Accueil Actualités Entreprise Chine : GAC ouvre un deuxième site de production

Chine : GAC ouvre un deuxième site de production

66
0
PARTAGER

« Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour. » Cet aphorisme est attribué à Confucius et il s’applique bien à l’industrie automobile chinoise. Aussi, GAC vient d’ouvrir une deuxième unité de production à Panyu, près de Canton.

En janvier 2011, GAC dévoile la Trumpchi. Elle marque les débuts de la marque « pure » de GAIG, jusqu’ici assembleur de Honda, de Toyota et de Fiat (et par le passé, de Peugeot…) Depuis, la gamme s’est étendue avec le SUV GS5, la compacte GA3, la grande berline GA8 et prochainement, le grand SUV GS8. De plus, il a absorbé ses compatriotes ChangFeng, Gonow et Zhongxing Auto. La marque vient de passer le cap des 600 000 unités, dont 159 000 rien qu’au premier semestre 2016.

La prochaine étape, c’est de porter la production à 650 000 unités annuelles, ce qui placerait GAC au niveau des poids-lourd Byd, Chery, Geely et Great Wall/Haval. L’objectif de production de moteur est lui de 700 000 unités.
Ainsi, le site de Panyu dispose désormais d’un deuxième bâtiment. Dès ce mois-ci, il devrait assembler 740 véhicules par jour, soit 150 000 véhicules en année pleine.

Et l’export ? GAC est plusieurs fois venu à Detroit. Néanmoins, à travers Changfeng, il sait combien il est difficile de vendre la moindre voiture en occident. L’Europe et l’Amérique du Nord sont un objectif à terme, mais il n’ose même pas annoncer un calendrier…

Source :
GAC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz