Accueil Général Sécurité routière: retour sous les 4000 morts sur un an

Sécurité routière: retour sous les 4000 morts sur un an

150
18
PARTAGER

Si le bilan pour l’année 2011 n’est bien évidemment pas encore connu, le ministère de l’intérieur s’est félicité aujourd’hui du retour sous les 4 000 morts sur la route en année glissante. « Le plus bas niveau depuis l’après-guerre » ajoute-t-on place Beauvau.

De novembre 2010 à octobre 2011, le nombre de tués sur la route s’établit donc à 3 980 soit un niveau plus bas que les 3992 morts de l’année 2010. Si les 4 premiers mois de 2011 avaient vu une hausse du nombre de morts qualifiée de « dérapage » par le ministre et conduisant à l’épisode tragi-comique des panneaux enlevés en hâte puis des radars pédagogiques en remplacement, la tendance était à la baisse depuis l’été.

Octobre confirme cette tendance avec un nombre de décès de 377 soit une baisse de 6,4% par rapport à octobre 2010 et permet donc sur une année glissante (soit du 1er novembre 2010 au 31 octobre 2011) de repasser sous la barre symbolique des 4 000 tués.

Claude Guéant félicite les Français pour « s’être ressaisis » et souligne que les mesures prises par le gouvernement ont ouvert un débat qui a permis ce ressaisissement. Bien évidemment le ministre souhaite que la baisse continue pour que le bilan pour 2011 soit à « sensiblement moins de 4 000 morts ».

A noter que la tendance baissière est aussi valable pour les accidents corporels (65135, moins 4,7%), les blessés (81354, -5,9%) et les personnes hospitalisées (29281, -5%).

A lire également: les radars rapportent plus que prévu
Crédit: ministère de l’intérieur

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Sécurité routière: retour sous les 4000 morts sur un an"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
BlackLion
Invité

Les français ne sont pas « ressaisis »… c’était un incident statistique le nombre de victime en hausse en ce début d’année.
Au final c’est encore le contribuable qui va payer des radars « pédagogique » qui coutent une fortune alors qu’ils ne servent à rien.
Ce qui est assez paradoxal en temps de restriction budgétaire…

BlackLion
Invité

@Thibaut Emme :
C’est bien candide de croire les politiciens.

Si on n’avait pas à financer ses radars « pédagogiques » inutiles l’argent qui leurs est dévolu serait aller ailleurs et aurait allégé le budget de l’état d’autant.

BlackLion
Invité

Non c’est un incident statistique au vu du nombre d’accident.
C’est le nombre de mort par accident qui avait augmenté pas le nombre d’accident.

Mais bon c’est toujours plus simple d’utiliser le chiffre qui nous convient le mieux quand on est un politique…

philippe
Invité

En ces temps de sinistrose générale voià une bonne nouvelle.

On dit merci aux constructeurs et aux ingénieurs qui travaillent sur la sécurité.

Et bien sûr, on dit merci à l’EuroNcap.

NeronLeVelu
Invité

si c’est grace au ingénieur et euroncap, les radars sont inutiles…
si c’est la vitesses, les ingénieurs et euroncap sont inutiles …
la combinaison des 2 semble faire gagner 1% de mort en moins et 5% d’accidents en moins ce qui dans tout les cas est une bonne nouvelle

il serait pas mal d’avoir les rapports d’accident (stat) et correlation avec les dits radar en terme d’evolution relative

jean
Invité

a savoir que la moitié du montant d’une amande va dans la poche de la boite qui a vendu le radar et l’autre moitié à l’état

xav
Invité
De gros efforts repressif pour de petits resultats qui vont quand même dans le bon sens (ce serait malheureux et politiquement incorect), imaginons juste ce que ce serait si le paquet etait mis sur l’education aux risques de la route: que ce soit à l’ecole, au permis, dans les medias… Sinon pendant ce temps, les morts dû à la polution automobile sont en hausse ou en baisse? et quel est leur nombre? (6 à 10000 personnes? arff personne ne sait: normal personne n’en parle…) En etant plus général: si les 1.4 milliards d’euros dû aux amendes servirait à la lutte… Lire la suite >>
wpDiscuz