Accueil Cabriolet Tiroirs de l’insolite: Pininfarina Peugette

Tiroirs de l’insolite: Pininfarina Peugette

106
8
PARTAGER

Minimaliste et sportive, la Peugette célèbre 25 ans de collaboration entre le constructeur sochalien et Pininfarina. Le carrossier turinois s’emploi à démontrer que préoccupations économiques et séduction sont compatibles. La Peugette emprunte ses dessous à la 104 ZS, première Peugeot sportive de série depuis les années 30, dont le 1124 cm3 « sifflant » développe 66cv. Une proximité de puissance avec l’Autobianchi A112 Abarth qui autorise, en 1976, le terme de sportive.
Le concept se compose de 8 pièces symétriques, capots, portes, bas de caisse et boucliers, en matière synthétique, d’un pare brise et d’un arceau. Une barquette dépouillée, destinée à la course, sera présentée et un Pick-up envisagé. Selon Renzo Carli, alors patron de la Carrozzeria Pininfarina, le prix de vente du roadster avec pare brise pourrait être inférieur de 20% à celui d’une 104 ZS, vendue alors 20750 francs. Nombreux sont ceux qui rêvent alors d’y coller leur « 90 ». Mais le concept est peut-être embarrassant pour Peugeot, qui cherche plutôt à remplacer ses paisibles Coupé et Cabriolet 304 et n’a pas encore sorti ses griffes. La sportive low cost, légère et pas chère, attendue depuis la fin des cyclecars, restera rangée, une fois de plus, au rayon des utopies.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz