Accueil Actualités Entreprise Lifan à l’assaut des Philippines!

Lifan à l’assaut des Philippines!

139
4
PARTAGER

Lifan_520.jpg

Lifan a pris pour habitude de s’installer chez tous les « amis » de la Chine. Après l’Algérie, l’Iran, le Pérou ou le Vietnam (première implantation étrangère du constructeur), voici les Philippines.

Wang Juhui, le représentant du constructeur pour l’inauguration parle de la 520 comme d’une « voiture mondiale » (après tout, elle est vendue en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie et au Moyen-Orient), créé en collaboration avec Riccardo et « un bureau de design Italien ».

William Agcaoilli, N°1 de Lifan aux Philippines, fait référence au logo (des voiliers stylisés) en disant que Lifan « vogue vers de nouvelles opportunités, aux Philippines. » La 520 sera vendue 500 000 pesos (environ 8 200) avec un 1,3l.

Lifan table sur 1 000 ventes « au mieux », alors qu’il s’est vendu 124 449 véhicules sur l’achipel en 2008 (+5,6% par rapport à 2007.) A terme, le constructeur exportera également la 620, la 320 et le futur SUV de la marque.

Lifan_520_02.jpg

Tout ceci est très anecdotique, mais à force de vendre 1 000 voitures ici et 1 000 voitures là, Lifan a ainsi pu exporter 20 000 véhicules en 2008. Alors que ce n’était que sa première année pleine en tant qu’exportateur.

Dans le même temps, le constructeur a du mal à grandir en Chine. Les ventes de 520 sont ainsi passées de 40 220 en 2007, à 16 402 unités. Or, il est obligé d’atteindre le plus vite possible 100 000 unités annuelles, voir 200 000 unités annuelles, sous peine de décrocher.

Les concessionnaires n’hésitent donc pas à mettre le paquet. Ici, en 2007, l’un d’eux avait eux l’idée une 520 spéciale « année du cochon »:

Lifan_520_03.jpg

Les exportations lui permettent dans un premier temps de réduire la baisse de demande en Chine. A plus long terme, Lifan vise une stratégie des petits pas: s’implanter dans un pays pauvre, gagner de l’expérience, puis ensuite aller dans un pays limitrophe plus riche, gagner de l’expérience, etc. Et au final, il couvrirait tout un continent.

Par ailleurs, Pékin préfère les constructeurs qui exportent (car cela fait rentrer des devises.) Il lui sera donc plus facile de demander un chèque.

En novembre, Lifan fit un gros coup de pub: faire circuler un véhicule aux Etats-Unis. Apparemment, ils ont profité d’une fenêtre dans une loi d’un comté de l’état de Washington pour immatriculer une 520 en plaque « temporaire ». De quoi prendre de court les constructeurs Chinois présents au salon de Détroit, dont les voitures n’ont pas le droit de sortir de l’enceinte du salon. Et faire également oublier que Lifan ne venait pas à Détroit…

215820215816215818215811215814

Source:
Gasgoo

A lire également:
Une usine Lifan, un jour: aujourd’hui, Lifan en Russie
Une usine Lifan, un jour: aujourdhui, Lifan au Vietnam
Trois pays en plus pour Lifan
Lifan, cest le Pérou!
Lifan en Iran

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz