Accueil Actualités Entreprise Borgward, un retour électrique pour l’Europe

Borgward, un retour électrique pour l’Europe

89
4
PARTAGER

Présentée comme une marque allemande, Borgward fera toutefois ses débuts hors d’Europe. Son arrivée ultérieure sur notre continent se fera exclusivement via des versions hybrides et électriques.

La commercialisation du SUV Borgward BX7, assemblé en Chine, débutera durant le premier semestre 2016. D’abord en Chine, puis en Inde et au Brésil. Avec un moteur essence.

Pour l’Europe, tirant sans doute parti du scandale Volkswagen, Borgward compte se positionner comme un constructeur plus vertueux. Ce sont ainsi des versions hybride rechargeable, voire purement électrique, du BX7 qui seront proposées. Les plans du constructeur tablent sur un lancement en 2017.

Ulrich Walker, PDG de Borgward, confie par ailleurs au quotidien allemand Handelsblatt étudier l’implantation d’une usine en Allemagne. De quoi mieux revendiquer les origines de la marque, sans toutefois recourir à une usine complète. Ainsi, à l’image de ce que pratique Tesla, il s’agirait surtout d’assurer l’assemblage de grands composants, comme la batterie par exemple, à bord d’un véhicule quasiment complet. Le tout étant à l’origine produit en Chine.

Source : Handelsblatt

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Borgward, un retour électrique pour l’Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Cela confirme la règle comme quoi, après 2025, c’est la fin des autos 100 % thermique.
Pour des raisons politiques, santé publique, indépendance énergétique.

Olivier
Invité

oh un Q5 en photo. Pas sur que audi appreciera.
pour info contrairement à ce que vous écrivez tesla ne sous traite pas chine, j’ai lu qu’au contraire ils fabriquent eux meme quasiment tous les composants, les équipementiers ayant refusé de coopérer. C’est d’ailleurs une force parce quu lieu d’avoir de multiples systèmes informatiques embarqués de différents équipementiers comme sur une voiture classique, tesla n’embarque que 2 ou 3 calculateurs qu’il maitrise. D’où un système autopilot plus avancé que les autres constructeurs.

georges
Invité

Ce n’est pas ce qui se fait déjà, ou presque :
Ulrich Walker, PDG de Borgward, confie par ailleurs au quotidien allemand Handelsblatt étudier l’implantation d’une usine en Allemagne. De quoi mieux revendiquer les origines de la marque, sans toutefois recourir à une usine complète.

wpDiscuz