Accueil Tesla Tesla : entre réorganisation, départs …. et rachat ?

Tesla : entre réorganisation, départs …. et rachat ?

3203
37
PARTAGER

Grand branle-bas de combat au sein de Tesla. Son patron et co-fondateur, Elon Musk, a annoncé à ses employés que l’entreprise allait mener une « réorganisation en profondeur« . Une manière de faire face au départ – pour ne pas dire à la fuite ? – des plus grandes têtes pensantes du constructeur ? Les nuages menacent alors que l’entreprise est confrontée à de sérieuses difficultés financières et que des accidents répétés sèment le doute sur la fiabilité des modèles Tesla.

Aplatir la structure de direction

Cette réorganisation consistera notamment à « aplatir la structure de direction pour améliorer la communication, combiner les fonctions là où cela a du sens et réduire les activités qui ne sont pas essentielles au succès de notre mission », écrit ainsi Elon Musk dans un mail adressé au personnel.

Le 2 mai dernier, lors de la conférence téléphonique ayant suivi la présentation des résultats du groupe, le patron de Tesla avait d’ores et déjà évoqué « une sorte de restructuration de l’organisation de l’entreprise »  durant le mois de mai. Il avait notamment déploré à cette occasion que le nombre de prestataires extérieurs auxquels le constructeur a recours « échappe vraiment à tout contrôle ».

Toujours confiant, Elon Musk écrit dans son mail que Tesla comptait toujours embaucher à des postes essentiels « pour soutenir la hausse de la production de la Model 3 et de futurs développements de produits ».

Les cerveaux quittent le navire

Reste que les départs s’accumulent au sein de Tesla. Après l’annonce du départ de Jim Keller – le responsable de l’Autopilot de Tesla – deux autres cerveaux vont quitter l’entreprise.
Doug Field, 52 ans, nommé en 2013 à la tête du programme de développement des véhicules, va faire une « pause » pour se ressourcer et passer du temps avec sa famille…. nous dit-on …
Quant à Matthew Schwall, il vient d’être débauché par Waymo. Une perte sévère pour Tesla alors qu’il s’agit d’une personne connue pour être le « premier contact technique » avec les organismes de régulation et de sécurité américains.
Autre point négatif pour Tesla :  Waymo, détenu par Alphabet (maison-mère de Google) est un des concurrents majeurs du marché de la voiture autonome et donc d’Elon Musk.

Si à l’heure actuelle, on ne connait pas encore avec précision quelles seront les fonctions de Matthew Schwall au sein de Waymo, d’après les premières rumeurs, il s’agirait de gérer différentes problématiques de sécurité dans le domaine de la voiture autonome.

Un tel manque se fera d’autant plus sentir que Tesla doit actuellement mener de front plusieurs enquêtes concernant des accidents survenus sur ses véhicules. Tesla va donc devoir ferrailler dur pour pouvoir recréer un lien avec les autorités compétentes.

Mardi, Bloomberg a annoncé – citant des sources proches du dossier – que l’entreprise allait perdre deux dirigeants de premier plan de sa filiale énergie.

L’agence de presse a ainsi indiqué que Arch Padmanabhan, responsable produits du segment stockage, et Bob Rudd, un ex-vice-président de SolarCity qui dirigeait un département commercial pour l’Amérique du Nord.

Tesla racheté par un Gafa ?

Notons que cette réorganisation au sein de Tesla intervient alors que des rumeurs de marché laissent entendre que le constructeur pourrait se voir racheter par un des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). Il est vrai que Tesla rime étroitement avec spéculation boursière et que certains investisseurs pourraient être enclins à lancer de tels bruits afin de faire baisser les cours …. tout en pariant sur des pertes, histoire de rafler la mise au passage.

L’action Tesla a en effet perdu du terrain depuis les records enregistrés en septembre dernier, les marchés éprouvant quelques doutes sur le rythme de production de véhicules et montrant de sérieuses craintes sur la situation financière du constructeur.

Sources : Reuters, Challenges, les Echos, Capital, Bloomberg

Crédit Illustration : Tesla

Poster un Commentaire

37 Commentaires sur "Tesla : entre réorganisation, départs …. et rachat ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Un rachat par Apple était envisagé depuis plusieurs années, cela serait logique.

Elisabeth
Invité

Oui …effectivement. le mieux placé selon les analystes financiers.

SGL
Invité

Que pourrait faire Apple de ses 250 milliards de cash ?
https://www.huffingtonpost.fr/2017/05/03/que-pourrait-faire-apple-de-ses-250-milliards-de-cash-limagina_a_22066704/
Moi ça fait longtemps que j’ai une petite idée 😉 😀

Francois
Invité

Produire et vendre des bagnoles n’est pas le métier d’Apple, pourquoi cette entreprise irait-elle flamber ses thunes dans une industrie qui en bouffe à haute dose ? Pas sûr que les actionnaires approuvent l’affaire, d’autant que bénéfices et Tesla font deux.

SGL
Invité

S’ils veulent se diversifier !?
Ça « bouffe » de l’argent maintenant… pas après 2020-25… enfin théoriquement.
Les Chinois dans la téléphonie font mieux qu’eux et moins cher…il serait grand temps qu’ils fassent autre-chose !?

pcur
Invité

Apple n’est historiquement pas du tout un habitué des grosses opérations capitalistiques ce n’est pas du tout dans leur culture d’entreprise. J’en doute fortement. Et puis la rentabilité catastrophique de TSLA poserait quand même de sérieux problèmes.

SGL
Invité

« rentabilité catastrophique » pas qu’une fois les Gigafactory 1 et 2 opérationnel ainsi que le régime de croisière des Model 3 et Y.
Le gros du boulot est fait et il n’y a plus qu’à cueillir le fruit quand il sera mûr !?

AlphaSyrius
Invité

Les Gigafactory ne font pas tout. Elles peuvent peut etre etre utiisee en gage pour un emprunt, mais a elles seules, elles ne vont pas redresser Tesla.

Et pensez de meme : lorsque l’on investit dans une usine et que l’on produit a une capacite 4 fois inferieure, on perde beaucoup d’argent.
Lu recemment : pour couvrir ses besoins pour faire sortir ses projets (pickup, Roadster, Semi), Tesla aurait besoin de 10 milliards en developement.

Scal
Invité

Faire du commerce à perte est un non sens. Les plus anciens se souviendront du fameux « 500 francs de perdus pour chaque Renault 5 vendue ». A l’époque, ça faisait hurler (faut dire que c’est les impôts qui alimentaient les caisses de la Régie). Dans la même situation 35 ans plus tard, on a crié au génie ?!?!

SGL
Invité

Sauf que Tesla essaye d’imposer son système qui sur le Terrain marche plutôt bien… et tout le monde court derrière (pour le moment).
Si cela marche jusqu’au point de non-retour… Gigafactory 1 et 2 opérationnel ainsi que le régime de croisière des Model 3 et Y, Tesla sera (peut-être) le maître du monde !? avec Musk à la tête de la Word compagny 😉
Amazon le fait bien… et ça marche plutôt bien, parfois de vendre à perte pendant des années.
Bon un jour, il faut bien sûr, que cela s’arrête !

Lolo
Invité

@SGL Amazon faisait zéro bénéfices, c’est très différent que de faire des centaines de millions de pertes.
« Tout le monde court derrière », ah bon ? Qui ? Au contraire les Tesla fanboys se moquaient des autres constructeurs qui bougeaient peu et allaient se faire manger par Tesla. Toi y compris !
Fin de l’année dernière, après un énième report de la MODel 3, on s’etait donné rdv dans 6 mois. On y est, et malheureusement Tesla n’y est toujours pas et Musk continue de vous mener en bateau…

SGL
Invité
OK @Lolo, pour Amazon Enfin pour « Tout le monde court derrière », j’aurai tendance par dire à l’inverse…. QUI ne court pas derrière Tesla ? Ce n’est pas questions d’être fan ou pas, mais d’être lucide. Mercedes met des milliards sur la table pour développer ses VE Audi et son groupe aussi. BMW, le plus avancé des BAM et malgré un succès mitigé de sa gamme « i » va remettre fortement les couverts. Jaguar avec le groupe Tata et son pays, l’Inde mette le paquet. Volvo ou du moins Polestar avec Geely et son pays, Chine vont mettre… Lire la suite >>
Lolo
Invité

@SGL Pas 4000, mais 2400/mois (Bloomberg)

Lolo
Invité

Semaine pardon

Phil
Invité

Lolo, la production de la semaine passée a dépassé les 4000, ça fait 16 000 par mois

Lolo
Invité
greg
Invité

Amazon avait un plan bien précise: s´établir sur le marché des produits culturels en ligne, puis se diversifier pour devenir un acteur incontournable du E-Commerce Avec Service de qualité et frais de ports gratuits.
Cette stratégie a été présentée dès le départ en toute transparence aux actionnaires.
Ensuite, autre différence majeure Avec Tesla, Amazon a presque toujours été capable de générer du cash-flow.
Cash-flow opérationnel Amazon :
1996: -$2M
1997: +$1M
1998: +$31M
1999: -$91M
2000: -$130M
2001: -$120M
2002: +$174M
2003: +$393M
2004: +$566M
2005: +$733M
2006: +$702M
(après cela ne cesse d´augmenter et pas une seule perte)
Tesla quasiment jamais à l´inverse:
2008: -$52M
2009: -$80M
2010: -$128M
2011: -$128M
2012: -$266M
2013: +$258M
2014: -$57M
2015: -$524M
2016:-$124M
2017:-$61M
Accessoirement, un autre article:
https://investorplace.com/2017/05/tesla-inc-tsla-stock-wont-be-the-next-amazon-com-amzn/

pcur
Invité

Amzn c’est 1.5% de marge nette autant dire des marges de boulangerie…
Toujours assez dubitatif devant Amazon qui fait 200Md$ de CA l’année dernière ce qui fait encore 2.5x moins que Walmart (même si ils vont les rattraper un jour où l’autre).
Dans la tête des gens Amazon c’est le géant qui a une part de marché énorme qui domine tout le monde alors que la réalité est tout autre. En France en 2017 leur CA est de 5.6Md€, un groupe(en difficultés) comme Carrefour fait 9.5Md€ rien que sur le premier trimestre…

Anties Papagaiou
Invité

Ouah j’ai pas souvenir de ça et j’ai 45 ans. Chapeau bas.

gigi4lm
Invité

Elon Musk, le Tucker du XXIieme siècle ?

SGL
Invité

ou Howard Hughes ?

greg
Invité
Tucker avait un vrai produit innovant à l´inverse de Tesla, quant à Hughes c´était un businessman globalement très compétent, qui a constitué le plus grand empire industriel jamais vu à son époque: Outillage (Hughes Tool Company), Aviation (TWA, Hughes Aircraft), immobilier et jeux (Hughes corporation), cinéma (RKO), recherche biomécidale (Howard Hughes Medical Institute)… Et ses échecs (relatifs car Couverts par le contribuable) se comptent sur les doigts de la main. Tandis que globalement son empire n´a jamais fait de pertes…. Accessoirement Hughes était un surdoué, à 11 ans il avait déjà construit un émetteur radio sans fil et à 12… Lire la suite >>
Malco
Invité
Mouais… Je ne suis pas (encore) convaincu. Tesla est un champ de bataille boursier pour le moment, et j’ai le sentiment que peu de gens -y compris les médias ‘business’ – ont un comportement neutre le concernant. C’est sûr que les challenges ne manquent pas et que même dans le meilleur des cas Tesla va rester financièrement inconfortable pendant un certain temps. Ceci dit, d’après leur bilan Q1 ils ne vendent pas à perte et ont toujours un carnet de commande qui déborde. Ils semblent enfin en passe d’assurer un niveau de production décent pour la model3 et ont en… Lire la suite >>
Francois
Invité

« fondateur, Elon Musk »
Tesla fut fondé en 2003, Elon est arrivé dans la boite en 2004, il y a donc comme un problème de calendrier, non ?

Romalian
Invité

Cet article est un tel amas de bêtises que cela ne surprend pas de lire qu’Elon Musk est son fondateur. Non il n’est pas le fondateur mais l’investisseur principal depuis 2004 et a pris les rennes de l’entreprise dans la foulée.

Elisabeth
Invité

Faudra donc demander a Tesla de revoir ses infos 😉 cf. https://www.tesla.com/fr_FR/elon-musk

Yoann Besnard
Membre

Musk n’a jamais été le fondateur de Tesla.

Thibaut Emme
Admin

Non, mais la confusion est souvent faite. Entretenue par Tesla, Musk et des raccourcis souvent faits…

Lolo
Invité

Cela fait partie intégrante de Tesla de dire des demis-vérités.
Est-ce pour autant qu’il vous faille les relayer !?!

wpDiscuz