Accueil Audi L’Audi R8 LMS Cup prend forme

L’Audi R8 LMS Cup prend forme

129
0
PARTAGER

Fin 2011, Audi nous annonçait une R8 LMS Cup pour la Chine. On a enfin davantage d’informations sur la série… A 15 jours du coup d’envoi. Il était temps!

Pourquoi créer une R8 LMS Cup, alors qu’Audi n’a pas de culture des coupes monotypes?

Il y a 3 enjeux pour la marque aux anneaux.

Le premier concerne la marque elle-même. Le premier marché d’Audi est désormais la Chine, où il est le premier constructeur premium. Longtemps, il s’est appuyé sur le fait qu’il y est présent depuis 1988 et la fourniture de voitures auprès des hauts-fonctionnaires du Parti. Le retour de bâton, c’est qu’il possède une image vieillotte auprès des jeunes. Il doit donc dépoussiérer son image sous peine d’être dépassé par BMW ou Mercedes.
Concernant plus précisément la R8, la Chine est un marché incontournable. Les nouveaux riches, les stars et les fils à papa veulent des GT. Pour exister dans les GT, il faut une présence locale en compétition. Ce n’est pas un hasard si Ferrari, Porsche et bientôt Lamborghini disposent de coupes locales.
Enfin, il y a la veille rivalité avec Porsche. Comme la Carrera Cup commence à marcher en Chine, Audi veut lui aussi sa coupe monotype!

Le coup d’envoi aura lieu à Shanghai (avec le CTCC et la Carrera Cup), puis il se rendra à Zhuhai (un circuit dont Audi est le sponsor-titre), puis à Ordos (avec la Carrera Cup), de nouveau à Zhuhai, puis c’est la finale à Shanghai (avec la Carrera Cup et le Lamborghini Trofeo!)

La règle de base pour toute compétition chinoise, c’est que pour remplir les gradins, il faut des stars locales.

Le problème, c’est que Porsche s’est déjà servi et Audi doit se contenter des restes.

Alex Yoong n’est évidemment pas Chinois. Néanmoins, ce Malaisien qui a grandi en Grande-Bretagne appartient à la minorité chinoise. Accessoirement, il a remporté la toute première course disputée sur le sol chinois (une course de Formule Asia, dans les rues de Zhuhai, en prologue du BPR.)
Ces derniers temps, on l’a vu au Team Lotus (ci-dessous), comme coach de la tripoté d’espoirs recrutés par l’équipe. Puis il a signé en i1 Supercar Series. Aujourd’hui à pied, il est la tête d’affiche d’Audi.

Si Alex Yoong sera le pendant d’Ho-Pin Tung chez Porsche, Zhang Ran va jouer les Rose Tan.

Cette Chinoise de Macao est un pur produit FRD. Elle passe par l’école de pilotage de la Formule ChangAn-Ford (gérée par FRD) en 2009. Elle effectue une première saison d’Open GT, part en Asian Formule Renault. En 2011, elle s’est attaquée à un double programme Open GT/Formula Pilota China. Sans résultats probants à ce jour.

Enfin, la troisième star d’Audi est Aaron Kwok. L’acteur-chanteur de Honk Kong (très populaire en Chine) possède un bon coup de volant et c’est un autre produit de la filière FRD.

En 2008, il se glisse dans une Formule ChangAn-Ford, le temps d’une course et termine 2e. En 2009, il remporte la première Clio Cup China. En 2011, il se partage entre la Clio Cup China (qu’il remporte une deuxième fois) et le Ferrari Challenge Asia (sa seule infidélité à FRD.)

Il ne sera présent qu’à Shanghai. Audi annonce qu’il y aura 18 voitures. Ce sera un sacré challenge, vu qu’Audi Sport Customer Racing China est une structure débutante.

Source:
F1.sina

Crédit photos: Audi (photo 1 et 2), Caterham F1 (photo 3) et FRD (photos 4 et 5)

A lire également:
Une Audi R8 LMS Cup en Chine en 2012
La première victoire d’une R8 LMS « chinoise »… En Malaisie (et ce n’est pas vraiment une victoire d’ailleurs)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz