Accueil Caterham F1: Caterham déménage!

F1: Caterham déménage!

202
2
PARTAGER

C’est une date historique dans la jeune histoire de Caterham F1. L’écurie va quitter sa base historique d’Hingham pour s’installer à Leafield.

Les années Norfolk

Retour fin 2009. Le projet Litespeed F1, géré par Mike Gascoyne, fait long feu. Sur ses cendres, Tony Fernandes crée Lotus Racing.

L’équipe se limite à 4 personnes: Fernandes, Gascoyne, sa femme Silvi et Riad Asmat (fils du patron de Perodua et ancien responsable du Team Malaysia en A1 GP.)

Pour faire plaisir à leur parrain, Lotus, l’équipe s’installe à un jet de pierre d’Hethel.

Une véritable course contre la montre s’engage: il faut préparer au moins trois châssis, acheter de l’équipement, recruter du personnel, etc.

Cette première photo de l’atelier (datée du printemps 2010) est cadrée de près…

A Valence, Lotus Racing fête un drôle de 500e Grand Prix.

Notez la présence de la Lotus 12, à la veille de la bagarre Lotus vs Lotus…

Et donc, au fil de la bagarre avec le constructeur, l’enseigne est remplacée par Team Lotus, fin 2010…

Puis par Caterham F1 Team, fin 2011.

Caterham F1, c’est aujourd’hui 500 personnes.

Officiellement, l’équipe se sent à l’étroit dans les locaux.

Officieusement, Fernandes veut tourner la page « Lotus » et s’en éloigner physiquement.
Plus prosaïquement, il est difficile de recruter des ingés F1 pour aller travailler au fin fond du Norfolk. Il vaut mieux s’installer près de Silverstone, dans la « Motor Sport Valley ».

Leafield

Voici donc le nouveau QG de l’écurie.

Un grand site abandonné. Et en plus, le jour de la photo, il faisait moche! Ca fait envie, hein?

Les lieux connaissent leur heure de gloire au milieu des années 90.

TWR Group est alors à son apogée. Tom Walkinshaw y installe l’écurie Arrows.  L’Ecossais gère également des projets de design, d’ingénierie et d’engagement sportifs pour les grands constructeurs.

A l’été 2002, Arrows est à court d’argent. En quelques mois, l’empire TWR s’effondre comme un château de cartes.

En 2005, Honda et l’ex-pilote de F1 Aguri Suzuki créent Super Aguri pour faire courir Takuma Sato.
L’équipe veut aller vite et elle reprend nombre d’éléments de feu Arrows. A commencer par l’usine de Leafield.

Début 2008, dans d’obscures circonstances, Super Aguri ferme à son tour.

Depuis, l’usine F1 prenait donc la poussière…

Caterham Group

Caterham F1 Team ne viendra pas seul à Leafield.

Il y sera accompagné par Caterham Cars:

Et Caterham Racing, l’écurie de GP2 et de GP3:

Caterham Composites va conserver son siège en Allemagne, à Hürth (ci-dessous), mais il va également récupérer les installations de Caterham Technologie and Innovation, à Norwich…

Tandis que CTI récupère les anciens locaux de l’écurie de F1, à Hingham.

Que va cette mystérieuse entités, dans des bâtiment relativement grands, à deux pas de l’usine de Lotus Cars?

Source:
Caterham

Crédits photos: Caterham, sauf photo 9 (Heinz-Harald Frentzen) et photo 10 (Takuma Sato.)

A lire également:
CPOP: la première victoire de la Caterham SP/300.R (avec vidéo)
Changement à la tête de Caterham Cars: Ansar Ali laisse place à Graham McDonald

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1: Caterham déménage!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Romain
Invité

Caterham commencera à faire de bons résultats quand Mike Gascoyne sera parti!

gregoire1fr
Invité

joest>le désormais ex patron de caterham a déclaré dans un sport auto il y a peu qu’une nouvelle caterham de route était en préparation pour une sortie en 2014. Un modèle destiné a tiré partie de la notoriété caterham, tout en restant fidèle a l’esprit Chapman. en gros une voiture qui serait toujours légére et axé plaisir de conduite, mais qui serait capable de supporter les normes de crash test, et avec un confort adapté au réseau routier des nouveau marché comme la Chine et l’Inde. Ça pourrait coller avec un tel site? ou pas adapté?

wpDiscuz