Accueil Constructeurs chinois Wacky racer : Lifan 320 Superturismo

Wacky racer : Lifan 320 Superturismo

307
0
PARTAGER

La Lifan 320 a déserté les concessionnaires chinois il y a bien longtemps. Le constructeur a tenté de l’électrifier, pour en faire un VE low-cost. Mais les Chinois n’en veulent plus. En Amérique Latine, un assembleur uruguayen continue de la produire. Elle s’est faite remarquée (en mal) par son crash-test 0 étoile. Ca n’empêche pas Domingo de Vitta de vouloir courir avec !

Domingo de Vitta est une vieille gloire uruguayenne du rallye. Son heure de gloire, c’est une 6e place finale du rallye d’Argentine 1980 avec une Ford Escort 1600. Puis il est passé à l’Escort RS2000, à la XR3, à l’Opel Astra, etc. Il profite de sa notoriété pour ouvrir un concessionnaire Lifan à Montevideo.

Lifan 320 4

A l’occasion, de Vitta tâte du championnat uruguayen de supertourisme. Jonglant avec ses multiples casquettes, de Vitta décide d’aligner une 320, qu’il pilote lui-même. Venez entendre rugir le moteur !

Lifan 320 3

Clone revendiqué de la MINI, la 320 n’en a pas conservé le caractère sportif. Ainsi, elle se contente d’un modeste 1,3l Tritec 88ch. Lifan se vante de ses 23 succès en championnat chinois de rallye. Mais il s’agissait de victoires de classe… Dans une catégorie où seule la 320 concourait. Désormais, la voilà face à des 208 et des Chevrolet Aveo.

Lifan 320 1

L’homologation traine et de Vitta doit manquer l’ouverture. A Mercedes, la voiture chinoise termine 9e et récolte 4 points. Lors de la finale, également à Mercedes, de Vitta est survolté. Il double huit concurrents et termine 11e, obtenant 2 points de plus !
Grâce à cela, il termine le championnat au 19e rang (sur 29.) Un vrai triomphe eu égard à la monture et à l’âge du capitaine.

Lifan 320 2

Crédits photos : Lifan Uruguay, sauf photo 4 (Superturismo.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz