Accueil Alpine Rétromobile 2014 live : Alpine

Rétromobile 2014 live : Alpine

106
3
PARTAGER

C’est une véritable marée bleue sur le stand Rallystory ! Quand on pense « Alpine de compétition », on songe plutôt au rallye. Néanmoins, le constructeur a connu une longue histoire en circuit. La preuve avec les voitures exposées à Rétromobile (qui sont accompagnées de voitures de rallye.)

L’histoire commence avec les M63, qui visent les 24 heures du Mans 1963. Celle-ci à participé aux 1000km de Charade 1963 (transformé en barquette) et aux 12 heures de Sebring 1964.

Alpine Rétromobile 2014 1

Pour 1964, place aux M64. Dans la Sarthe, Roger de Lageneste et Henri Morrogh décrochent la victoire en 1150cm3, puis à l’indice énergétique.

Alpine Rétromobile 2014 2

Vient ensuite le temps des A210. Elle recevront successivement un 1300 et un 1600… Avant de revenir au 1150 ! Avec ces trois moteurs, les A210 s’imposeront dans leur classe en 1966, 1968 et 1969.

Alpine Rétromobile 2014 3

Dans la série TV Michel Vaillant, on peut voir Henri Grandsire/Michel Vaillant dépasser la Cobra de Bob Bondurant (en pleine accélération) avec une Alpine ! Les protos de Dieppe sont ultra-profilés. Mais les 4 cylindres de R8 Gordini manquent de souffle pour chatouiller les Ford GT40 et autres Ferrari 330.

Heureusement, le « sorcier » Amédée Gordini bricole un V8 3l avec deux 4 cylindres. Il est installé à l’arrière d’une A210, qui devient une A211.

Alpine Rétromobile 2014 4

L’autre problème d’Alpine, c’est Matra. Il possède des moyens et un budget beaucoup plus importants que son compatriote. L’A220 est l’ultime descendante de la M63. Lancée en 1968, elle s’offre une aéro plus soignée (avec des ailerons) pour 1969. L’évolution est radicale (NDLA : ci-dessous, celle de 1969 devant celle de 1968.) Mais les quatre A220 abandonnent en 1969. Démotivé, le constructeur de Dieppe abandonne l’endurance…

Alpine Rétromobile 2014 5

Pour y revenir dés 1973, avec l’A440 et son V6 2l. Puis il y aura l’A441 championne d’Europe en 2l avec Alain Serpaggi, en 1974 (ci-dessous.) Avec au bout de la route, l’A442, victorieuse en 1978 avec Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi.

Alpine Rétromobile 2014 6

Alpine s’est aussi essayé à la monoplace. La tentative en F2 fait long feu. En F3, Henri « Calimero » Grandsire est sacré champion de France 1964. Mais là aussi, le constructeur se fait déborder par des constructeurs plus ambitieux, comme Matra et plus tard, Martini. On garde surtout l’image d’un François Cevert complètement à l’arrêt en F3. Cette A364 1973 d’Alain Serpiaggi terminera dans les profondeurs du classement du championnat Britannique.

Alpine a également construit des F1. La première, autour du V8 Gordini, est vite remisée. La seconde, autour du V6 Turbo est testée par Jean-Pierre Jabouille. Puis Renault décide que son programme F1 portera les couleurs de Renault Sport. Une décision qui anticipe ce qui arrivera aux voitures de série, 20 ans plus tard…

Alpine Rétromobile 2014 7

Pour finir, quelques Alpine de rallye. Tout d’abord une A110 1300 de 1965.

Alpine Rétromobile 2014 8

On passe à 1967, avec cette A110 équipée d’un moyeu d’A210.

Alpine Rétromobile 2014 9

Cette A110 1440 de 1968 a remporté le Tour de Corse et la Coupe des Alpes avec Jean Vinatier. C’est le début d’une moisson de victoires sur pistes des berlinettes…

Alpine Rétromobile 2014 10

Puis on passe à l’ultime A110 de rallye : la méchante Groupe 4 et son moteur 1860. Il est d’ailleurs intéressant de regarder ces A110 et d’y remarquer les évolutions d’un modèle à l’autre.

Alpine Rétromobile 2014 11

Puis Renault décide que l’A110 a fait son temps en compétition. Place à la lourde A310 4 cylindres, comme cette Groupe 4 1860. Elles sont si pataudes qu’en championnat de France, les voitures usines se font battre par les privés en A110 !

Alpine Rétromobile 2014 12

A peine arrivée, les A310 4 cylindres laissent place à des A310 V6. Guy Fréquelin est sacré champion de France et la voiture semble prometteuse… Mais pour des raisons commerciales, Renault l’envoi à la retraite au profit de la R5 Alpine !

Alpine Rétromobile 2014 13

Crédit photos : Joest Jonathan Ouaknine/Le Blog Auto

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Rétromobile 2014 live : Alpine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pat
Invité

A310 V6. Guy Fréquelin est sacré champion de France

Mon Alpine préférée ! Surtout la pack Boulogne en blanc.

leelabradaauto
Invité

+1
parce qu’une vraie Alpine est un objet vivant qui se rattache automatiquement à l’histoire d’un pilote, d’un vaillant pilote
c’est pour ça qu’on les aime les Alpines, je pense

lerv1
Invité

A noter l’excellente BD « Alpine » de la collection « plein gaz » aux éditions Glénat et qui remémore toute l’histoire d’Alpine. Je vous la conseille.

wpDiscuz