Accueil F3 Road to Indy 2015 : Chris Griffis Memorial

Road to Indy 2015 : Chris Griffis Memorial

89
0
PARTAGER

Comme chaque année, les trois disciplines en ouverture de l’Indycar (US F2000, Pro Mazda et Indy Lights) s’offrent un test collectif. C’est le Chris Griffin Mémorial Test.

Notons que pour la première fois, il a lieu à Austin. On sait que le Circuit of the Americas a du mal à faire renouveler son contrat avec la F1. De plus, l’Indycar cherche de vrais circuits (si possible, des tracés déjà existants.) Ce test de « Road to Indy » est donc un bon moyen de tâter le terrain et qui sait, d’organiser un jour une course d’Indycar au COTA. Après tout, à Long Beach et à Detroit, l’Indycar avait su remplacer au pied-levé la F1, jugé -déjà- trop chère par leurs promoteurs respectifs.

Indy Lights 1

US F2000

Dakota Dickerson n’est pas au COTA, mais à Road Atlanta. Le co-lauréat du Team USA Scholarship y remporte le « volant » de la Skip Barber Racing School. De quoi compléter son budget en vue de l’US F2000…

US F2000 1

L’US F2000 adore faire venir des pilotes issus d’autres horizons. Ca lui a notamment permis d’attirer l’Australien Anthony Martin, meilleur débutant 2015.
On retrouve ainsi les vainqueurs du « Driver Advancement Program », Trenton Estep (Afterburner), Kyle Kirkwood (Afterburner) et le Néerlandais Rinus Van Kalmthout (Cape Motorsport) dans le paddock. Par contre, le quatrième homme, Luke Shanahan est curieusement absent. L’Australien Cameron Hill (JDC) a gagné son ticket après s’être imposé dans la FF locale. Malheureux au Team USA Scholarship 2015, Tazio Ottis (JDC) et Chase Owen (Afterburner) retentent leur chance en monoplace. Sting Ray Robb (Afterburner) arrive lui du karting. Comme d’habitude, il y a un gros contingent de pilotes de F1600 : Jordan Cane (Pelfrey), Robert Megennis (Pelfrey), Max Malinnen (SWAN)… Alors que Chase Pelletier (Pelfrey) représente la Toyo Tires F1600.

Pour info, le redoublant Nikita Lastochkin (Cape Motorsport) est le plus rapide des six séances !

US F2000 2

Pro Mazda

Ils ne sont qu’une douzaine. Récent champion d’EuroFormula Open, Henrique Baptista (Pelfrey) vient tenter sa chance. Issu de la Formula Masters China, l’Australien Jake Parsons (Juncos) traverse le Pacifique et signe dans la foulée ! Il fera équipe avec l’Argentin Nicolas Dapero, un autre débutant. Expert de la F1600 Toyo Tires, Tristan Degrand (M1) s’était offert une pige en Winterseries d’US F2000 avant de disparaitre. Pourra-t-il percer en Pro Mazda ?

Le redoublant Patricio O’Ward (Pelfrey) s’est offert les meilleurs temps du premier jour. Mais le dimanche, le tricolore Nico Jamin (Cape Motorsport) domine. C’est ce qu’on appelle une arrivée en fanfare pour le champion d’US F2000 2015 !

ProMazda 1

Indy Lights

L’Indy Lights retrouve ses mauvaises habitudes avec six voitures à Austin. Juncos aligne Zach Claman de Melo (invincible en F3 Cup !) et Jose Gutierrez (un animateur de la Pro Mazda.) Sam Schmidt joue l’originalité avec James French (venu de l’IMSA) et Heamin Choi (qui réapparait de temps en temps sur les circuits.) Andretti fait davantage preuve de sérieux avec Shelby Blackstock et Dalton Kellett.

Kyle Kaiser (Juncos) est venu le premier jour, le temps de signer le meilleur temps de la première séance. Puis Blackstock décide de squatter le haut du classement.

Indy Lights 2

Crédits photos : Pro Mazda (photos 1 et 5), Indy Lights (photos 2 et 6), Barber (photo 3) et US F2000 (photo 4.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz