Accueil Honda BTCC 2016 : dernières signatures

BTCC 2016 : dernières signatures

88
0
PARTAGER

Honda triple la mise en BTCC et recrute Andy Neate. Quant au Team HARD, il s’offre le prometteur Chris Smiley.

Le cave se rebiffe !

Le BTCC et Andy Neate s’est une vieille histoire. Elle débute en 2001, lorsqu’à 17 ans, il effectue quelques courses avec une Mitsubishi Carisma. Il s’exile ensuite en GT. En 2008, il s’y fait remarquer par West Surrey Racing, qui lui propose de revenir en BTCC. Hélas, il est victime d’un sale accident. WSR n’a qu’une parole et sitôt guéri, en 2010, il retrouve la discipline. En 2012, MG lui offre son premier baquet « usine ». La voiture est achevée l’avant-veille du premier meeting. Alors que Jason Plato compense par un talent naturel et une motivation hors norme, Neate boit la tasse. Sans surprise, il est viré en fin de saison. Il tente ensuite de rebondir avec sa propre équipe. Mais il finit par jeter l’éponge.

Depuis mi-2013, Neate n’a plus piloté et auparavant, il n’avait rien fait de transcendant. Son recrutement par Honda semble curieux. D’autant plus qu’ils vont lui demander de faire aussi bien que Matt Neal et Gordon Shedden, qui jouent chaque année le titre.

BTCC 1

Smiley smile

Chris Smiley est un des espoirs du tourisme anglais. Son nom apparait une première fois en Ginetta Junior Cup, en 2007. On le retrouve ensuite en MINI Challenge. 3e en 2013 et membre de l’éphémère filière KX Monentum, il effectue un test en BTCC avec MG. En 2014, il s’essaye à la Scirocco R-Cup, où il remporte un succès. De retour en MINI Challenge, il décroche la couronne 2015. HARD, qui possède une structure en Volkswagen Trophy, lui offre une pige (et il s’impose aux deux courses du meeting.)
L’examen a plu au Team HARD, qui lui offre de débuter en BTCC avec une Toyota Avensis. A suivre ?

BTCC 2

Crédits photos : BTCC (photos 1 et 3) et Honda (photo 2)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz