Accueil F3 Championnat européen de F3 2014 sur le Red Bull Ring : les...

Championnat européen de F3 2014 sur le Red Bull Ring : les caves se rebiffent !

121
0
PARTAGER

Les favoris ne sont à la fête en Autriche. Dominateurs en championnat européen de F3, Esteban Ocon (Prema) et Max Verstappen (Van Amersfoort) ont multiplié les faux-pas. Pour le plus grand bonheur des « autres ».

Scirocco R-Cup

C’est presque une coupe féminine ! D’ordinaire, il y a 4 concurrentes : Mikaela Åhlin-Kottulinsky (qui a gagné la dernière manche), Jasmin Preisig, la Française Lucile Cypriano (vainqueuse du « volant » Women in motorsport 2013) et Doreen Seidel (seule pilote présente à Moscou.) Pour le Red Bull Ring, elles sont rejointes par « Giosa » Rdest (ex-chicane mobile de la F4) et Dominique Regatschnig. Votée « plus belle playmate de tous les temps », cette Autrichienne n’a qu’une expérience ultra-limité de la compétition (un rallye comme co-pilote.)

Volkswagen Scirocco R-Cup - Spielberg 2014

Au départ de la course 1, le poleman Nicolaj Møller Madsen se loupe complètement. Moritz Oberheim et Chris Smiley en profitent pour passer en tête. Derrière, la lutte fait rage entre Cypriano et Rdest. La Française envoi la Polonaise dans le décor et le safety-car intervient.
Au restart, Smiley imite Cypriano, avec Oberheim dans le « rôle » de Rdest. Møller Madsen dépasse Victor Bouveng et il revient fort.

Smiley s’impose au sprint face à Møller Madsen et Bouveng.

Volkswagen Scirocco R-Cup - Spielberg 2014

Le dimanche, on retrouve Smiley, Oberheim et Bouveng… Mais Jordan Lee Pepper déboite tout ce petit monde au feu vert. Le Sud-Africain, transparent le samedi, démontre qu’il n’est pas leader du classement par hasard. Oberheim, un temps descendu au 4e rang, réussit à se dédoubler. Bouveng se contente d’assurer un 2e podium.

Et Pepper de remporter la course 2, 3 jours après ses 18 ans. Oberheim et Bouveng l’accompagnent sur le podium. A 3 courses du but, Pepper a 237 points et Bouveng, 201.

Volkswagen Scirocco R-Cup - Spielberg 2014

Championnat européen de F3

En F3 ATS, les pilotes Motopark roulent en formation. Présente à Zandvoort et à Spa, l’équipe songe à « remonter » en Europe. Elle s’est offerte 2 Dallara 312 et voudrait les aligner dés Imola, afin d’être « qualifiable » pour Macao. Tom Dillmann (pilote de GP2 pour Caterham) en piloterait une (sous réserve de sa disponibilité.)

British F3

Pendant ce temps, Double R lorgne vers l’Australie. L’équipe vient de passer un accord avec Ellery Motorsport (champion de FF Australia 2013.) Il vient de leur vendre leur Dallara 311 ex-Scott Pye. Elle sera sans doute bientôt accompagnée d’une autre voiture. Double R s’occupera aussi du suivi.

En attendant, Double R est forfait au Red Bull Ring. Felipe Guimarães est parti et l’équipe ne lui a pas trouvé de replaçant.

Aus F3

Esteban Ocon (Prema) a refait le plein de points à Moscou. Bien que largement en tête du classement (et avec un pied en FR 3.5), il ne se relâche pas. La preuve : il s’offre la pole du Red Bull Ring.

euro F3 1

Au départ de la course 1, Ocon et Max Verstappen (Van Amersfoort) s’accrochent. Le Français repart bon dernier, tandis que le Hollandais se retrouve dans le peloton. Tom Blomqvist (Carlin) et Antonio Giovinazzi (Carlin) se retrouvent 1er et 2e. Néo-3e, Felix Rosenqvist (Mücke) est aux prises avec Jake Dennis (Carlin.) Verstappen est aux premières loges du duel. Dennis passe… Puis le Hollandais dépasse les deux pilotes !

Blomqvist s’impose ainsi devant Giovinazzi et Verstappen. Néanmoins, après le podium, ce dernier est accusé d’avoir court-circuité un chicane pour doubler un pilote. Il est pénalisé et Dennis passe 3e : c’est un triplé pour Carlin !

