Accueil F1 F1 – Renault : Kubica réussit son deuxième test, Palmer menacé ?

F1 – Renault : Kubica réussit son deuxième test, Palmer menacé ?

237
6
PARTAGER
Robert Kubica

Depuis plusieurs semaines, Robert Kubica affole les fans de Formule 1. Après un premier test pour valider qu’il pouvait rouler longtemps et vite, « Bob » a réalisé un nouveau test « intense » au Paul Ricard.

Ce test a encore été réalisé sur une « vieille » Lotus/Renault E20 (sans moteur 1600 cm3 turbo hybride donc NDLA). Kubica a effectué plus de 90 tours du circuit qui accueillera le GP de France l’an prochain. Même si les temps n’ont pas été communiqués, il semble qu’il a été constant, ne souffrant visiblement pas de son bras blessé dans l’accident de rallye. Le journal L’Equipe, Kubica a même sacrifié au test FIA d’extraction du cockpit qui doit être réalisé en moins de 5 secondes.

Que cachent ces tests ? Difficile de savoir exactement à quoi jouent Renault et Kubica. Il y a encore quelques semaines, personne n’osait espérer revoir un jour le Polonais en F1. Les plus optimistes se réjouissaient de le voir s’engager avec ByKolles pour les 24 heures du Mans, mais tout cela avait tourné court, Kubica jugeant le niveau de l’écurie privée de LMP1 ridicule. Désormais les rumeurs les plus folles courent.

A la place de Palmer dès la reprise ?

En effet, Renault Sport F1 Team ne cache pas regarder toutes les options pour 2018. Le contrat de Jolyon Palmer se termine à la fin de cette saison et ses très mauvais résultats par rapport à son coéquipier Hülkenberg font peser sur son avenir chez les jaune et noir une lourde charge. Palmer est actuellement toujours à 0 point au championnat quand son coéquipier en compile 18.

Kubica a confirmé avoir passé du temps dans le simulateur à piloter une RS17 virtuelle. Certains affirment que Robert fera les essais libres 1 en Hongrie, sur cette RS17, avant de participer aux essais privés organisés au lendemain du GP. Si cela se confirme, cela enflammera encore plus les rumeurs. Rumeurs qui placent Kubica dans le baquet de Palmer, non pas en 2018 mais dès la reprise à Spa Francorchamps, fin août. Histoire d’avoir une demi-saison de reprise avant d’attaquer 2018. Ce serait alors le retour le plus fracassant de l’époque moderne de la F1. En attendant, Jolyon Palmer et Nico Hülkenberg seront au départ du GP d’Angleterre ce weekend à Silverstone.

Illustration : Renault

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 – Renault : Kubica réussit son deuxième test, Palmer menacé ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

« Ce serait alors le retour le plus fracassant de l’époque moderne de la F1 »
Tout dépend ce que l’on entend par « époque moderne » parce que le ou plutôt les retours de Niki Lauda furent assez exceptionnels.
Alors, piqûre de rappel pour les plus jeunes 🙂 :
1976 : Grièvement brûlé et intoxiqué suite à l’incendie de sa voiture il reprend la compétition moins de 2 mois après.
1971 : Il arrête la complétion pour se consacrer à ses affaires … mais fait un retour victorieux en 82.

nouh
Invité

Pour cette année, c’est un peu trop tôt, mais pour l’année prochaine, à condition qu’il maitrise tous les boutons du volant des F1 actuelles et cela ne doit pas être facile avec sa main durement touchée. Mais Kubica, c’est la classe à l’état pure, Palmer ne fait pas le poids et cédera son volant quoi qu’il arrive à Kubica ou a un autre…..

wpDiscuz