Accueil Greatwall Guangzhou 2018 : Wey P8 GT

Guangzhou 2018 : Wey P8 GT

535
7
PARTAGER
Wey P8 GT (2018)

Déjà le 5ème modèle pour la marque de Greatwall, Wey. Le P8 GT entre de plein pied dans la tendance forte du moment sur le marché chinois, celle des SUV profilés. Et pour mieux le positionner en haut de sa gamme, il ne sera proposé qu’en hybride rechargeable.

Greatwall a réussi le lancement de sa marque Wey, avec plus de 10000 exemplaires par mois.  Mais une réussite qui s’est surtout opérée au détriment… de Haval, autre marque du groupe chinois dont les ventes ont diminué au moins d’autant. Mais Haval comme Wey continuent à multiplier les modèles. Chez Wey, après les VV5, VV6, VV7 et P8 (version hybride rechargeable du VV7), voici donc le P8 GT. Il avait été annoncé il y a un an par le « concept » Pi4 VV7X.

GT, comme le rival Kodiaq donc, pour un concept similaire. Celui d’un SUV profilé. Si le terme de « SUV Coupé » et souvent employer, on serait ici plutôt tenté d’utiliser celui de « SUV berline »… Son profil montre en effet une malle arrière prononcée, et il n’a d’ailleurs pas de hayon… De quoi convaincre quelques amateurs de berline à passer au SUV ? Néanmoins, cela lui procure des proportions pour le moins étranges, avec un arrière très ramassé par rapport à son long capot. C’est que la présence de cette malle s’effectue sans changement radical de la longueur : 4m79 contre 4m76 au P8 classique. Le GT est aussi 1 cm plus large à 1m94, et 2 cm plus haut à 1m67. Pour un empattement de 2950 mm identique.

La face avant est un peu différente de celle du P8, avec des phares moins effilés, et moins agressifs, mais une calandre toujours aussi imposante… A bord, la planche de bord est bien nouvelle, avec un « piano » de commandes implanté sous les aérateurs, et une série de boutons qui viennent prendre place de chaque côté du sélecteur de la transmission.

Hybride rechargeable uniquement

Son nom de P8 indique qu’il s’agira d’un modèle uniquement hybride rechargeable. Il reprendra donc le 2.0 Turbo 172 kW / 234 ch / 360 Nm avec une boîte double-embrayage 6 rapports et transmission intégrale, et un moteur électrique de 85 kW / 116 ch / 195 Nm. Pour un total annoncé de 250 kW / 340 ch / 524 Nm. La batterie devrait elle aussi être identique, à 13 kWh de capacité pour fournir une autonomie en mode électrique de 50 km (NEDC). Soit le seuil minimal pour obtenir les subventions à l’achat d’un modèle hybride rechargeable en Chine.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Guangzhou 2018 : Wey P8 GT"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

ce profils est un poil disproportionné, quand même !

Lee O Neil
Invité

Je suis du même avis et j’ajouterai qu’on a l’impression que le bloc avant (capot/ailes) ne va pas avec le reste de la voiture.
Le petit enjoliveur sur l’aile avant sans aucune « extensions » sur la porte (enjoliveur sur porte ou à minima plis de carrosserie comme par exemple sur les Megane et Talisman) accentue ce côté « mariage forcé entre 2 voitures ».

CDA
Membre

Les cannules d’échappement bien factices et bien ratées sur ces rendus 3D.

greg
Invité

Intérieur d´Audi TT, avant de DS by PSA. next.

Rickyspanish
Invité

C’est quand même particulier comme design surtout l’arrière et ce profil …
Par contre, l’intérieur est chouette, un petit mix de TT, de Merco et de Kia Stinger, sympa.

greg
Invité

Par contre drole d´emplacement pour la prise 12v et le port usb, uniquement accessibles côté passager…

wpDiscuz