par Nicolas Anderbegani

BMW en dit plus sur son système hydrogène i NEXT

La firme à l’hélice, déjà à l’offensive sur le secteur électrique (25 modèles lancés d’ici 2023), entend devenir un des acteurs clés de la « mobilité zéro émissions ». Après avoir présenté sans plus de détails le concept X5 Hydrogen à Francfort en 2019, BMW dévoile désormais de plus amples détails techniques  du système de groupe motopropulseur BMW i Hydrogen NEXT.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La firme à l’hélice, déjà à l’offensive sur le secteur électrique (25 modèles lancés d’ici 2023), entend devenir un des acteurs clés de la « mobilité zéro émissions ». Après avoir présenté sans plus de détails le concept X5 Hydrogen à Francfort en 2019, BMW dévoile désormais de plus amples détails techniques  du système de groupe motopropulseur BMW i Hydrogen NEXT.

Le 4e pilier ?

Klaus Fröhlich , membre du comité de direction de BMW AG, Recherche et développement explique : «Nous sommes convaincus que différents systèmes de transmission alternatifs coexisteront à l'avenir, car il n'y a pas de solution unique qui répond à l'ensemble des besoins de mobilité des clients dans le monde entier. La technologie des piles à combustible à hydrogène pourrait très bien devenir le quatrième pilier de notre portefeuille de groupes motopropulseurs à long terme . Les modèles haut de gamme de notre famille X extrêmement populaire feraient des candidats particulièrement appropriés ici. »

BMW diversifie son potentiel, comme en témoigne sa  participation au projet de recherche BRYSON (un acronyme allemand pour "réservoirs de stockage d'hydrogène à faible encombrement avec une facilité d'utilisation optimisée '') qui lie BMW entre autres à l'Université des sciences appliquées de Munich et à l'Université technique de Dresde afin de développer des réservoirs de stockage d'hydrogène haute pression innovants et facilement intégrables dans les futures architectures des véhicules.

Avec Toyota

A ce jour, évidemment, ni les coûts de production, très élevés, ni les infrastructures, encore très embryonnaires, ne permettent d’envisager un développement massif de l’hydrogène à court terme. Le Groupe BMW travaille avec la Toyota Motor Corporation depuis 2013 sur le développement de systèmes de groupe motopropulseur à pile à combustible et des composants modulaires évolutifs. Les piles à combustible issues de la coopération avec Toyota seront déployées dans la BMW i Hydrogen NEXT, aux côtés d'une pile à combustible et d'un système global développé par le BMW Group.

Horizon 2025

Le système BMW i Hydrogen NEXT génère jusqu'à 125 kW (170 ch) d'énergie électrique à partir de la réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène de l'air ambiant. Le convertisseur électrique situé sous la pile à combustible adapte le niveau de tension à celui du groupe motopropulseur électrique et de la batterie de puissance de pointe, qui est alimentée par l'énergie de freinage ainsi que l'énergie de la pile à combustible. Le véhicule accueille également une paire de réservoirs de 700 bars qui peuvent contenir ensemble six kilogrammes d'hydrogène. Selon les dires des chefs de projet, l’autonomie sera garantie « quelles que soient les conditions météorologiques »  et  « faire le plein ne prend que trois à quatre minutes "

L' unité eDrive de cinquième génération qui fera ses débuts dans la BMW iX3 est également entièrement intégrée dans la BMW i Hydrogen NEXT. Ce système, dont la puissance totale s’élève à 275 kW (374 ch), sera expérimenté dans une petite série basée sur l'actuelle BMW X5 dont le lancement est prévu en 2022. Une offre client alimentée par la technologie des piles à combustible à hydrogène sera mise sur le marché au plus tôt dans la seconde moitié de cette décennie par le Groupe BMW, en fonction des conditions et des exigences du marché mondial.

Notre avis, par leblogauto.com

En 2006 déjà, BMW avait présenté une série 7 Hydrogen produite à seulement 100 exemplaires. Cultivant son approche différente des autres constructeurs premium allemands, BMW espère aussi profiter de l'avance dans ce domaine que possède Toyota, qui commercialise déjà la Miraï.

Source et images : BMW

Pour résumer

La firme à l’hélice, déjà à l’offensive sur le secteur électrique (25 modèles lancés d’ici 2023), entend devenir un des acteurs clés de la « mobilité zéro émissions ». Après avoir présenté sans plus de détails le concept X5 Hydrogen à Francfort en 2019, BMW dévoile désormais de plus amples détails techniques  du système de groupe motopropulseur BMW i Hydrogen NEXT.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.