Accueil Actualités Entreprise Carlos Ghosn, devant le tribunal pour la première fois, se dit «...

Carlos Ghosn, devant le tribunal pour la première fois, se dit « faussement accusé »

697
11
PARTAGER
Carlos Ghosn

Carlos Ghosn s’est exprimé pour la première fois au tribunal de Tokyo depuis son arrestation le 19 novembre dernier.

Décrit comme « amaigri d’une dizaine de kilos, menotté, en sandales et portant un costume sombre sans cravate » à la suite d’un régime strict en détention, le patron de l’Alliance Renault-Nissan s’est publiquement exprimé pour la première fois depuis près de deux mois lors d’une première audience au tribunal de Tokyo, expliquant avoir été « faussement accusé et détenu de manière injuste ». Il nie les accusation d’abus de confiance en mentionnant avoir « agi avec honneur, légalement et avec la connaissance et l’approbation des dirigeants de la compagnie » dans un document écrit par ses soins. A noter que l’Ambassadeur de France au Japon et son homologue libanais étaient présents lors de l’audience, ainsi que 14 journalistes triés sur le volet parmi des milliers de confrères locaux et étrangers.

La Défense de Ghosn s’organise autour d’une demande de fin de détention

Chargé de défendre les intérêts de l’homme d’affaire franco-libanais face à toutes ces accusations, Motonari Otsuru va déposer une demande de fin de détention pour son client, actuellement en garde à vue jusqu’à vendredi, sur les soupçons d’abus de confiance. Revers de la médaille, si ce recours est rejeté, Ghosn risquerait de se voir appliquer une nouvelle période de détention provisoire, s’ajoutant à celles qu’il a déjà effectué depuis son arrestation : « De manière générale, dans les cas de déni total des accusations d’abus de bien confiance, la libération sous caution n’est le plus souvent pas approuvée jusqu’à l’ouverture du procès » a déclaré Otsuru.

En France, Renault fait profil bas et reste attentif à l’issue du procès

Dans l’Hexagone, la marque au Losange ne fait aucun commentaire en réaffirmant sa confiance à Carlos Ghosn. L’Etat, actionnaire de Renault, réitérait « le principe de présomption d’innocence » : « Le gouvernement n’a pas d’indications aujourd’hui qui peuvent le conduire à conclure qu’il y a une responsabilité de M. Ghosn. […] La gouvernance de Renault, elle est assurée, il y a une gouvernance provisoire mise en place. Evidemment, si cet empêchement devait durer, il faudrait en tirer les conséquences« , a affirmé ce matin la ministre des Transports Elisabeth Borne, sur les ondes de France Info.

Via AFP.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Carlos Ghosn, devant le tribunal pour la première fois, se dit « faussement accusé »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

« Evidemment, si cet empêchement devait durer, il faudrait en tirer les conséquences »

Ça fait déjà 8 semaines que ça dure. Il faut que ça dure combien de temps pour que ça devienne trop ?

Rickyspanish
Invité

Faut croire qu’au quotidien, il n’est pas si indispensable que cela …

Thomas
Invité

En même temps il n’allait pas dire qu’il était coupable 😉

SGL
Invité

Carlos Ghosn est certainement coupable… Bien qu’il faille le prouver d’une manière définitive.
Mais est-il plus coupable que ses « collègues » Japonais ?
Si l’on devait mettre les responsables Européens en prison pour les mêmes raisons, il faudrait d’urgence agrandir les prisons VIP.
En attendant le père Ghosn « présumé coupable » le paye cher !

miké
Invité

Pourquoi agrandir les prisons VIP ? Fresnes ou les Baumettes c’est pas assez bien pour eux ? Pourquoi est ce que le puissant, quand il est condamné (c’est hypothétique) devrait il avoir un traitement différent du voyou de bas étages ?

beniot9888
Invité

Je crois que la logique du « carré VIP » de la prison est que les gens riches et/ou célèbres feraient des cibles faciles et facilement reconnaissables pour des rackets.

Donc on les mets à part. Il ne s’agit pas de leur offrir un confort supérieur.

Enfin, je crois.

SGL
Invité

@miké, prison normale ou VIP n’est pas pour moi le fond du problème.
Le problème est le traitement de la sentence avant même la culpabilisation.
Il me semble coupable, mais pas forcément plus que beaucoup beaucoup d’autres… Est-ce que les dirigeants de VW ont eu le même traitement pour des faits bien plus graves avec le DieselGate !
Carlos Ghosn n’est certainement pas un enfant de cœur, mais est-ce pour autant un criminel de masse !?

SGL
Invité

Le gars est présenté devant le tribunal tenu en laisse comme un chien !
…et il n’est pas encore coupable théoriquement…

Invité

disons qu’il est coupable pour Saikawa, qui aimerait bien garder sa place 😉
Ceci dit, on voyais mal Ghosn dire qu’il était coupable

aimelauto
Invité

son PDG en prison pour escroquerie fiscale…..on se demande comment Renault peut continuer ainsi…..!
c’est envoyer un signe ultra-negatif au monde industriel que de conserver ces positions (et son pdg.) et ça ne peut qu’affaiblir la marque.

wpDiscuz