Accueil Constructeurs chinois Les constructeurs chinois pour les nuls : GAC

Les constructeurs chinois pour les nuls : GAC

567
0
PARTAGER
GAC

GAC est un constructeur encore relativement jeune, sa fondation ne remontant qu’à 1997, et sa production de véhicules sous ses propres marques à 2010.

Si la fondation de GAC remonte officiellement à 1997, son histoire remonte en réalité à 1985. Avec la signature d’un accord de coentreprise entre Peugeot et le gouvernement de Guangzhou. Une coentreprise qui produira d’antiques 504 et des 505. L’expérience tournera court et les ventes ne cessent en fait de baisser. En 1996, après environ 100000 unités, Guangzhou ne souhaite plus prolonger le partenariat, et Peugeot se retire en 1997.

Le gouvernement décide alors de fonder GAIC (Guangzhou Automobile Inustry Group) en 1997, afin d’accueillir un nouveau partenariat. Ce sera Honda avec l’établissement de la nouvelle entité en 1998. GAIC (ajourd’hui nommé GAC Group) signera ensuite des coentreprises avec Toyota en 2004, Fiat (devenu FCA) en 2009, puis Mitsubishi en 2010. Longtemps le groupe ne sera donc présent que via ses coentreprises. A la fin des années 2000, le groupe lance une offensive pour produire ses propres véhicules.

Une offensive qui passe par deux voies. Le rachat de marques existantes, qui seront les minuscules Changfeng et Gonow. Qui donnent surtout accès à leurs usines. Puis le lancement en 2010 de la marque Trumpchi.

Quelques grandes dates

  • 1985 : établissement de la coentreprise Guangzhou-Peugeot
  • 1997 : fin de la coentreprise Guangzhou-Peugeot
  • 1997 : fondation de Guangzhou Automobile Industry Group
  • 1998 : établissement de la coentreprise GAC-Honda
  • 2004 : établissement de la coentreprise GAC-Toyota
  • 2009 : début du rachat de Changfeng, finalisé en 2011
  • 2009 : signature du projet de coentreprise GAC-Fiat qui deviendra GAC-FCA
  • 2010 : signature de la coentreprise GAC-Mitsubishi, finalisée en 2012
  • 2010 : rachat de Gonow
  • 2010 : lancement de la marque Trumpchi

Les marques

En 2010, GAC lance donc sa première marque, Trumpchi. Qui signifie Triomphe en chinois. Le premier modèle sera la berline GA5, née du rachat par GAC de la plateforme et des motorisations TwinSpark de l’Alfa Romeo 166. Trumpchi a toujours essayé de se positionner sur le haut des marques chinoises, et construit peu à peu sa gamme en alternant lancement de modèles plus compacts et plus haut de gamme. Le succès est véritablement venu du SUV GS4, aujourd’hui second SUV le plus vendue en Chine.

  • GA3 / GA3S : berline compacte et sa version au style plus dynamique. Disponible en version hybride rechargeable.
  • GA5 : premier modèle de Trumpchi, disponible en version hybride rechargeable
  • GA6 : berline du segment D
  • GA8 : berline haut de gamme
  • GS4 : SUV compact
  • GS5 : premier SUV de la marque, sur la même plateforme que la GA5
  • GS7 : version 5 places courte du GS8
  • GS8 : SUV haut de gamme à 7 places

Suite au rachat de Changfeng, GAC a surtout profité des usines du constructeur. Mais la marque a néanmoins subsisté, en changeant de nom. Le modèle emblématique étant alors le SUV Liebao (Léopard), la marque est donc devenue Leopaard, avec deux « a ». La gamme comporte uniquement des SUV et des pick-ups. Leopaard est une des marques pour lesquels il reste difficile de savoir si les modèles sont ou pas encore en production, son site laissant encore apparaître des modèles anciens comme le Pajero Io.

  • Q6 : SUV rustique basé sur l’ancienne génération de Mitsubishi Pajero (à l’origine produit sous licence par Changfeng)
  • CS9 : nouveau SUV compact
  • CS10 : premier nouveau modèle depuis le rachat par GAC
  • CT7 : pick-up

En 2010, GAC rachète Gonow. Petit constructeur qui produit surtout de vieux pick-ups, un petit utilitaire et un SUV. GAC tentera de moderniser le SUV G5, devenue GX5, puis GX6 en prenant des airs de Range Rover Evoque. La berline Trumpchi GA3 tentera de se transformer en Gonow eMei, et l’utilitaite Xinlang sera une copie du Nissan NV200. Mais courant 2016, la production de Gonow a cessé. Sans doute définitivement.

En 2013, GAC s’est également rapproché de ZX Auto (Zhongxing). Depuis, la berline promise lors de la signature n’a pas émergé, et ZX a cessé la production de voitures particulières, ne produisant plus que quelques pick-ups. Une nouvelle marque semblait vouloir émerger de ce partenariat, mais sans nouvelles… Ce rapprochement était surtout l’occasion pour GAC de mettre la main sur les usines de ZX Auto.

Les coentreprises

GAC-Honda est l’une des principales coentreprises de GAC, fondée en 1998. La marque Everus (Li Nian / 理念) a été lancée en 2010, mais sans aucun effort pour développer ses ventes.

En 2004, Toyota signe avec GAC sa seconde coentreprise. La marque locale dédiée aux véhicules électriques devrait être Leahead. Mais son lancement effectif continue à se faire attendre.

Suite à al signature de son nouvel accord de coentreprise avec GAC, Fiat débutera la production des berline Viaggio (alias Dodge Dart) et Ottimo (sa version 5 portes). Le décollage des ventes arrive avec le lancement de la marque Jeep qui assemble désormais les Renegade, Compass et Cherokee. La production des modèles Fiat en Chine a cessé.

Le projet de coentreprise GAC-Mitsubishi est né suite au rachat de Changfeng. Ce dernier produisait en effet depuis de longues années divers modèles japonais sous licence. Mitsubishi détenait d’ailleurs 15% du capital, et a finalement accepté de vendre la totalité des part en échange d’un accord de coentreprise avec GAC. Accord qui est aujourd’hui devenu la principale activité du constructeur japonais en Chine, qui délaisse son autre partenariat avec Fujian.

Crédits illustrations : GAC

Suite de la rubrique :

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz