Accueil Berlines Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (3/3) : Pour 2 000...

Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (3/3) : Pour 2 000 de moins

103
1
PARTAGER

Ford Europe s’est toujours attaché à casser l’image de la voiture « made in Germany » vendue très cher, même si ce fut souvent au prix d’une technologie un peu en retrait de celle de ses compatriotes. Mais avec ce 1.0 bardé d’avancées, n’est-ce pas le chéquier des clients qui risquent d’y laisser quelques plumes ?

 La construction de la gamme de la Focus est simple. Si l’on excepte la sulfureuse ST, et son 2.0 EcoBoost de 250 ch, elle ne se compose que des Trend et Titanium. Deux variantes qui sont compatibles avec le bloc qui nous intéresse aujourd’hui.

 Au programme, et de série, on trouve la climatisation, l’ESP, le régulateur de vitesse et la radio CD-MP3, pour un tarif de base fixé à 20 800 €. La Titanium, variante la plus vendue, est affichée, pour sa part, à 22 500 € et complète sa dotation avec la régulation de la climatisation, l’aide au démarrage en côte, les essuie-glaces et phares à déclenchement automatique, les jantes alu, le Bluetooth et les sièges avant sport. Cela représente 1 800 € de plus qu’une Opel Astra 1.4 Turbo 120 ch Edition pareillement équipée, mais 1 210 € de moins qu’une Alfa Romeo Giulietta 1.4 T-Jet 120 ch Distinctive. Match nul donc, face à la concurrence directe.

Pour les amateurs du genre, la Focus ne se prive pas de proposer bon nombre d’options. On peut notamment choisir une sellerie cuir (1 700 €), un GPS (à partir de 640 €) ou toute une collection de jantes alu (dès 200 €). Mais on trouve également dans cet inventaire des équipements beaucoup moins fréquents dans la catégorie, tels que le freinage automatique Active City Stop (300 €), l’ouverture et démarrage mains-libres KeyFree (600 €) ou l’alerte de franchissement involontaire de ligne Lane Keeping Aid, le système de reconnaissance des panneaux, le système de détection de somnolence du conducteur, l’éclairage intelligent Blis ou le système anti-angles morts, tous regroupés dans le Pack Sécurité Intégrale à 1 200 €.

Mais la première rivale de cette Focus 1.0 EcoBoost, c’est bien la… Focus 1.6 TDCi 115 ch. Proposée contre 1 950 € supplémentaires (soit 24 450 € en verison Titanium), elle propose des performances (0 à 100 km/h en 10.8 s contre 11.3 s pour la variante essence) et une consommation proches (4.2 l en cycle combiné contre 5 l.). Ainsi, pour amortir la version TDCi, comptez un minimum de 35 000 km annuels. Rhédibitoire pour la quasi-totalité des Français.

Inconcevable il y a encore peu de temps, une compacte essence qui parvient parfois à prendre le dessus sur sa soeur diesel. Et pourtant, c’est bien le tour de force que réussit cette Focus EcoBoost. Et comme ce petit trois cylindres est loin d’être le seul de ses atouts, cette Focus, troisième du nom, est l’un des meilleurs choix de la catégorie.

A lire également :
Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (1/3)
Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (2/3)

Galerie Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch :

[zenphotopress album=13793 sort=random number=15]

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (3/3) : Pour 2 000 de moins"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
alex
Invité

c’est galère vos essais en 3 parties.

wpDiscuz