Accueil Actualités Entreprise Holden, fin de route en 2016 ?

Holden, fin de route en 2016 ?

89
5
PARTAGER

GM fait le grand ménage. Après avoir annoncé le retrait de Chevrolet en Europe, le groupe américain serait sur le point d’annoncer la fin de la production de Holden en Australie pour 2016. Un nouveau choc pour l’industrie locale.

Quelques mois après l’annonce de l’arrêt de la production chez Ford, GM serait sur le point de faire une annonce similaire. Selon certains officiels du gouvernement, l’annonce était même prévue cette semaine mais aurait finalement été reportée, probablement jusqu’au début 2014.

Fondée en 1856, Holden est alors un sellier, avant de s’orienter vers le secteur automobile en 1908. En 1931, la société est rachetée par GM. Depuis, elle est l’unique marque du groupe présente dans le pays. Holden opère une usine d’assemblage à Elizabeth (Australie méridionale), et une usine de mécanique à Fishermans Bend dans la banlieue de Port Melbourne (Victoria). La production de la marque en Australie pourrait cesser en 2016 lors de la fin de carrière de l’actuelle Commodore, dont on sait déjà qu’elle ne sera pas remplacée.

La fin de l’activité industrielle de Holden serait synonyme de plus de 13.000 pertes d’emplois. Qui ne seraient qu’un début. Car après le départ de Ford et de Holden, Toyota serait très probablement contraint à cesser lui aussi son activité sur place en raison du retrait de nombre de fournisseurs. Ce qui mettrait un point final à l’industrie automobile dans le pays, et 50.000 personnes au chômage.

GM est donc en position de force dans ses négociations avec le gouvernement pour obtenir des aides permettant de maintenir son activité industrielle dans le pays. Mais face aux coûts élevés, à l’absence de barrière douanière, l’affaire semble en fait déjà pliée et la décision prise. Avec ou sans aide. Au-delà de la production, GM envisagerait également de fermer ses bureaux d’études, ne restant présent que par la diffusion de modèles importés rebadgés Holden.

Holden a réfuté cette rumeur de fermeture d’usine, mais la classe politique australienne s’est rapidement emparée de l’affaire. L’opposition appelle à une rapide décision par le premier ministre Tony Abbott pour venir en aide au secteur. Mais les membres du gouvernement libéral semblent eux-mêmes partagés sur la conduite à tenir.

Source : ABC

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Holden, fin de route en 2016 ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Dommage si avéré, j’aime bien le logo du lion « australien » 🙁
Je le trouve même mieux dessiné que celui de Peugeot 😉

RUMIN
Invité

Thomas, tu n’as pas compris me semble-t-il, GM vendra alors des « Opel » badgées « Holden » comme aujourd’hui, sauf qu’elles ne seront plus fabriquées sur place, en Australie. C’est bien le dogme du libre-échange qui semble en cause, et l’article l’évoque clairement : absence de politique de protection industrielle et de barrières douanières ! Taxez les importations, et la production locale restera pertinente économiquement.

np555
Invité

le prochain psa ou opel

double d
Invité

Un grand n’importe quoi de la part de GM ,après Opel et SAAB, et Chevrolet en Europe ,voila peut être la fin de Holden, GM a sus pendant des années être le plus fort des groupes automobiles , mais sa seul défense face aux actionnaires c’est d’abandonner ces marques qu’il su récupérer il y a environ 50,60, et 70 ans ,et au lieu de les revendre comme Ford , avec Jaguar,Volvo ,Aston Martin ou Land Rover ,bah ils les abandonnes, avec les chomeurs qui suivent , la crise gagne les antipodes

Jurassix
Invité

Ne pas oublier aussi Oldsmobile, Pontiac arretes aux USA… GM etait trop gros. Toyota vend autant avec 3 marques.
C’est triste 🙁

wpDiscuz