Accueil Constructeurs chinois Les constructeurs chinois pour les nuls : Fujian

Les constructeurs chinois pour les nuls : Fujian

559
1
PARTAGER
Fujian

Petit acteur sur le marché automobile chinois, Fujian est surtout présent avec ses deux coentreprises Soueast et Fujian-Benz. Mais il est surtout l’un des premiers acteurs sur le marché des bus.

C’est en 1992 qu’est fondé Fujian, entreprise appartenant à la province de Fujian. Sa présence sur le marché automobile reste néanmoins très limitée, et un projet a d’ailleurs été évoqué en 2013 pour revendre cette activité à Dongfeng.

De fait, Fujian Motor Group est aussi un acteur important dans le domaine des tracteurs, mais surtout dans le domaine du bus, via sa part de 13,5% au capital de King Long. Fujian met donc surtout en avant les marques King Long, Golden Dragon et Higer.

Quelques grandes dates :

  • 1992 : Fondation de Fujian Motor Group à Fuzhou
  • 1995 : lancement de Soueast
  • 2007 : coentreprise avec Daimler
  • 2014 : lancement de Keyton
  • 2016 : entrée de BAIC au capital de Fujian-Benz

Les marques

Soueast est à l’origine (1995) une coentreprise entre Fujian et le groupe taiwanais CMC (China Motor Corporation). CMC lui même partenaire de Mitsubishi à Taiwan. Ce n’est qu’en 2006 que Mitsubishi devient actionnaire de Soueast Motor, qui est donc détenu à 50% par Fujian, 25% par CMC et 25% par Mitsubishi. Désormais, Mitsubishi mise essentiellement sur sa coentreprise avec GAC, et laisse Soueast produire ses propres véhicules de moins en moins liés à ses technologies.

  • V3 : berline 4 portes issue d’une ancienne génération de Mitsubishi Lancer
  • V5 : berline 4 portes développée sur la plateforme de la Mitsubishi Lancer
  • V-Cross : version 5 portes / cross de la V5
  • DX3 : nouveau crossover compact
  • DX7 : grand crossover

Aux côtés de Soueast, Fujian a souhaité lancer sa propre marque. Le projet né sous le nom de New Longma a débouché en 2015 sur le lancement d’un petit utilitaire, puis en 2016 d’un monospace sous la marque Keyton. Mais le décollage n’a rien de foudroyant avec moins de 3000 unités vendues en 2016.

  • EX80 : monospace compact et économique
  • V60 : version « cross » du monospace EX80
  • M70 : petit utilitaire / minibus, disponible en version électrique.

DearCC est une nouvelle marque lancée par Fujian fin 2016. Spécialisée dans les véhicules électriques, son premier modèle est la petite berline EV10.

Les coentreprises

Soueast, voir ci-dessus. La Mitsubishi Lancer est toujours produite par Soueast dans plusieurs versions.

En 2007, Daimler implante une nouvelle coentreprise en Chine, avec Fujian. Fujian-Benz aura pour rôle la production de véhicules utilitaires, et le groupe allemand est ainsi présent avec ses voitures particulières, ses utilitaires et ses camions. Fujian-Benz produit donc les Vito et Viano, et désormais le nouveau Classe-V. Mi-2016, BAIC a repris 35% de la coentreprise, et Fujian n’est plus actionnaire qu’à hauteur de 15%. L’opération permet à Daimler de diffuser le Classe-V dans son réseau principal et non pas uniquement dans des concessions d’utilitaires.

Crédit illustrations : Fujian / Soueast / Keyton / DearCC

Suite de la rubrique :

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les constructeurs chinois pour les nuls : Fujian"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Navigator84
Invité

Apparemment Soueast ne produit plus que la Lancer EX (dernière génération de Lancer) pour le compte de Mitsubishi.
Soueast produit encore l’ancien Delica (qui existe aussi à Taïwan).

Soueast avait aussi produit l’ancienne génération des monospaces Chrysler Grand Voyager et Dodge Grand Caravan pour le marché local à l’époque où Mitsubishi était en relation avec Daimler Chrysler. Qui du coup produisait les Outlander et Pajero Sport à Pékin.

wpDiscuz