Accueil F1 F1 Suzuka : Alonso sur un coup du sort

F1 Suzuka : Alonso sur un coup du sort

275
206
PARTAGER

alonso_suzuka_1.jpgLes tribunes sont pleines à craquer sous le beau soleil de Suzuka, mais les drapeaux Honda et Toyota ne doivent pas faire oublier que ça se passe entre les rouges et les bleus. Les monoplaces japonaises sont intercalées devant et derrière et laissent craindre un départ mouvementé, mais tout le monde se tient très bien dans le premier virage. Envol sans difficultés pour les Ferrari, et Alonso s’intercale entre Ralf et Trulli, mais Fisichella se fait prendre par Button qui accroche la 6ème position.

Quelques virages plus loin, les Ferrari se placent en formation avec Schumacher qui passe Massa à l’aspiration, net et sans bavures. Alonso ne peut inquiéter Ralf mais s’accroche, et quelques tours plus loin Fisichella repasse Button pour se blottir derrière Trulli. Les Renault haussent le rythme et Ralf ne peut résister à Alonso. Trulli entame la série des premiers ravitaillements, que les hommes de haut du tableau effectuent sans problèmes. C’est l’occasion pour un Alonso très déterminé de passer devant Massa, mais il ne peut fondre sur Michael qui contrôle la situation.
La situation se stabilise quelque peu à la mi-course, malgré un incident qui voit l’arrière droit de la Spyker de Christian Albers exploser tout seul sur le gros freinage de la chicane. Mais le safety-car ne sort pas, et les commissaires japonais ramassent les morceaux à la main, évitant tout regroupement intempestif.
De nouveau les Toyota ravitaillent très tôt pour la seconde fois, ce qui fait le bonheur de Fisichella qui se morfondait à la sixième position depuis un bout de temps. Raikkonen, revenu de très loin, s’invite dans la partie grâce à une stratégie décalée, mais tout ça se passe très loin des trois premiers, Michael, Alonso et Massa, qui sont très au dessus du lot.
Et alors qu’on commence à se résigner à une guerre de positions, un énorme coup de théâtre: la Ferrari du Baron Rouge expire dans un panache de fumée blanche, et laisse Alonso en tête et presque champion. Le destin rend la monnaie de Monza… Les mines sont très longues dans le stand Ferrari, et l’angoisse remonte d’un cran dans celui de Renault. Webber se fait remarquer pour la première fois depuis longtemps, en pulvérisant sa monoplace à l’entrée de de la ligne droite des stands, mais ça n’a plus d’importance: le classement ne changera pas jusqu’à l’arrivée, qui voit Fernando Alonso triompher.
Dans le match Honda – Toyota, ce ne sont pas Ralf et Trulli qui gagnent, mais Jenson Button, auteur d’une course discrète mais solide, qui termine 4ème.
Alonso doit maintenant marquer un petit point au Brésil, si jamais Schumacher gagne, pour l’emporter. Et Giancarlo Fisichella qui termine derrière Massa permet à Renault de reprendre un peu d’air au championnat constructeur, mais là aussi, il faudra attendre le Brésil.

Résultat

01 Fernando ALONSO – Renault
02 Felipe MASSA – Ferrari
03 Giancarlo FISICHELLA – Renault
04 Jenson BUTTON – Honda
05 Kimi RAIKKONEN – McLaren
06 Jarno TRULLI – Toyota
07 Ralf SCHUMACHER – Toyota
08 Nick HEIDFELD – BMW
09 Robert KUBICA – BMW
10 Nico ROSBERG – Williams
11 Pedro DE LA ROSA – McLaren
12 Rubens BARRICHELLO – Honda
13 Robert DOORNBOS – Red Bull
14 Vitantonio LIUZZI – Toro Rosso
15 Takuma SATO – Super Aguri
16 Tiago MONTEIRO – Spyker MF1
17 Sakon YAMAMOTO – Super Aguri

– Scott SPEED – Toro Rosso
– Mark WEBBER – Williams
– Michael SCHUMACHER – Ferrari
– David COULTHARD – Red Bull
– Christian ALBERS – Spyker MF1

Crédit photo : Renaultf1.com

Lire également:
Qualifications F1 Suzuka: Massa devant Schumacher

Poster un Commentaire

206 Commentaires sur "F1 Suzuka : Alonso sur un coup du sort"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
john
Invité

Côté coup du sort c’est plutôt 5o%-5o% : Alonso le malchanceux avec un moteur cassé (Monza) et une roue baladeuse (Hongrie)contre un moteur cassé (Suzuka) et une sortie de route (Australie) pour Schumi.

5dav
Invité

Belle course de Renault, dommage d’avoir une victoire sur un casse moteur de Schumacher.

Je n’ai jamais vu une fin de championnat aussi interessante. Ca fait plaisir de voir de la vrai F1 a la TV.

provocdjo
Invité

comme quoi personne ne reste IMPUNI !

Tomz
Invité

Si Schumi gagne au bresil, il sera vice champion du monde avec plus de victoire que le champion !

ste blague !

A+

Kid A
Invité

« Si Schumi gagne au bresil, il sera vice champion du monde avec plus de victoire que le champion ! »

Avec UNE victoire de plus, oui. Va falloir trouver une autre excuse pour faire passer ta frustration.

wpDiscuz