Accueil F3 Résumé des courses de monoplaces du week-end

Résumé des courses de monoplaces du week-end

89
1
PARTAGER

Scott Hargrove et Neil Alberico en US F2000, Weiron Tan en FG 1000 et Shigetomo Shimono et Yuki Shiraishi en AFR… Les favoris se sont imposés ce week-end. Mais après tout, n’est-ce pas normal de voir des favoris devant?US F2000

Un mois après la Winterfest, l’US F2000 démarre sa saison « régulière ». Les pilotes se retrouvent à Sebring, en prologue des 12 heures.

Cape Motorsport lance une OPA sur les essais. Neil Alberico est le plus rapide le mardi. Scott Hargrove fait de même, le mercredi. Pour les qualifications, le Canadien a le dernier mot, mais Alberico est 2e.

Dans la course 1, Hargrove est en démonstration. Les autres pilotes doivent sortir les jumelles. Il a d’autant moins de souci que le Mazda d’Alberico expire au 1e passage. Garett Grist (Andretti), un autre rouquin canadien, effectue une remontée d’anthologie. Parti 9e, il est le 2e à voir le damier. Il devance Danilo Estrela (Belardi.)

Hargrove oublie de démarrer dans la course 2. Grist et Alberico ne l’attendent pas. Un peu plus loin, Florian Latorre (Jay) valse avec Peter Portante (Belardi.) Le Frenchie et l’Américain restent sur le carreau et le pace car intervient.
Au restart, Alberico oublie Grist. Désuni, le Canadien se laisse doubler par Hargrove et Estrela.

Plus réguliers, Hargrove part de Sebring avec la tête du classement (et 58 points.) Estrela (44 points) et Grist (42 points) suivent. Néanmoins, le grand rival pour le titre, c’est Alberico, 4e (avec 33 points.) Latorre est 11e (20 points.)
Tout ce beau monde se retrouvera la semaine prochaine, à St Petersburg.

FG 1000

Pour la quatrième (et dernière) fois d’affilée, la FG 1000 se rend à Yas Marina. Natasha Seatter connait un énième week-end à oublier. Il commence aux essais, lorsque son injecteur fait des siennes. Du coup, elle part 4e.
Est-ce du à la frustration? Dans la course 1, la Malaisienne tente une manœuvre impossible sur Rahul Raj Mayer. Suite à cet accrochage, la voiture de sécurité intervient.
Aucun souci pour le poleman Weiron Tan. En tête depuis le début, il s’échappe au restart. Haytham Sultan Al Ali, 2e, se voit déjà monter sur son troisième podium en trois meetings. Dans l’ultime virage, Saeed Bintouq le tasse… Et Nick Canal en profite pour doubler les deux hommes! Bintouq est 3e.

Dans la course 2, Tan est de nouveau sur sa planète. Bintouq et Mayer arrivent bien après pour compléter le podium.
Quant à Seatter, partie dernière, elle remonte un à un les concurrents. Elle dépasse Mayer, mais est sanctionnée d’un drive-through pour une collision imaginaire. Une punition d’autant plus surprenante que d’ordinaire les commissaires sont plutôt en mode « Stevie Wonder ». Deviendra-t-elle malgré tout la première femme vainqueur d’une coupe circuit au Moyen-Orient, dans 15 jours, à Dubaï?

Asian Formula Renault

Cette cousine chinoise de la FR 2.0 fête ses 13 ans. Pendant de longues années, elle est le passage obligé des aspirants-pilotes chinois. Au point où Renault lance une version locale de la FR 3.5 et où Red Bull crée un programme de détection. Depuis, l’AFR est rentrée dans le rang. C’est devenu davantage une discipline de gentlemen-drivers. Toutes les manches ont eu lieu jusqu’ici à Zhuhai, avec d’antiques Tatuus. La nouveauté 2013, c’est l’ajout d’une manche à Shanghai.

Il y a un an, Yuan Bo est un pilote anonyme. Vice-champion de Scirocco R-Cup China, il change de statut. Après avoir disputé la finale de la Formula Pilota China, il débute en AFR avec Champ Motorsport. C’est le seul Chinois sur la grille.
Roy Chiu est un acteur Taïwanais qui pilote à l’occasion. Il revient en AFR et convainc un réalisateur, Jem Chen, de monter dans un baquet! Ils font équipe chez PTRS.
Notez la présence du Suisse Thomas Luedi, gweilo de service chez ART. Il y a également une femme au départ: l’Indonésienne Alexandra Asmasoebrata (PS Racing.) Elle tentera de marcher sur les traces de Natasha Seatter ou de Zhang Ran.

Aux essais, le Colombien Julio Acosta (PS Racing) met tout le monde d’accord. Il devance Shigetomo Shimono (Buzz Racing) et Bo, qui découvre pourtant la discipline.

Dans la course 1, le Renault de Bo refuse de démarrer. Le reste du peloton l’évite tant bien que mal. En tête Shimono prend l’ascendant sur Acosta. Au 2e tour, Samson Chan (FRD) visite les bacs à sable. Au 4e passage, Luedi perd de l’huile, qui se répand sur ses roues arrières et le fait partir en tête-à-queue. Le safety-car intervient.
Au restart, Shimono contrôle Acosta jusqu’au damier. Asmasoebrata cède sa 3e place à Sunny Wong (PS Racing), puis la 4e à Yuki Shiraishi (Buzz Racing.)

Dans la course 2, Shiraishi se débarrasse d’emblée d’Acosta. Il part ensuite à la poursuite du leader, Shimono. Il trouve l’ouverture sur son compatriote au 3e tour. Derrière, Asmasoebrata ne peut contenir Wong, qui lui prend la 4e place.
Chan fait retailler son aileron sur une autre voiture. La direction de course lui intime l’ordre d’aller aux stands pour récupérer un nez normal. A ce moment-là, Kenneth Low (ART) oublie de prendre un virage. La voiture de sécurité sort.
Au restart, Shiraishi s’échappe. Shimono, Acosta et Wong se bagarrent pour la 2e place. Le Colombien part jardiner, laissant Shimono et Wong terminer 2e et 3e.

Pan-Delta Racing Festival

L’AFR n’est bien sur que l’apéritif du meeting trimestriel de Zhuhai. Traditionnellement, le Grand Prix de Chine marque le « vrai » début de la saison circuit. Donc point de championnat « extérieur » qui fait une halte dans le Guangdong.

Il y a toujours des invités exceptionnel. Cette fois-ci, c’est une compétition de drift, remportée par la Japonaise Saori Ishikawa:

L’épreuve-reine, c’est le circuit Hero. Romeo Ferraris s’apprête à aligner deux voitures en Euro F3 (pour Michaela Cerruti et Gary Thompson.) En attendant, Mario Ferrraris (fils de Romeo) est au départ à Zhuhai avec une Mercedes C63 (2e des 500km de Zhuhai avec Cerruti et Valentina Albanese.) Dans un peloton composé de second couteaux, Ferraris Jr se balade. Il loupe son départ, mais prend la tête dés le second virage. Il franchit la ligne d’arrivée avec une minute d’avance sur le second.

Crédits photos: FRD (photos 1, 7, 8 et 9), US F2000 (photos 2, 3 et 4), FG 1000 (photos 5 et 6) et FASC (photos 10 et 11)

A lire également:
Un point sur les Winter Series 2013

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Résumé des courses de monoplaces du week-end"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Admin

La C63 c’est une voiture de V8 Superstars. Contre des Caterhams et des Ginettas, la surprise c’est si il n’avait *pas* une minute d’avance. C’est pas encore ça, comme plateau…

wpDiscuz