par Thibaut Emme

Citroën veut bloquer Polestar dans toute l'Europe

Après avoir gagné une bataille judiciaire en France conduisant à l'interdiction du site internet et de la vente des Polestar en France pour contrefaçon de logo, Citroën s'attaque désormais à l'interdiction dans toute l'Europe.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Si vous tentez d'aller sur le site Polestar depuis la France, vous vous retrouvez avec un message indiquant : "L’accès au site Polestar n’est pas accessible au public français en raison de restrictions territoriales d’usage des marques françaises n°016898173 et n°01689532". Le seul moyen est de passer par un VPN ou un proxy avec une IP hors de France. Mais, la vente aussi est interdite car le logo des Polestar a été jugé comme une contrefaçon de celui de Citroën.

Ce n'est pas le logo actuel de Citroën qui est copié, mais l'ancien, celui de 1959 à 1966, avec les chevrons bien rectilignes et anguleux. Ce logo est resté sur les calandres jusqu'en 2004. Il est vrai qu'en pivotant l'un des chevrons, on obtient l'étoile polaire de Polestar. Bref, ne circulez pas, y a rien à vendre en France pour la marque de Geely. Enfin, ils pourraient vendre des Polestar en France à condition de changer de logo rien que pour nous.

Multiples tentatives

Sauf que la marque Citroën et les logos sont déposés en Europe (et dans le monde). Citroën a donc saisi le Tribunal de l’entreprise Francophone de Bruxelles pour lancer une action contre Polestar pour lui interdire l'usage de son logo sur tout le territoire européen. On devrait en savoir plus en septembre quand l'affaire sera examinée.

Si la demande aboutit, Polestar devra changer son logo pour l'Europe (au moins), ou cesser de vendre ses voitures. Mais, ne mettons pas la charrue avant les bœufs. En effet, Citroën a déjà par deux fois été débouté d'une demande similaire introduite près l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIOP). Citroën a déjà porté l'affaire près le tribunal de l’Union européenne qui doit rendre son jugement plus tard.

Ni Citroën ni Polestar ne souhaitent visiblement trouver un arrangement. Le tribunal Français est pour l'instant le seul à avoir condamné Polestar à 150 000 € de dédommagements envers Citroën et l'interdiction officielle de vendre des voitures avec ce logo. Rien n'empêche théoriquement les particuliers de faire immatriculer une Polestar en France du moment qu'ils l'achètent en Europe.

Notre avis, par leblogauto.com

En un sens, la propriété intellectuelle est à protéger absolument. En matière automobile, les "copies" de style, de silhouette, ou même de nom sont légion. Surtout entre un continent et l'autre. Mais, sauf erreur, c'est la première fois dans l'histoire contemporaine de l'automobile qu'un conflit sur un logo a aussi loin. Cela date de 2017 et a mené à l'interdiction en France pour le moment.

D'un autre côté, Polestar ce sont quelques centaines de véhicules vendus par mois en Europe. Pas de quoi en théorie inquiéter Citroën.

Pour résumer

Pour une histoire de logo jugé trop proche et contrefaisant celui de Citroën, Polestar, marque du Chinois Geely, ne peut pas vendre ses véhicules électriques en France. Désormais, Citroën vise l'interdiction dans toute l'Europe via une plainte à Bruxelles.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.