf à l’immobilisation complète ou en cas d’extrême urgence… les pneus ne s’usent pas tellement plus en ville ou sur route, malgré la masse supérieure.. C’est plus la façon de conduire qui procède à une usure intensive, manger ses pneus en 6000 kms est parfaitement réalisable avec une thermique, et faire 25000 ou 40000 aussi, en VT ou VE, c’est encore possible. Là encore le freinage est le principal facteur d’usure pour Mr… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@zeboss Tu me demandes des sources mais quelles sont les tiennes pour dire que « le freinage est le principal facteur d’usure ». Ensuite tu crois vraiment que le modèle pesant 1020 kg aura les mêmes pneus que celui pesant 1390 kg. Si oui inévitablement le second usera plus donc émettra plus. Si non même à potentiel kilométrique égal, le second émettra plus du fait d’une masse usable plus importante lié au pneu plus large. Même topo sur l’abrasion du revêtement. C’est si compliqué que cela de faire un calcul d’usure des pneus en mg/km ? Idem avec les freins ? Entre… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Pour le CO2, il vaut mieux « en une fois ». Pourquoi ? Car un CO2 à la sortie d’une usine est plus simple à capter (on sait parfaitement le faire) que des millions de pots d’échappements de voitures.

Christophe
Invité

Et on en fait quoi une fois capté ?

Christophe
Invité

Au passage cela veut dire capter le CO2 au cul de tous les engins pour extraire les minérais, au cul de toutes les centrales thermiques produisant de l’électricité nécessaire à la fabrication et à l’utilisation, etc.
La production de CO2 liée à un VE est bien plus disséminée que celle liée à un VT, donc il est beaucoup plus facile de capter au niveau des usines des VT et de le faire rouler au carburant renouvelable.

zeboss
Invité

relis ce que j’ai écris ailleurs sur la répartition des productions de résidus…

Christophe
Invité

@zeboss
Je repose donc ma question en quoi le VE avec sa grosse production de CO2 à la fabrication permet de réduire la concentration de GES ?

zeboss
Invité

ps : hypothèse parfaitement farfelue..
il est bien connu que le diésel est produit par la pompe de la station service.
(tout comme les haricots verts sont dans des boites en fer..).

Christophe
Invité

J’ai parlé de diesel ?
Faudrait juste apprendre à lire.

Thibaut Emme
Admin
Cela va sans doute vous surprendre cher Christophe, mais le CO2 est l’un des éléments les plus utilisés en industrie. Il y a tout un tas d’applications dont les plus inattendues comme la fabrication de…l’aspirine 😉 Le CO2 on en utilise pour produire de l’urée (qui sert d’engrais mais aussi pour filtrer les NOx…), pour les polycarbonates (CD/DVD, vitre, blocs optiques, verres de lunettes, etc.), on s’en sert aussi dans des réactions avec les métaux rares (à la production, mais aussi au recyclage). Bref un peu partout. Chaque année, on consomme plus de 150 millions de tonnes de CO2 dans… Lire la suite >>
zeboss
Invité

pour info et pour rie, il arrive que le Co² soit produit en usine tout simplement par la ….
combustion d’énergies fossiles (souvent le gaz)…
quand l’homme veut marcher sur la tête, il ne le fait pas qu’à moitié…

Christophe
Invité

« Il y a une grosse source de CO2 à la production de la batterie » oui avec l’extraction, le transport, le raffinage, la production des cellules, la mise en pack. Donc production disséminé.

En attendant quelle installation industrielle capte son CO2 mise à part les usines autour de l’unité de production d’essence de synthèse de Audi ? Carburant renouvelable dont justement j’ai parlé.

Christophe
Invité

Le CO2 capté à la cheminée d’une centrale à charbon, il va falloir l’épurer et le filtrer avant de l’injecter dans des produits alimentaires !

zeboss
Invité

t’es un obstiné ou tu es « *** » ?
le Co² émis quelque soit son origine est associé à toutes sortes de particules, l’obtention de co² pur ne peut être réalisée qu’en présence de valeurs stœchiométriques. Et du Co² de charbon ou de calcaire reste du gaz…
tous les gazs doivent être épurés, l’O² médical comme le N passe par des filtres, le CO² aussi…
et pour les chimistes en herbe, le CO² ne charbon n’est pas noir…

Christophe
Invité

@zeboss
Je n’ai pas besoin de t’insulter pour me faire entendre.
Tu confirmes donc que le CO2 qu’il va falloir capter pour continuer à se comporter en individualiste, il faudra le traiter (c’est bien ce que j’ai dit) donc avec dépense énergétique et production de CO2 (à la fabrication des systèmes et à l’usage).
Oh le beau tombeau des Danaïdes.

zeboss
Invité

déjà ce n ‘est pas le tombeau mais le tonneau,
ensuite toute activité dégage des rejets, l’homme qui tape sur son clavier aussi..
ensuite si tu fais le cake en mécanique tu l’es moins en chimie, la filtration des gazs est souvent passive, donc sans énérgie ou tout au plus en utilisant celle contenue dans le process émettant le gaz lui même…
ensuite tu n’as jamais entendu parler du rendement ?
voilà des notions que l’école ne t’a pas encore appris ?

Christophe
Invité

@zeboss
Et toi tu n’es pas un crac en mécanique des fluides, perte de charge cela te cause. Qui dit perte de charge au passage du filtre dit énergie pour le compenser.

Christophe
Invité

@zeboss
« Même le vélo (sa fabrication n’est pas neutre), encore plus s’il est fabriqué à 10000 kms de son lieu d’usage. » tu as manifestement un problème de grandeur : même transporter avec le mode le plus pourri (un camion de messagerie de 19 t en mode ramassage distribution) il présente un impact de 75,8 kg de CO2 soit la combustion de 27 litres d’essence ou 959 kWh d’électricité française (annulé en 6000 km environ vs consommation d’un VE).

zeboss
Invité
je pense que c’est un peu toi qui veut à priori démonter que ton hypothèse (d’ailleurs pas claire) est la bonne. Moi je me contente de rationaliser. Un vélo n’est pas neutre dans l’absolu, je ne sais pas où tu pêches les valeurs citées, mais je ne prétends pas donner la solution. Quand au autres raisonnements, ceux de la collecte du Co², ils sont valables pour le pétrole comme pour la betterave ou la cane à sucre. Il y a toujours dans la production de quelque chose, une phase de « dispersion » d’énergie qui ne sera pas captable. Reste donc à… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@zeboss
« d’ailleurs pas claire » finalement c’est bien cela le problème tu ne vois pas la finalité de mon intervention mais tu viens polémiquer.
Donc si un VE n’est pas moins polluant (y c CO2) qu’un VT et que les VT représentent bien un problème c’est bien que les VP posent un problème. Et là le vélo même avec son impact est bien plus adapté.
CQFD

Christophe
Invité

@zeboss
« Même le vélo (sa fabrication n’est pas neutre), encore plus s’il est fabriqué à 10000 kms de son lieu d’usage. » tu as manifestement un problème de grandeur : même transporter avec le mode le plus pourri (un camion de messagerie de 19 t en mode ramassage distribution) il présente un impact de 75,8 kg de CO2 soit la combustion de 27 litres d’essence ou 959 kWh d’électricité française (annulé en 6000 km environ vs consommation d’un VE).

Christophe
Invité

Pour un vélo, même transporter avec le mode le plus pourri (un camion de messagerie de 19 t en mode ramassage distribution) sur 10000 km l’impact est de 75,8 kg de CO2 soit la combustion de 27 litres d’essence ou 959 kWh d’électricité française (annulé en 6000 km environ vs consommation d’un VE).

zeboss
Invité
Quand on s’engage sur une polémique technique, il faut la connaitre avant, c’est mieux… http://www.beurk.com/breves/pneus-plaquettes-de-freins-et-usure-des-routes-grands-emetteurs-de-particules-fines-comme-les-moteurs-diesel https://www.science-et-vie.com/technos-et-futur/les-pneus-les-freins-et-l-usure-des-routes-emettent-presque-autant-de-microparticules-que-le-diesel-5662 et plein d’autres, Qwant is my (your) friend… et quand à la production de Co² en une fois ou en 15 ans, je rejoins largement Thibaut Emme, une pollution concentrée est gérable alors que celle diffuse risque de ne plus pouvoir l’être si en particulier elle est multipliée à l’infini par des sources multiples. Certaines usines sont capables de traiter leur émission de polluants et d’avoir des résiduels faibles. Évidemment la production de batteries (en Chine) à partir de terres ou métaux rares (Amérique… Lire la suite >>
Christophe
Invité
Ton lien beurk renvoie vers ton autre lien donc une seule source !! Et tous les liens de Qwant renvoie peu ou prou vers la même chose. Le seul souci de tes deux liens c’est que si ils donnent une valeur de production pour les freins ils ne donnent aucunement une valeur pour les pneus, le revêtement et l’échappement. C’est bizarre mais Airparif parle de 30 mg/km environ au total pour un roulage en Idf quelque soit le type de véhicules. Donc il doit y avoir une erreur quelquepart. 30 mg/km c’est en fait l’usure moyenne des freins d’un VT… Lire la suite >>
Christophe
Invité

