Accueil Dodge Brad Keselowski, le pilote qui tweete au volant

Brad Keselowski, le pilote qui tweete au volant

146
4
PARTAGER

Avant, Brad Keselowski était connu pour être pilote Penske en Nascar, champion de Nationwide (D2 du Nascar) 2010, le propriétaire du Brad Keselowski Racing (une équipe de Camping World -D3-), le fils de Bob Keselowski, le neveu de Ron Keselowski et le frère de Brian Keselowski (tous les trois vus en Nascar.) Mais depuis dimanche dernier, il est « le pilote de Nascar qui tweete ».

Un pilote avec un compte Tweeter, ça n’a rien d’exceptionnel.

Keselowski adore prendre des photos. Sur son coup, on voit essentiellement ce qu’il mange (avec, hasard ou coïncidence, une bière de son sponsor dans le champ.)

Des voitures qu’il pilote ou qu’il aligne:

Voir de ce qu’il mange et qui a une forme de voiture:

Bref, les tweets du pilote US lambda.

Accro au portable, Keselowski embarque son téléphone durant les courses. Ses parents suivent les courses et il aime bien leur envoyer des SMS pour leur dire que non, il n’est pas impliqué dans le carton qu’il vienne voir et/ou que tout va bien.

A Daytona, lorsque Montoya percute un camion, il fait un faux mouvement et prend une photo. Et suite à un deuxième faux mouvements, il publie son cliché sur Tweeter.

Du moins, la version officielle nous dit que ce pilote (qui inscrit son compte Tweeter sur sa voiture de Camping World) n’a pas du tout cherché à se faire de la pub. Et que tout ceci n’est qu’une série de faux mouvements.

Quoi qu’il en soit, à force d’envoyer des SMS et des tweets au volant, au 187e tour, ce qui devait arriver arriva…

En conférence de presse, Keselowski est assailli de questions. Non pas à propos de son carton, mais pour savoir comment a-t-il fait pour tweeter au volant, quelle est la marque de son téléphone, etc.

Son nombre de « followers » explose, dépassant la barre des 200 000 fans.

Côté Nascar, on est partagé. D’une part, ils encouragent les pilotes à se rapprocher de leur public via les réseaux sociaux. En plus, la photo a entrainé un buzz énorme. D’un autre côté, dans un monde ultra-politiquement correct, le fait qu’un pilote tweete au volant n’est pas un bon exemple pour la sécurité routière… Et si un scooter avait déboulé pendant que Keselowski tweetait?

Source:
Autosport

Crédit photos: compte tweeter de Brad Keselowski!

A lire également:
Kenseth gagne le Daytona 500, Montoya met le feu
Danica Patrick plante sa voiture (en Sprint Cup) et remporte la pole (en Nationwide)

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Brad Keselowski, le pilote qui tweete au volant"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
sophie
Invité

Curieux de savoir quel téléphone fonctionne avec des gants de pilotage… a part un BB ! Wouhou!

Sai Rico
Invité

Moi j’aime ce qu’il a fait ! Ça a le mérite d’être immersif et de voir des photos qui n’existaient pas avant ! Le côté authentique et pas travaillé par un pro avec tel objectif….
Après il n’a rien fait de mal, c’était sous drapeau rouge ! Et dire que son accident est lié à des SMS c’est totalement fantasque ! Brad a gagné plusieurs courses en 2012 et est très impliqué dans la course ! Donc merci Brad de nous faire vivre ces petits moments privilégiés 🙂

matta
Membre

à force de tourner en oval on se fait chier…faut bien qu’ils s’occupent les pilotes!

leelabradaauto
Invité

absolument, et puis, il a p’etre la reconnaissance vocale pour son messenger, tout le monde sait tout. <le code de route made in France laser et la mentalité redresseur de torts made in France n'entrent pas par bonheur ds la nascar

wpDiscuz