JLR lance sa filiale Freelander pour VE avec Chery
par Elisabeth Studer

JLR lance sa filiale Freelander pour VE avec Chery

JLR (Jaguar Land Rover) relance le nom Freelander pour le dédier désormais aux futures voitures électriques qui seront basées sur une plateforme de son partenaire chinois Chery. Les modèles Freelander seront fabriqués en Chine et destinés au marché local dans un premier temps.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Le Freelander probablement basé sur la plateforme Chery E0X

Comme révélé récemment, le Freelander sera probablement basé sur la plateforme Chery E0X, bien que JLR ne spécifie pas ce nom dans son annonce officielle. Selon des récentes publications, la plateforme E0X sera utilisée pour les voitures électriques de JLR, tandis que la plateforme M3X sera utilisée pour les futurs hybrides rechargeables.

Pour mémoire, Freelander était un modèle Land Rover jusqu'en 2015, il a été remplacé par le Discovery Sport en 2016. Désormais, Land Rover n'est plus utilisé comme nom de marque officiel et l'entreprise opère sous le nom de JLR. Au lieu de cela, des noms de modèles emblématiques tels que Defender ou Discovery ont été élevés au rang de noms de marque.

"Marquant le début d'une nouvelle phase stratégique pour CJLR, Freelander deviendra une marque renaissante sous licence de JLR dans le cadre d'un nouveau système de création de valeur indépendant à la fois du portefeuille existant de Chery et de la maison de marques de luxe moderne de JLR", a annoncé JLR. De ce fait, Freelander ne devrait pas mis sur un pied d'égalité avec Defender et Discovery.

Des VE fabriqués en Chine

Jusqu'à présent, seul le plan de production pour les voitures électriques a été confirmé : les voitures électriques de la marque Freelander seront fabriquées à Changshu, en Chine, "basées sur l'architecture EV de Chery", comme l'écrit JLR.

La plateforme E0X a été développée conjointement par Chery et Huawei. Elle couvre les segments A à C et peut être utilisée pour des véhicules purement électriques à batterie et des véhicules électriques à prolongateur d'autonomie (EREV). La plateforme E0X supporte les architectures de systèmes 800 et 400 volts.

Les véhicules sont officiellement construits pour la coentreprise 50/50 établie entre Chery et JLR et doivent être vendus en Chine sous la marque Freelander, dans un premier temps. Ils sont également destinés à être exportés dans le monde entier par la suite, comme le précise JLR.

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

JLR (Jaguar Land Rover) relance le nom Freelander pour le dédier désormais aux futures voitures électriques qui seront basées sur une plateforme de son partenaire chinois Chery. Les modèles Freelander seront fabriqués en Chine et destinés au marché local dans un premier temps.
Les véhicules sont officiellement construits pour la coentreprise 50/50 établie entre Chery et JLR et doivent être vendus en Chine sous la marque Freelander, dans un premier temps. Ils sont également destinés à être exportés dans le monde entier par la suite, comme le précise JLR.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.