http://www.gecoair.fr/2018/04/19/des-particules-fines-quelque-soit-le-vehicule/
Là c’est beaucoup plus sérieux :
– freins de 1 à 16 mg/km,
– pneus de 4 à 14 mg/km,
– route de 4 à 10 mg/km
et c’est bien en adéquation avec les 30 mg/km de Airparif, le roulage urbain entraînant le plus d’abrasion des pneus et route et l’utilisation plus importante des freins.

Christophe
Invité

Et c’est bien en accord avec cela : https://www.eea.europa.eu/publications/emep-eea-guidebook-2016/part-b-sectoral-guidance-chapters/1-energy/1-a-combustion/1-a-3-b-vi/view

« Quand on s’engage sur une polémique technique, il faut la connaitre avant, c’est mieux… »

zeboss
Invité
quand on dit : pour tous véhicules, c’est déjà une grossière erreur, on ne peut pas comparer un VT et un VE, le mode de ralentissement n’est pas le même, surtout dans des bouchons, donc généraliser est une première erreur. Un hybride ou un VE ne freine pas autant, compte tenu de l’usage même involontaire du frein moteur : avec une hybride sur autoroute en levant le pied devant les premiers panneaux signalant le péage je passe la zone T à 30 km/h sans toucher une seule fois aux freins… Impossible avec un véhicule thermique à boite automatique, assez limite… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@zeboss Je n’ai jamais dit que le VE émettait autant de particules de freins qu’un VT ! J’arrive aussi sur autoroute à passer la zone T à 30 km/h sans toucher une seule fois aux freins…et sans faire appel au freinage régénératif. Parce que qui dit freinage ou accélération dit forces de frottement pour réduire la vitesse à l’interface pneu route source de particules. Tu as remarqué que les valeurs données correspondaient à des intervalles ? Et qu’à ce titre c’était les valeurs encadrant tous les cas. Ce que tu ne veux pas comprendre c’est que les phénomènes d’abrasion des… Lire la suite >>
zeboss
Invité

en fait tu réussis tout sans toucher à rien ???
et quand tu es acculé tu prends les gens de haut ?
t’es bien un étudiant… en école de génieur sans doute, en train de nous re-expliquer la vie ?

Christophe
Invité

@zeboss
« et quand tu es acculé tu prends les gens de haut ? » venant d’un gars qui utilise l’insulte, c’est risible.

zeboss
Invité

je serais toi, je ne poncerais pas, ça va faire un trou..
« Par contre quand je ponce et que j’utilise deux cales à poncer de surface différentes en appliquant la même pression sur la surface, la plus grande ponçant une plus grande surface je produis plus de particules. »
tu as vérifié ?
parce la pression au cm² étant plus faible rien n’est logique… dans ton usure…

Christophe
Invité

« même pression sur la surface » dont la pression n’est pas plus faible.
Oui je l’ai vérifié en pesant ce qui est aspiré par la machine à poncer sur laquelle on règle la pression exercée sur la surface.

Christophe
Invité

@zeboss
Petite question : un vélo gonflé à 7 bars émet-il plus de particule d’abrasion de pneus et de revêtement qu’un VP gonflé à 1,8 bars ?
La réponse à cette question te montrera l’absurdité de ton post précédent.

zeboss
Invité

quelle absurdité dans mon post ?

ART
Invité

Cool zeboss, t’as bien chauffé Christophe, il est en forme aujourdh’ui !!!

zeboss
Invité

Pourquoi tu le connais ?
lol

ART
Invité

Je le subis régulièrement sur les hors-sujets dont il est coutumier sur le LBA pour le plaisir de faire chier ! En quelque sorte donc…

zeboss
Invité

mais là il vient de nous faire une démo sur la pression excellentissime, je ne pigeais pas la question, faut dire que je suis bête à manger du foin, mais confondre pression dans les pneus et pression exercée sur le sol par le poids du véhicule montre toute ses capacités de raisonnement…
devrais je dire de résonnement ?

Christophe
Invité

@zeboss
1 tonne sur une feuille A4 cela fait quelle pression ?
100 kg sur 22 mm × 6 cm cela fait quelle pression ?
Si tu avais fait les calculs pour différents véhicules tu aurais vu que la pression dans les pneus est bien fonction de la masse du véhicule et de la surface de contact des pneus.
Ce n’est pas un hasard si on augmente la pression de gonflage quand on charge un véhicule.

zeboss
Invité

j’arrête là de polluer LBA de dial de sourd avec un spécialiste..
pour ton infos quand même, mr-je-sais-tout, un tracteur agricole de 7 tonnes avec des pneus gonflés à 900 gr a une pression résiduelle au cm² inférieure à une berline standard…
Donc la pression dans le pneu n’a rien à voir avec la masse du véhicule mais avec la structure du pneu pour supporter les déformations ou l’adhérence recherchée.
On dégonfle les pneus pour rouler dans le sable et on regonfle sur le dur…
tu mélanges absolument tout…
je te laisse avec ta confusion et tes certitudes…

Christophe
Invité
@zeboss Et c’est quoi la surface de contact du pneu d’un tracteur ? Il y a bien une relation entre la pression, la masse du véhicule et la surface de contact souhaitée. Si on dégonfle dans le sable c’est pour réduire la pression de contact (en augmentant la surface de contact) pour justement pouvoir rouler dans le sable. Si il existe des pelles mécaniques avec des chenilles larges c’est justement pour augmenter la surface de contact et diminuer la pression pour pouvoir rouler sur des sols meubles. La structure de la voirie elle répartit la pression d’un pneu sur le… Lire la suite >>
zeboss
Invité

et la pression dans la chenille elle est de combien ?
donc ta relation pression / sol n’est qu’un élément mais sans rapport, vu que tu négliges la rigidité du support entre les deux…
Pourtant vaut mieux se faire rouler dessus par un tracteur à pneus qu’une chenille sur le même véhicule, et pourquoi donc ?

Christophe
Invité

La 208 sera équipée de chenilles ?
Non de pneus pour les 2 versions et donc la plus lourde aura des pneus plus larges sans appliquer une pression sur la chaussée moindre donc elle émettra plus de particules (cf wizz qui le confirme).

Christophe
Invité
 » la 208 VE aura de plus gros pneus pour supporter la charge supérieure donc une pression au sol plus faible par rapport à la VT. L’usure donc l’émission sera en rapport identique, toutes choses égales par ailleurs et considérant l’absence d’émission moteur, elle ne pourra donc qu’émettre moins de particules…  » Donc la 208 e plus lourde applique une pression moindre sur la chaussée que la 208 essence. C’est bizarre mais la comparaison est la même entre VT et vélo pourtant c’est bien celui qui applique la plus forte pression qui émet le moins de particules. Bizarre. Tu as… Lire la suite >>
zeboss
Invité

t’as vraiment décider d’étaler tes « connaissances ».
ou de passer pour un boulet ?
je ne comprenais pas ton rapprochement entre Vt et vélo avec la pression du pneu..
là je viens ce comprendre l’étendu de ton incohérence…
quand on parle de pression, il ne s’agit pas de bar(s) soit autrement de mm de mercure dans un tube, mais de gr/cm² de masse exprimée en Kg ou en plus normalement DaN…

http://www.editions-petiteelisabeth.fr/calculs_pression_13.php

vala vala

allez fini tes études et on reparlera de ça quand tu auras eu ton bac…

Christophe
Invité

@zeboss
Et dans ton manuel la pression des pneus est indiquée en quelle unité ?
C’est du même niveau que d’utiliser l’insulte.

Christophe
Invité

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bar_(unit%C3%A9)
Le bar (symbole bar) est une unité de mesure de la pression équivalent à 100 000 pascals
Et en SI l’unité de pression c’est le pascal. Quand tu veux la ramener la meilleure des choses serait d’avoir les bons éléments.

zeboss
Invité

je parlais de pression au sol mais à priori ça ne t’a pas effleuré,
ou plus justement de descente de charge…

Christophe
Invité

@zeboss
Des descentes de charge j’en fais quasiment tous les jours ainsi que des calculs de pression au sol.
Tu es juste mal tombé.

Christophe
Invité

@zeboss
Tu devrais rentrer des données dans ta feuille !
Ils lient bien la force exercée par la route sur le pneu à la pression du pneu et à la surface de contact du pneu.
Retournes en CP pour apprendre à lire.

Un mec qui a comme pseudo zeboss a vraiment le globe.

Amiral_sub
Invité

Quel est le rapport avec la nouvelle 208?

zeboss
Invité

aucun, Christophe est en free style avec ses particules, il la ramène sur tous les sujets avec son dada, voir le projet Tesla à Bâle…
il doit tenter le nobel des particules…

Christophe
Invité

@zeboos
Tu n’as pas vu le point derrière le pseudo ?
C’est un comique qui fait juste du Christophe je trouve cela très drôle.

Christophe
Invité

@Amiral_sub
Le rapport : le fait que la version électrique soit plus lourde que la version thermique de 370 kg va entraîner plus de particules d’abrasion et au total plus de particules.

wizz
Membre
https://cdn-6.motorsport.com/static/img/mgl/1500000/1510000/1519000/1519600/1519696/s8/f1-march-barcelona-testing-2013-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-w04-passes-tyre-marbles-on.jpg https://pbs.twimg.com/media/C1AglpDXAAALTyr.jpg Christophe en Formule 1, les pneus produisent aussi des « particules ». Demain, on aura des Formule 1 électrique, 1500kg, 2000ch qui feront encore plus de « ces particules ». MAIS « ces particules » sont parfaitement inoffensives pour ma santé: aucune de « ces particules » ne pourra entrer dans mes bronches. Vu leur taille, ça ne va pas loin de la piste, et aucune chance pour que ça puisse entrer déjà dans mes narines En revanche, les particules du pot d’échappement des voitures thermiques. Les FAP des diesel retiennent les grosses particules mais ne peuvent pas retenir les micro particules invisibles. Ça a l’air… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@wizz « Alors oui, une voiture électrique plus lourde va créer davantage de particules de ses pneus. » donc cela c’est réglé. « Mais ces particules d’abrasion sont plus grosses, n’entrent pas profondement dans les bronches, ne volent pas loin, et aura peu d’impact lorsqu’on est loin d’un axe de circulation » sauf que ce n’est pas ce que disent les études de l’AEE qui trouvent bien des PM2,5, des PM1 et des PM0,1 dans l’abrasion des pneus et de la route. « MAIS « ces particules » sont parfaitement inoffensives pour ma santé » sauf que ce n’est pas ce que disent les études de… Lire la suite >>
Lee O Neil
Invité
« Quatrièmement, la prochaine 208 semble plus imposante. Ne doutons pas que cela sera sans doute souligné par une qualité perçue en progrès (la plaque d’immatriculation redescend dans le pare-choc par exemple). » J’aimerais bien que l’auteur explique le lien entre qualité perçue et la plaque de police dans le parechoc au lieu du hayon ??? Quasiment toutes les Audi ont leur plaque de police arrière dans le hayon. Idem pour les BMW Serie 3, 5, X1, X3, X5. Les Mercedes Classe C, E, S et SUV etc… Bref la liste de voitures qui coutent un bras, dont la qualité perçue n’est… Lire la suite >>
miké
Invité

Le seul avantage de la plaque dans le PC, c’est qu’elle est masquée par l’attelage.

zeboss
Invité
le lien entre plaque minéralogique et qualité perçue fait partie des marronniers des rédacteurs, comme il s’agit d’une Peugeot, on y ajoute qq trucs qui tombe bien avec la marque. On a évité le couplet avec le petit volant et la manque de lisibilité des compteurs, entre autre, mais comme certains rédacteurs ont parfois du mal à faire 1000 signes dans un article, ces deux remarques font gagner 100 signes d’un coup… (OK, je suis mauvaise langue) mais c’est un peu comme ceux qui nous bassine avec la « meilleure » présentation ou finition du Grandland v/s 3008. Ça fait causer, ça… Lire la suite >>
Lee O Neil
Invité

Apparemment nous n’aurons pas d’explication de l’auteur sur le rapport entre la position de la plaque de police arrière (hayon ou parechoc) et le niveau de qualité perçue…

Thibaut Emme
Admin
Une plaque sur le hayon, c’est souvent un design cassé et tronqué pour placer la plaque. La positionner dans le bouclier permet de garder une harmonie dans le dessin du hayon. C’est un peu différent avec une malle de coffre qui a très souvent une partie plate et verticale, propice à la plaque. Cela change visuellement l’impression sur l’arrière de la voiture (exemple Clio 2, Clio Campus). Après on peut trouver cela discutable, mais c’est un peu comme quand Alfa Romeo déplace la plaque avant. Bcp de constructeurs déplacent la plaque arrière dans le bas du bouclier (et non des… Lire la suite >>
Lee O Neil
Invité
L’auteur de l’article n’a toujours pas donné son point de vue. Quant au vôtre, je trouve qu’il s’agit simplement d’un avis uniquement personnel : c’est donc une affaire de goût et pas une règle absolue en qualité perçue. L’exemple d’Alfa Romeo et sa plaque avant n’a pas de rapport avec la qualité perçue. Il s’agit simplement d’une contrainte style et technique due à la calandre en triangle qui descend très bas dans le bouclier. Cela peut déranger des personnes d’un point de vue esthétique mais pas sûr que cela leur aurait plus plu si la plaque avait été centrée et… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

« il s’agit simplement d’un avis uniquement personnel » > Jamais dit le contraire 😉 Et pour cause car on parle d’impression (forcément subjective) et de qualité perçue, forcément elle aussi subjective.
Ce qui va paraître de qualité à qq’un pourra ne pas l’être à qq’un d’autre (exemple le chrome, les inserts bois, le cuir ou le velours, etc.).
Chose amusante…il y a « quelques » années, le velours était le tissu des nobles, et le cuir celui du peuple…désormais que le velours ne vient plus des meilleurs tisserands de Gênes ou autres, c’est l’inverse 🙂

Lee O Neil
Invité
Effectivement la qualité perçue dépend de celui qui doit justement l’apprécier mais il n’empêche que dans tous les domaines où la qualité perçue a une importance, il y a des règles de base définies. Chaque constructeur automobile s’est fixé ses propres règles (elles dépendent du prix de vente de leurs produits, de leur clientèle, de leurs marchés etc…) Comme c’est une notion avec une grande part de subjectivité, je persiste à ne pas comprendre la phrase d’Antoine Dufeu: « Ne doutons pas que cela sera sans doute souligné par une qualité perçue en progrès (la plaque d’immatriculation redescend dans le pare-choc… Lire la suite >>
koko
Invité

Échappement à droite ?
Histoire de bien enfumer les trottoirs urbains.
Encore le diktat de Toyota.

zeboss
Invité

Ça fait un bail que les pots ne fument plus, du moins bien moins que leur conducteur parfois… donc enfumer les trottoirs c’est capillotracté cette affaire.

wizz
Membre
Vélo vs Voiture Le vélo est il vraiment vertueux? Tout dépend de l’échelle à laquelle on regarde (compte) les choses, ainsi que du mode de vie de la personne Je suis un adulte, homme, autour de 30 ans, 75kg (c’est pour les divers sites de calcul de dépense des calories). Mon métabolisme pour une vie normale est autour de 2000 Calories par jour, ET je mange pour 2000 Calories par jour. J’habite à 25km du boulot, peut faire ce trajet en vélo, en 1h. Je dépenserai dans les 750 Calories. Chaque jour, je devrai donc manger 3500 Calories, presque doubler… Lire la suite >>
zeboss
Invité

tu as oublié les particules des patins de frein du vélo, et de la gomme des pneus…
Non je me répète, tout nu et à pince !

Christophe
Invité

@wizz
Dommage que tu poses des questions mais que tu n’amènes pas la réponse.
Et tu ne prends pas en compte non plus l’origine des calories dépensées : d’un côté du CO2 en cycle court (biogénique) de l’autre du CO2 fossile.

Vu le taux d’obésité tu as une partie de ta réponse.
Tu as oublié aussi les affections dus à une vie sédentaire (même sans manger trop et être obèse) et donc le CO2 produit pour le traitement de ces affections qui auraient été évité avec des déplacements actifs.

wpDiscuz