par Nicolas Anderbegani

Maserati Levante Hybrid, l'électrification piano piano

Le SUV Maserati Levante a été présenté officiellement dans une version Hybride, qui demeure pour l'instant une entrée discrète du Trident dans l'électrification.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Sur la pointe des pieds

En effet, l'électrification, et même l'appellation "Hybride" est un bien grand mot puisqu’il s’agit simplement d’une micro-hybridation, avec le même moteur 4 cylindres essence 2.0 turbo de 330 chevaux adopté sur la berline Ghibli Hybrid.

Cette micro-hybridation comprend un alterno-démarreur 48V, un compresseur électrique et une petite batterie placée à l’arrière qui prend place sous le capot du Levante. Maserati rassure en affirmant que son SUV hybride conserve “le rugissement distinctif de chaque Maserati”. Le moteur délivre 450 Nm de couple, et grimpe jusqu’à 100 km/h en 6 secondes tandis que le V6 diesel 3.0 de 275 ch réalise l’exercice en 6,9 s. La vitesse de pointe est fixée à 240 km/h, soit 10 km/h de plus que pour le diesel. Maserati annonce 18% de consommation en moins que la version essence et 3% de moins que la version diesel. Contrairement à la Ghibli, la Maserati Levante Hybrid est à traction intégrale, bien que 100% du couple puisse être envoyé aux roues arrière, avec 50% disponibles à l'avant en cas de besoin.

La Belt Starter Generation récupère l'énergie et la stocke dans la batterie située sous le coffre de la voiture pour alimenter l'eBooster. Enfin, le compresseur électrique rejoint le turbocompresseur classique en gérant le moteur à bas régime. La combinaison du BSG et de l’eBooster fournit également une puissance supplémentaire lorsque le moteur atteint sa vitesse maximale en mode Sport. Pour optimiser le comportement, les suspensions pneumatiques peuvent monter ou descendre la voiture en fonction du type de route.

Petits gimmicks esthétiques

A l’intérieur, le Levante accueille un nouvel écran central de 8,4 pouces avec des graphismes améliorés. Quant au design, comme la Ghibli, il se pare des détails esthétiques « bleu cobalt » caractéristiques de la gamme "électrifiée" du Trident, visibles sur les étriers de frein, les ouies des prises d’air latérales et le logo du montant C. A l’intérieur, cette couleur se retrouve dans les coutures des sièges. Cette hybridation s'accompagne d'une nouvelle couleur de carrosserie bleu métallique à trois couches appelée Azzurro Astro exclusive à la gamme Maserati Folgore.

Avec plus de 2 tonnes sur la balance, le "downsizing" a peu d’incidence sur le niveau de CO2 puisque ce SUV annonce des rejets de gaz à effet de serre de 231 g/km. Même avec l’hybridation légère, le Levante aura "droit" au supermalus de 30 000 euros, ce qui ne va pas arranger sa carrière chez nous.

Notre avis, par leblogauto.com

Mieux vaut tard que jamais, mais il est vrai que face au "Blitzkrieg" technologique et électrique des constructeurs germaniques, Maserati pâtit encore de l'énorme retard pris par FCA dans le domaine. La micro-hybridation est une première étape, mais qui devra rapidement être suivie d'une offre plus électrisante.

Pour résumer

Le SUV Maserati Levante a été présenté officiellement dans une version Hybride, qui demeure pour l'instant une entrée discrète du Trident dans l'électrification.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.