Lancer le diaporama
Borne...James Borne ! Lunaz électrifie l'Aston Martin DB6 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Borne...James Borne ! Lunaz électrifie l'Aston Martin DB6

Lunaz s'est fait le spécialiste de l'électrification d'icônes automobiles. Cette fois, c'est une Aston Martin DB6 qui passe à la fée électricité.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Bon, nous savons que James Bond roulait en DB5 et non en DB6. Mais la voiture apparait dans Camping (!) ce qui est quand même moins classe. Bref, Lunaz Design, sise à Silverstone, a décidé d'aller plus loin que la restauration des voitures mythiques. Ils sacrifient les moteurs thermiques pour y placer de l'électrique. David Lorenz s'est déjà attaqué à la Rolls Royce Phantom V, la Silver Cloud de 1961, les Jaguar XK120/XK140/XK150 et les Bentley de 1955 à 1965.

Plutôt mystérieux Lunaz

Cette fois, c'est une Aston Martin DB6 donc. Et Lunaz est plutôt avare tant en photos qu'en détails, eux qui avaient inondé de photographies leur site pour la Jaguar XK120 par exemple. Côté technique, Lunaz utilise son moteur maison, développé sous la houlette de Jon Hilton (passé par la F1).

Si on suit la logique de Lunaz, on doit donc avoir 390 chevaux de puissance et 700 Nm de couple. Pour la batterie, cela dépend beaucoup de la taille de la voiture. Ici, on a sans doute 80 kWh (contre 120 kWh pour la Rolls Royce Silver Phantom V). Par contre, adieu le 6 en ligne de 4 litres. Reste la plastique de cette beauté mécanique intemporelle.

Sur ces véhicules, on se dit quand même que l'électrique peut attendre.

Pour résumer

Lunaz s'est fait le spécialiste de l'électrification d'icônes automobiles. Cette fois, c'est une Aston Martin DB6 qui passe à la fée électricité.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos