Accueil 4x4 Essai Skoda Yeti (3/3) : Dévore-t-il la concurrence ?

Essai Skoda Yeti (3/3) : Dévore-t-il la concurrence ?

448
9
PARTAGER

Nous avons pu essayer la motorisation essence 1,8l 160ch et la diesel 2.0l 140ch sur autoroute et route de montagne. Sans surprise, le moteur essence nécessite de monter plus dans les tours, alors que sur les routes sinueuses, le couple du diesel fait merveille.

Lors des descentes, nous avons été surpris par le manque de frein moteur de la version essence. Cette version essence manque de couple sous 2000 tr/min ce qui est pénalisant dans les épingles. En comparaison, la version diesel relance bien plus facilement. Les mécaniques diesels sont les dernières générations à Rampe Commune et non plus les anciens à injecteurs pompe, qui étaient très bruyants. Ces nouveaux TDI sont plus linéaires et surtout plus silencieux. Bref, vous l’aurez compris, sur ces routes de montagne, le diesel a notre préférence.

Un comportement de berline

Sur la route, ce Yeti se conduit comme une berline. Pas de prise de roulis, juste une position de conduite plus élevée. Que ce soit sur autoroute ou route sinueuse, le comportement n’amène aucune critique et met son conducteur en confiance.

Tarifs et équipements

La version d’entrée de gamme est composée du moteur essence 1,2l de 105 ch en 4×2 et finition « Active ». Cette version est annoncée à €18890 mais comprend déjà :
–    l’Air Conditionné semi-automatique
–    Le contrôle électronique de la pression des pneus
–    La direction assistée et la fermeture centralisée à distance ainsi que l’ordinateur de bord et la radio CD-MP3 et 4 haut-parleurs
–    Les rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants, vitres teintés et electriques

La finition « Ambition » qui coute €1710 de plus offre en sus :
–    L’accoudoir central + boîte à gant réfrigérée,
–    Les airbags genoux
–    La climatisation automatique bi-zone
–    Les jantes alliage, les phares anti-brouillard avant avec fonction « Corner Lights » et les phares avant halogène
–    Le radar de stationnement arrière
–    Une radio a chargeur 6CD frontal, un rangement porte lunettes, le régulateur de vitesse et le volant 4 branches multifonctions

Enfin, la finition Expérience comprend :
–    Le détecteur de pluie, l’ESP et la fonction « Off Road » ‘sur 4×4
–    Les jantes de 17 pouces, les laves-phares
–    Le cuir, des rangements, le chauffage et des réglages supplémentaires au niveau des sièges,
–    Le Système de navigation GPS
–    Le toit ouvrant panoramique.

Le Yeti avec motorisation TDI 170ch, transmission 4×4 en finition « Expérience » vous mènera à €31900…

Par rapport à la concurrence

Le Yeti est clairement dans le territoire du Nissan Qashqai, dont le succès indécent fait bien des jaloux. Dans sa version 2 roues motrices, il entre aussi en concurrence avec le Peugeot 3008. En version 4×4, les cibles sont les Toyota RAV4, Hyundai ix35, voir Subaru Forester. A ceux, on peut encore rajouter les Ford Kuga, Renault Koleos et dans la famille VAG, le VW Tiguan.

Voici un petit comparatif de différentes versions avec la concurrence :

Il en ressort que les tarifs du Yeti, sont quasiment calqués sur ceux de la référence du marché : le Nissan Qashqai.

Conclusions :

Le Skoda Yeti est un animal bien né : il offre de très bonnes qualités routières et peut s’aventurer, dans les versions 4×4, sur les chemins accidentés.
Son style décalé, plus baroudeur et carré que la concurrence, pourra être un avantage tout comme un inconvénient suivant les goûts.
Ses mécaniques sont éprouvées puisque les motorisations sont reprises d’autres modèles du groupe VAG, sa plateforme de l’Octavia et sa modularité du Roomster.
Revers de la médaille, il n’offre rien de révolutionnaire dans la catégorie, et peut, par certains aspects, paraitre dépassé par rapport à la concurrence, comme le 3008.

Mais ce sont les tarifs qui risquent de poser le plus de problèmes. Ceux qui espéraient un concurrent bon marché au Nissan Qashqai seront déçus, vu qu’il reprend les tarifs de ce dernier, mais avec un look moins huppé.

En bonus : le jeu Skoda Yeti


Essai Skoda Yeti (1/3) : La bête découverte dans les Alpes.
Essai Skoda Yeti (2/3) : Un monstre qui sait recevoir

227071227074227077227080227083

227053227056227059227068227029

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz