Accueil Historique MATRA RANCHO: Première de cordée.

MATRA RANCHO: Première de cordée.

200
9
PARTAGER

Matrasimca20rancho20gr20officielle_1PARTNER, BERLINGO et autre KANGOO, prosternez-vous devant votre aînée. Car ce que vous proposez avec une fierté fortement clamée avait bien déjà été mis sur roues dés 1977. Et par un petit constructeur, qui plus est, à partir de bouts de chandelles qui ont, malgré tout, éclairé la production automobile d’une originalité et d’un style qui n’ont jamais cessé, ensuite, d’évoluer. Voici un hommage, exhaustif, à la MATRA RANCHO…   

Gamme20talbot201980La MATRA-RANCHO est née un jour de 1977 après que le blason de LAGARDERE se soit rendu compte que sa BAGHEERA ne suffirait plus à assurer la pérennité de la firme, subissant de plein fouet la concurrence d’une nouvelle bombe, la Golf GTI.

L’ingénieux et incontournable Philippe GUEDON "sent" une voie à explorer, celle de l’évasion, du tout chemin. Le Range Rover se porte bien, le PARIS-DAKAR prend son essor, il y a donc une demande sociale en la matière.

Seulement voilà, MATRA a des moyens limités. On prendra donc une base de 1100 et on y ajoutera une mécanique de 1308 pour dessiner, sous le crayon inspiré d’Antoine VOLANIS, un hybride traction avant, à la fois berline, break, tous chemins. Originalité, efficacité et plaisir seront le triptyque de sa philosophie qui s’attire la sympathie de la presse.

Mrancho_1La RANCHO se vend relativement bien et connaît des finitions et des déclinaisons nombreuses. La Grand Raid aura son treuil, un pont plus court, un différentiel à glissement limité, deux pneus spécifiques terre et… un lit à deux places que l’on peut monter dans l’habitacle. A l’opposé, les versions "X" ( non, rien à voir…) et "Courrèges" la joue plus bourgeoise et citadine alors que l’"AS" à TVA récupérable fait le bonheur des sociétés. Le concept prend et l’esthétique inspire, dont ce toit à décrochement que l’on retrouvera, plus tard, sur le DISCOVERY…

Ranchoas0MATRA pense faire évoluer la RANCHO en lui greffant un 1 600, mais, dans le même temps, le bouillant Philippe GUEDON propose à PEUGEOT une nouvelle idée, l’ESPACE… Refus de Sochaux et adoption par RENAULT. L’ESPACE sera produit par MATRA qui aura besoin de toutes ses forces pour ce faire. De fait, la RANCHO tire sa révérence, en 1983.

Ranchodavos_1       

   

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "MATRA RANCHO: Première de cordée."

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pascal MICHEL
Invité

Quand je pense que quand j’étais gamin on voyait des Talbot – Matra – Simca de partout et que ces marques ont disparu aujourd’hui. Deux de mes voisins en avaient une dont une rancho et mon père avait une Horizon. Ca ne me rajeunit pas tout ça.

Elisabeth
Invité

que de souvenir , que de souvenir … l’ancetre mais le précuseur !!!

Hipéfix
Invité

C’est le précurseur des SUV d’aujourd’hui. La Rancho permettait de rouler différent dans une voiture avec un look de 4×4 et pour un coût d’utilisation comparable à des berlines bien plus banales.
Les 4×4 de l’époque étaient des vrais 4×4, bon franchisseurs mais peu à l’aise sur la route. Il n’y avait guère que le Range qui était polyvalent mais avec son V8 de 136 ch, il était hors de prix.

On peut regretter que Matra avec tous ses concepts novateurs : SUV (Rancho), monospace (Espace) voire coupés abordables (Bagheera, Murena) ne soit pas denveu un grand nom de l’automobile européenne.

philippeimac
Invité

Pour la mort de Matra automobiles il faut dire remercier Renault: Le succès de l’Espace l’a fait passé de la carrosserie en fibre de verre à celle en tôle d’acier.
Matra s’est donc vu retirer sa production mais bon économiquement c’est compréhensible.

Ce qu’il l’est beaucoup moins l’arrêt par Renault de l’Avantime et sans aucun projet de subsitution à confier à Matra.

Peugeot a fait à peu prés la même chose à Heuliez lors du passage de la 206CC à la 207CC et Heuliez ne s’en est jamais remis d’autant que l’Opel Tigra open top n’a jamais percé sur le marché européen.

andré
Invité
j’ai ete amoureux de cette marque MATRA ,qu’elle originalitée dans les produits qu’ils faisaient ,ah je suis triste de la disparition de MATRA ,les Bagheera,les Rancho, et autrs Murena ,etaient des voitures formidables,qui tenaient bien la route ,qui freinaient bien et confortables,avec un prix d’achat certe un peux chere pour l’epoque mais facile a entretenir,mecaniques Simca,Talbot,et tres solide. J’ai eu 2 Bagheera une des premiere de 1974 et une de 1979 ,une BagheeraX,c’etait une voiture fantastique a conduire ,cela manqué un peu de puissance ,au demarrage mais une fois lancé sur autoroute ,on faisait avec ces voitures des bonnes moyennes… Lire la suite >>
dollin christophe
Invité
Matra, c’est la marque de mon enfance, elle m’a fait aprecier l’automobile. Et découvrir l’originalité, c’etait des « Concept Car » roulant! aujourd’hui croiser une Bagherra ou une Muréna pour moi c’est comme croisé une Ferrari sauf que Ferrari il y a toujours une nouvelle.Mais une Matra c’est Rare, et seul les connaisseurs et amateurs D’automobiles française en connaissent la valeur et l’Histoire. mon coeur bat toujours pour Matra, et je pense ne pas être le seul.Matra etait une marque de passionné qui a su faire plaisirs à ses clients, et de nos jours les anciens pocesseurs de Matra racontes avec nostalgie… Lire la suite >>
wpDiscuz