FIA Formula 3 European Championship, round 8, race 1, Red Bull Ring (AUT)

Le dimanche matin, Giovinazzi est en pole. Blomqvist tente de le prendre de court au feu vert, mais l’Italien tient bon. L’Anglo-suédois doit élargir la trajectoire et Antonio Fuoco (Prema) se faufile au 2e rang. Verstappen percute Jordan King (Carlin) et l’envoi en tête-à-queue. Safety-car.
Juste après le drapeau vert, Dennis Van de Laar part tout seul en tête-à-queue. 2e safety-car.
Lorsque la voiture de sécurité s’apprête à se ranger, Giovinazzi la laisse filer. Il est puni pour cela d’une pénalité de 20 secondes et perd virtuellement la tête. Fuoco hérite des commandes, devant Blomqvist. Ocon et Rosenqvist, en lutte pour la 3e place, se neutralisent. Lucas Auer (Mücke) reçoit le bronze sur un plateau. En fond de peloton, Spike Goddard (T-Sport) se paye Roy Nissany (Mücke) et Sandro Zeller (Jo Zeller) ne peut éviter l’Australien. La direction de course sort le drapeau rouge.

Fuoco est donc déclaré vainqueur, devant Blomqvist et Auer.

FIA Formula 3 European Championship, round 8, race 2, Red Bull Ring (AUT)

Giovinazzi est également en pole pour la course 3. L’Italien effectue une course en solitaire, tout comme le 2e, Blomqvist. Rosenqvist s’élimine tout seul. Alex Toril (T-Sport) et Jules Szymkowiak (Van Amersfoort) entrent en collision et le safety-car intervient.
Giovinazzi et Blomqvist reprennent là où ils en étaient. Auer assure sans conviction le bronze. Verstappen, 4e, envoi valser Fuoco et il est pénalisé d’un drive-through. Ocon n’en profite pas : il est lui aussi pénalisé d’un drive-trough pour n’avoir pas respecté des drapeaux jaunes.

Ainsi, Giovinazzi s’offre son 1er succès européen. Blomqvist est 2e et Auer, 3e.

FIA Formula 3 European Championship, round 8, race 3, Red Bull Ring (AUT)

Au classement, Ocon quitte l’Autriche sans avoir inscrit le moindre point supplémentaire. Son compteur reste donc bloqué à 379 unités. La bonne nouvelle, c’est que Verstappen s’en sort à peine mieux et compte désormais 286 points. 3e à 269 points, Blomqvist peut de nouveau rêver.

FIA Formula 3 European Championship, round 8, race 2, Red Bull Ring (AUT)

Formula Renault NEC

Pendant ce temps, à Assen, les FR NEC roulent, dans la foulée du meeting de Spa. Callan O’Keefe (ART Grand Prix), ex-membre du Red Bull Junior Team, décroche la pole.

FR NEC 1

Steijn Schothorst (Manor MP), fragile leader du championnat, est pris dans la bousculade du départ. Suspension cassée, il assiste à la course depuis le bord de la piste. O’Keefe se maintient en tête. Pourtant, Ben Barnicoat (Fortec), Gustav Mallja (Josef Kaufmann) et Seb Morris (Fortec) sont en embuscade. Le plus curieux est que l’ordre ne bouge pas au court de la course.

O’Keefe s’impose ainsi, devant Barnicoat et Mallja.

FR NEC 2

Poleman, Morris oublie de démarrer. Barnicoat en profite… Mais il est trahi par son moteur un peu plus loin. Voilà Morris 1er. Ryan Tveter (Josef Kaufmann) se faufile jusqu’au 2e rang. Louis Delétraz (Josef Kaufmann) est 3e, mais Ukyo Sasahara (Euronova) et Alex Albon (KTR) sont à ses trousses. Albon harponne Sasahara et la voie est alors libre pour le Suisse.

C’est donc une victoire de Morris devant Tveter et Delétraz.

FR NEC 4

Delétraz est le nouveau leader de la FR NEC, avec 184 points. Schothorst suit à… 183 points. Tandis que Barnicoat reste au contact, à 180 points. Autant dire qu’à 2 manches de la fin, tout reste possible.

FR NEC 3

Crédits photos : Volkswagen (photos 1 à 4), British F3 (photo 5), Australian F3 (photo 6), Championnat européen de F3 (photos 7 à 11) et Formula Renault NEC (photos 12 à 15.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz