Accueil Peugeot Stock-car 2013: Barrichello à temps plein

Stock-car 2013: Barrichello à temps plein

128
1
PARTAGER

Rubens Barrichello se souviendra sans doute longtemps de 2012! En janvier, Williams le vire. Terminée, la F1! En mars, il paraphe un contrat avec KV, en Indycar. En aout, il se plaint de son équipe. En décembre, il dispute une course de stock-car « pour voir » et quelques semaines après, il s’engage dans la discipline.

Son unique saison en Indycar laissera un gout d’inachevé. Rubens Barrichello y alterne le bon (4e à Sonoma) et le moins bon. Certes, il a l’excuse de découvrir les circuits, la voiture et la discipline. Mais à 40 ans, quelle est sa marge de progression?
En Amérique, on fait de gros sourires corporate en public et on râle en « off ». Rubinho s’est peut-être grillé avec ses pleurnicheries devant les micros, alors qu’il n’a même pas de baquet pour 2013. Son équipier et ami Tony Kanaan aura été plus diplomate.
Malgré cela, Barrichello figura sur la « shopping list » de Sam Schmidt.

Désormais, l’avenir de Barrichello, c’est la Peugeot 408 de l’écurie Full Time. A Interlagos, il a pu constater que sa popularité est intacte (ci-dessous.) En course, il se contente d’une 22e place (avec le meilleur temps du warm-up.) Helio Castroneves, autre pigiste de luxe, termine 14e.
En 2013, il côtoiera des pilotes tels que Luciano Burti, Ricardo Mauricio, Vitor Meira, Antonio Pizzonia, Rodrigo Sperafico, Max Wilson ou Ricardo Zonta. Notez que ce sera sa première saison complète en automobile, au Brésil.

Source:
Autosport

Crédits photos: Stock car

A lire également:
Stock-car 2012: Barrichello en Peugeot 408 à Interlagos

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Stock-car 2013: Barrichello à temps plein"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Blurp
Membre

Petite coquille dans la 1ère phrase, c’est 2012 et non 2011. 😉

wpDiscuz