Accueil Tesla Un camion Tesla en septembre et un pick-up d’ici deux ans

Un camion Tesla en septembre et un pick-up d’ici deux ans

386
16
PARTAGER

Après avoir révélé que le Model Y ne serait pas lancé avant quelques années, on pensait que Tesla allait mettre les freins sur les annonces pour lancer la Model 3. Que nenni ! Dans un nouveau tweet, Elon Musk a annoncé la présentation de son premier camion électrique en septembre ! Puis l’arrivée d’un pick-up dans les 18 à 24 prochains mois !

« La présentation du semi-remorque de Tesla aura lieu en septembre. L’équipe a fait un travail impressionnant. C’est vraiment du niveau supérieur », a annoncé Elon Musk sur son compte Twitter. C’est par ce simple tweet qu’Elon Musk a relancé la machine. À ce stade, la seule information connue est que ledit camion sera un tracteur routier. Quid du moteur et des batteries ? Rien. Comment Tesla va gérer la question du retour sur investissement pour intéresser les professionnels ?

Outre cette annonce inattendue, Musk a également annoncé la présentation d’un pick-up d’ici 18 à 24 mois. De ce pick-up on sait déjà qu’il sera équipé de la plus grosse batterie 100 KWh du constructeur et c’est tout. L’arrivée du pick-up avant le SUV pourrait signaler un changement de priorités chez Tesla. Elon Musk pourrait avoir changé son calendrier en tenant compte de la future concurrence allemande. Les constructeurs ont annoncé vouloir attaquer Tesla en partie sur le segment des SUVs.

Elon Musk pourrait donc éviter l’affrontement sur un segment de marché, celui des SUVs électriques, qui promet d’être encombré. En choisissant de lancer un pick-up avant le Model Y, Musk mise sur un modèle très américain, difficile à écouler en dehors des États-Unis et écarté pour le moment par les autres constructeurs.

 

Source : Tesla

Source photo : Tesla

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Un camion Tesla en septembre et un pick-up d’ici deux ans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité

Les questions que je me pose et que tous les transporteurs vont se poser :
– masse utile disponible,
– volume utile disponible,
– dissociation possible de la remorque et du tracteur,
– nombre d’essieux pour respecter la masse maxi. à l’essieu de 13 t en France et 11,5 dans le reste de l’Europe,
– essieu relevable quand je passe par la France,
– essieu directeur sur la remorque pour pouvoir faire les manœuvres dans le cas d’utilisation en messagerie.
Et bien sûr le coût global / km.
J’attends avec impatience un certain nombre de paramètres pour dimensionner les chaussées d’un certain nombre de mes projets.

Gautier Bottet
Editor

Il est probable que ce camion sera uniquement destiné au marché américain…

simomax
Invité

Tout dépend de la taille du pick up qu’ils vont sortir, si c’est de taille Ford Ranger il pourra être vendu partout dans le monde ( même en France ça commence à bien se vendre et exonéré de TVA en plus ) , par contre si c’est la taille Ford F alors la oui on sera sur du US only.

Gilles
Invité

Un camion ! Cela ne va-t-il pas à l’encontre de l’ADN de cette marque de luxe ? Mais, après tout, Mercédes et Volvo vendent bien des camions

Roadrunner
Invité

Tata aussi, donc il faudra ne pas confondre Tata et Tesla.

Pedro7
Invité

Ca a beau faire du haut de gamme, ca reste americain… on ne se refait pas.

Jdg
Invité

Un camion ? Électrique ? Il sait que c’est sensé tracter de lourdes charges ? Non car les batteries vont vites être vidées . Bref ça me fait un rire et il compte le vendre combien ? 500000€ lol

Gilles
Invité

Septembre, c’est dans moins de 6 mois. Vous pensez qu’ils ont le temps de le développer en si peu de temps. Chez Tesla, ils sont forts mais quand même (à moins qu’ils avaient un projet bien caché, va savoir)

ylgmac
Invité
Surement déjà à l’étude, après Musk parle d’une présentation, autrement dit proto roulant pour faire du Buzz mais le produit ne sera probablement pas fini. Pour ce qui est des capacités de l’engin, si le poids des batteries est un handicape, la partie motorisation sera facilement plus performante (couple moteur élec énorme si voulu) et compacte avec le pack batterie très bas, permettant un bon compromis tenu de route, capacité de traction. On peut s’attendre à un design très novateur de la cabine et une aéro très fine et profilé, il n’y aura aucune contrainte technique, contrairement à ce qu’éxige… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Le camion peut tout à fait être électrique.
En revanche pour le stockage, oui, les batteries semblent louches. Mais il n’y a pas que les batteries comme solution de stockage, une PAC H2 par exemple.
Cela reste quand même un électrique au final.

Hâte de voir.

Gautier Bottet
Editor
Thibaut Emme
Admin
Voilà (je n’arrivais plus à me souvenir de quand datait l’info :)). A savoir aussi que la SNCF teste des trains à PAC pour remplacer les motrices au gros sale mazout (même pas du diesel). Ce faisant, elle va développer un embryon de réseau de stations hydrogènes, de la même manière qu’elle est toujours l’un des backbone de la fibre en France (pour relier ses gares et ses centres de contrôles, rien de mieux que de tirer la fibre le long des voies). On pourrait donc avoir un réseau H2 entre les principales villes de France, permettant l’essor des camions… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Il me semble que ce test est maintenant terminé et que la motrice a été radiée. Par contre en Allemangne des TER Alstom Coradia vont être mis en service prochainement avec une PAC, il faut dire que la propulsion est électrique même si moteur diesel donc il suffit de rajouter une PAC et des réservoirs.
Par contre le carburant utilisé dans les motrices diesel est du GNR identique au gazole routier mais coloré. A ce titre, la SNCF paye la TICPE sur ce carburant.

wpDiscuz