Accueil Ford Ford Ranger, merci Everest

Ford Ranger, merci Everest

352
0
PARTAGER

Alors que l’Everest amorce sa commercialisation, Ford applique au pick-up Ranger la plupart des nouveautés apparues sur son SUV 7 places. A commencer par le style plus affirmé.

Si le SUV Everest n’est pas destiné au marché européen, cette évolution du pick-up Ranger apparue en Thaïlande connaîtra une véritable carrière internationale, et mène la charge sur une sérieuse modernisation de l’offre du segment.

Car la partie la plus visible de l’évolution du Ranger est peut-être son style, mais les technologies qu’il apporte son pour la plupart inédites sur le marché des pick-ups, où Ford est bien décidé à remettre en question la domination des constructeurs japonais.

Sur le chapitre du style, le Ranger adopte un visage très proche de celui de l’Everest, avec une calandre spécifique, formant un ensemble destiné à lui donner une allure plus en accord avec ce que cherche le client de pick-up : du solide…

On retrouve à l’intérieur la planche de l’Everest, y compris l’instrumentation en partie numérique (selon les versions…) partagée avec nombre d’autres modèles Ford. Cette instrumentation n’est pas le seul équipement novateur (sur le segment) de ce Ranger, qui s’équipe de SYNC 2 question connectivité, et de l’alerte de franchissement de file, de l’aide au maintien dans la file, du régulateur de vitesse adaptatif, de l’alerte de risque de collision avec freinage d’urgence, de la surveillance de pression de pneu ou encore de la surveillance de l’attention du conducteur question aides à la conduite. Autant d’équipement inédits sur le segment.

Le Ranger n’en oublie pas pour autant sa fonction de base avec sur les versions 4×4 l’aide au démarrage en pente, l’aide à la descente, l’adaptation du fonctionnement de l’ESP à la charge, une capacité de remorquage de 3500 kg, une garde au sol de 230 mm, une profondeur guéable de 800 mm…

La gamme moteur est chapeautée par le 5 cylindres 3,2l révisé de 147 kW / 200 ch / 470 Nm. Il est suivi du 2,2l de 118 kW / 160 ch / 385 Nm, ou 96 kW / 130 ch. Sur les marchés amateurs d’essence, un 2,5l de 122 kW / 165 ch / 225 Nm sera proposé. Des moteurs proposés selon les pays avec des boîtes manuelles ou automatiques à 6 rapports, en propulsion ou en 4 roues motrices.

Le Ranger continuera à être assemblé en Thaïlande, Afrique du Sud et Argentine. Les exemplaires destinées à l’Europe proviendront d’Afrique du Sud.

Source : Ford

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz