Accueil Citroën Le Citroën C5 Aircross débarque en Europe

Le Citroën C5 Aircross débarque en Europe

2355
31
PARTAGER
Citroën C5 Aircross

Un an après sa présentation au salon de Shanghai, le C5 Aircross arrive comme prévu en Europe dans une version dotée de trois sièges arrière indépendants.

Quatrième et dernier membre de la famille des SUVs compacts de PSA, le Citroën C5 Aircross oppose au 3008 futuriste, au Grandland X très sobre et au DS 7 Crossback audiesque, un physique musclé sans toutefois faire l’écueil de tomber dans une agressivité malvenue. Posé sur des roues de 17 à 19 pouces, le C5 Aircross affiche une longueur de 4,50 m, soit 5 cm de plus long qu’un Peugeot 3008 et un Renault Kadjar.

À l’intérieur, le C5 Aircross joue encore dans le registre musclé sans en faire trop. La planche de bord arbore une console centrale massive dans laquelle loge un écran tactile d’une diagonale de 8 pouces. Le système d’infodivertissement est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. L’instrumentation est évidemment digitale avec un dalle de 12,3 pouces.

Le C5 Aircross européen s’offre trois sièges indépendants

L’habitacle est aussi l’occasion pour le C5 Aircross de se démarquer de son cousin chinois. La banquette arrière au dossier inclinable empruntée au DS 7 Crossback cède sa place à trois sièges indépendants de même largeur, coulissants sur 15 cm et escamotables pour offrir un plancher plat. Cet agencement inédit sur le segment est un différentiateur qui pourrait faire la différence chez les habitués aux monospaces. Ces derniers seront également emballés par un volume de coffre qui varie de 580 à 720 litres.

Techniquement, le C5 Aircross repose sur la plateforme EMP2 et se permet comme à l’intérieur de proposer la fameuse suspension à butée hydraulique progressive. Alors qu’une suspension classique est composée d’un amortisseur, d’un ressort et d’une butée mécanique, cette suspension inédite reçoit deux butées hydrauliques une de détente et une de compression. La suspension travaille ainsi en deux temps en fonction du profil de la route. Contrairement à une butée mécanique classique, qui absorbe l’énergie mais en restitue une partie, la butée hydraulique absorbe et dissipe cette énergie.

Cette priorité donnée au confort se retrouve aussi à l’intérieur avec des sièges chauffants et massants à l’avant. Le système de massage fonctionne à l’aide de 8 poches pneumatiques disposées dans le dossier offrant au conducteur et au passager le choix parmi 5 programmes.

Cousin du 3008, le C5 Aircross en hérite aussi des limitations. Pas de transmission intégrale au menu, mais le système Grip Control qui favorise la motricité et le maintien de vitesse en descente Hill Descent Control, fonctionnant lui aussi avec l’ESP.

Nouveauté oblige, le C5 Aircross embarque une flopée d’aide à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux de vitesse, le capteur d’angle mort, l’alerte de franchissement de ligne et le freinage d’urgence automatique.

Sous le capot, on retrouve les motorisations du groupe PSA. La palette des motorisations propose deux blocs essence, le 3 cylindres 1,2 litre PureTech de 130 ch et le 4 cylindres 1,6 litre PureTech de 180 ch, ainsi que les blocs diesel, le 1,5 litre BlueHDi de 130 ch et le 2 litres BlueHDi de 180 ch. Côté transmission, la nouvelle boîte automatique EAT8 à 8 rapports sera livrée d’office sur les motorisations 180 ch, et en option sur le BlueHDi 130.

Bien que dévoilé aujourd’hui, il faudra encore attendre six mois pour voir le C5 Aircross débarquer dans les concessions puisqu’il ne sera lancé qu’en décembre prochain.

 

 

 

 

 

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Le Citroën C5 Aircross débarque en Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
R-motor
Invité

Pourquoi Citroën met autant de temps à lancé ce modèle connu et vendu depuis 1 an en Chine???
La gamme en à pourtant besoin

Nootropyl
Invité

Sûrement pour éviter de lancer le 3008 en même temps

polo
Invité

Il y a aussi probablement le processus d’homologation qui doit être un peu plus souple en Chine.

SGL
Invité

Citroën va mieux depuis 1 an sans le C5 Aircross.
Entre-temps, le C4 Picasso marche et a marché très bien.

wizz
Membre
il faudrait voir les choses depuis le niveau supérieur, N+1 Citroen a besoin de cette voiture MAIS PSA n’en a pas besoin, puisque le segment est pris en charge par le Peugeot 3008. Tout a été fait pour maximiser l’impact médiatique du 3008: -un seul modèle dans ce segment pour PSA, afin de concentrer toute la clientèle de PSA -lancement en cours de 2016, au début du dernier trimestre, juste ce qu’il faut pour la nouvelle se diffuse dans le public, qui aura vu le véhicule dans la presse et quelques premiers exemplaires dans les rues -industriellement, les quelques mois… Lire la suite >>
greg
Invité

Curieux dans ton raisonnement, tu sembles oublier Opel 😉

Anonyme
Invité

surtout, pas sur que le consommateur se fasse berner comme ça aussi facilement. En tout cas pas moi, les Super Useless Vehicles, ce n’est pas mon truc. Ma Fastback me tente plus

wizz
Membre
concernant Opel: -au début du projet, Opel était encore GM. Le but était le partage des couts industriels -comme je l’ai déjà dit maintes fois. Opel est un généraliste sur les même segments que PSA, à une grande différence près. PSA et Opel ne sont pas en concurrence directe sur les même marchés. Opel-Vauxhall sont forts dans certains pays pendant que Peugeot et Citroen y sont faibles. Et inversement. Tandis qu’entre Peugeot et Citroen, c’est une guerre interne (même segments, même marché, même pays, même ville….et parfois dans la même rue comme Peugeot Meinau et Citroen Meinau à Strasbourg). Le… Lire la suite >>
Nootropyl
Invité

Ça fait plusieurs fois que je vois les chevrons qui redeviennent pointus, c’est moi ou c’est un volonté ?

greg
Invité

Tu veux parler des Ballons? C´est simplement pour des raisons pratiques 😉

ZeeBiX
Invité

J’aime beaucoup ce C5 aircross !

MINI_Stig
Invité

Une autre différence par rapport à la version chinoise n’a pas été évoquée : Le volant n’est pas le même, comme entre les C3 Aircross et C4 Aircross chinois.
Il manque une photo de la PdB dans l’article quand même ^^

Sinon pas de changement mais je le trouve vraiment réussi pour un SUV, et pour une fois il n’a rien de cheap pour une Citroën ! Les derniers modèles faisaient un peu peur pour ça même si j’aime assez certains détails qu’ils utilisent.

Nico
Invité

Je serai curieux de savoir s il existe des procédures de réglages secondaire de la climatisation ou de la radio par exemple en cas de probleme de l écran principal . Sans parler des dalles numériques Virtual cockpit du groupe VW qui remplacent les compteurs

MINI_Stig
Invité

Le Virtual cockpit comme tu dis, le C5 Aircross l’a aussi ! Et entre un écran ou des aiguilles, niveau fiabilité, c’est aussi fiable l’un que l’autre. Pas infaillible non plus dans un cas comme dans l’autre.
Par contre une dalle doit coûter moins cher qu’une compteur mécanique (pour le constructeur c’est sûr).

Nico
Invité
Je ne pourrai confirmer pour la fiabilité de l un ou de l autre, le problème étant qu en regroupant un maximum d informations et de contrôles sur un seul écran , ça devient plus embêtant lorsque l écran tombé en rade. La fiabilité de l écran gps de ma 207 était une catastrophe, mais il me restait les commandes de climatisation ou de radio classiques et je pouvais faire avec un certain temps. Ici, si tu perds ton virtual cockpit, c est direction direct ton garage.est ce vraiment un progrès? ( sans parler question design mais je suppose que… Lire la suite >>
wizz
Membre

peu de risque alors de voir Nico acheter une Tesla…

wpDiscuz