Accueil Continental Continental : 700 ex-salariés gagnent aux Prud’Hommes

Continental : 700 ex-salariés gagnent aux Prud’Hommes

218
15
PARTAGER

Les « Conti », salariés de l’entreprise Continental de Clairoix près de Compiègne (Picardie), avaient fait les unes des médias en 2009 lors d’un conflit avec le groupe Allemand. Le Conseil de Prud’Hommes vient de déclarer leurs licenciements illégaux et de condamner le manufacturier.

« Défaut de motif économique et non-respect des obligations de reclassement »

Après le conflit de 2009 (qui avait vu la préfecture être saccagée par des salariés outrés par le comportement de leur employeur), Continental avait fermé l’usine de Clairoix à la fin mars 2010. Arguant d’un contexte économique défavorable, Continental avait usé (ou abusé si l’on en croit le jugement du jour) du licenciement pour motif économique pour les 1 120 salariés. 678 d’entre eux avaient alors décidé de poursuivre Continental et son principal actionnaire Schaeffler devant les Prud’Hommes.

« Continental a été condamné pour défaut de motif économique et pour non-respect de leurs obligations de reclassement. Cette victoire, c’est votre victoire à vous, vous avez enfin été récompensés, la société a été condamnée à tous les niveaux » a annoncé Me Alexandra Soumeire à près de 200 ex-Conti qui s’étaient réunis devant le Conseil de Prud’Hommes de Compiègne dans l’attente du jugement. Cette annonce a été accueilli avec joie et soulagement.

La crise comme prétexte à la délocalisation

Selon le Conseil de Prud’Hommes, Continental n’a même pas respecté un accord sur le temps de travail datant de 2007 qui prévoyait des assurances d’emplois maintenus sur le site jusqu’en 2012 en échange d’un retour aux 40 heures hebdomadaires. Contredisant totalement Continental qui jugeait pour sa part la fermeture comme inéluctable après la crise économique de 2008, les salariés considéraient que cette crise n’était qu’un prétexte  – « un effet d’aubaine » – pour délocaliser et produire moins cher.

« Ca fait du bien au moral, même si (…) on aurait préféré que notre usine soit toujours là » déclare, un brin amer, Xavier Mathieu, représentant CGT. Plus de 3 ans après la fermeture du site bon nombre de « Conti » sont toujours sur le carreau, gageons que les indemnités que chacun d’entre eux vont désormais toucher les aideront, au moins pour un temps. La condamnation de Continental fera-t-elle réfléchir Goodyear à amiens-Nord ?

Lire également : Goodyear confirme le projet de fermeture d’Amiens Nord (+réactions)
Continental Clairoix : des propositions de reclassement en Tunisie !

Source : AFP via Ouest-France, Photo : Continental

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Continental : 700 ex-salariés gagnent aux Prud’Hommes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bibo
Invité

J’espère que si il sont financièrement indemniser , l’état va ponctionner une partie pour les dégâts que ces sauvages on causer à la préfecture , et que le contribuable paye par ces impôts ….. Mais la je rêve !!!!

Manchu
Invité

Les salariés (les 678) réclament 80 millions d’euros. Cela fait un joli pactole. En effet s’ils peuvent donner un p’tit quelque chose à la sous-pref’ ça serait classe…

seb92
Invité

Bibo, certaines revoltes sont justifier et le tribunal vient de valider celle-ci.
L’histoire de france est rempli de « sauvage » ayant fait avancer le droit, ce qui te permet aujourd’hui d’écrire des niaiserie en toute liberté le cul sur ta chaise.

GREG
Invité

La destruction du bien d’autrui n’est jamais légitime, pas plus que l’usage de la violence.
A aucun moment le tribunal n’a validé cela.

GREG
Invité

D’ailleurs tu peux me dire en quoi cette action a fait avancer le droit?

John
Invité
Bien sûr GREG c’est en jouant à fond le jeu du pouvoir en place que tu le change (quel qu’il soit, Capitalisme Financiarisé d’aujourd’hui, Dictature autoritaire, Monarchie Autoritaire, République Bananière). Quand tu te la fait mettre et que tout le monde s’en fiche bizarrement hormis commettre un acte violent tu as le choix avec… crever la gueule ouverte (Ce que la plupart des électeurs de ce pays consentent d’ailleurs apparemment en continuant joyeusement l’alternance de pseudo Socio Démocrates avec la droite libéralisée à chaque élection mais je commence à certainement m’éloigner de la charte de ce blog). Bref si tu… Lire la suite >>
seb92
Invité

Ils ont lutté, ils ont gagné, bravo.
Le tribunal a validé q les licenciement étaient ilégitime donc indirectement il valide que leur lutte ètait légitime.
Après ont peut toujours écrire que c’est pas bien qu’un future chomeurs avec 3 gosses et un crédit s’ernerve et casse un vieux pc de fonctionnaire et 3 meublespour se faire entendre, le cul sur notre chaise.

Chelmi
Invité

Merci thibault et seb92 !

Bibo
Invité

@seb92 rien dans l’histoire de France( que tu devrais relire en rtt) ne justifiera la c*nnerie et la bêtise , n’est pas Jean Moulin qui veut, et tu ne le sera jamais même en buvant ton litre de philosophie au petit déj

jenecomprendspas
Invité

ce qui est sur, c’est que si tu demandes gentiment ce que tu souhaites, c’est directement un doigt dans le c*l, après il faut forcer les choses, c’est une certitude, sentiment basé sur de l’expérience, une préfecture un tantinet abîmée n’est rien à coté de plusieurs vies professionnelles

seb92
Invité

Exact, +1

wpDiscuz