par Pierre-Laurent Ribault

Un pilote Honda en GP2 en 2014 avec la F1 en vue en 2015 ?

Le retour de Honda en F1 avec McLaren, c'est une grande nouvelle pour les fans de la marque. Mais ça n'est pas suffisant pour les supporters japonais. Un moteur, c'est bien, mais il leur faut un héros pour qui vibrer. On se souvient du tollé quand BAR avait éjecté Takuma Sato. Honda avait dû en urgence financer le montage de Super Aguri pour garder "Taku" en Formule 1 et calmer la fureur des fans. Satoru Nakajima, représentant japonais de la première période Honda, a toujours un statut mythique au pays du Soleil Levant. Le magazine japonais Autosport avance cette semaine que Honda a réservé un baquet chez ART Grand Prix en GP2 pour cette saison, en vue de préparer un pilote du cru pour la F1 en 2015 avec un moteur Honda dans le dos.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Il y a bien un pilote japonais de retour en F1 cette saison (c'est presque fait), en la personne de Kamui Kobayashi. Seulement voilà, Kamui est un ancien de la filière Toyota. On ne rigole pas avec ces choses-là au Japon. Un pilote, surtout s'il est issu d'une filière constructeur, est  loyal à vie envers "sa" marque, sa famille. Les transfuges sont rarissimes. Il faut donc un pilote  tatoué Honda. Autosport propose trois candidats, les trois pilotes Honda les plus rapides du moment. Tous trois encore relativement jeunes, dans la seconde moitié de leur vingtaine, avec une bonne expérience de la monoplace puisqu'ils courent depuis plusieurs saisons en Super Formula. Le premier est le champion 2013, Naoki Yamamoto. Seul à avoir tenu tête à André Lotterer et Loïc Duval en 2013, il est monté en puissance à chaque saison disputée. C'est lui qui a le vent en poupe, même s'il a le désavantage de n'être jamais sorti du Japon. Le second, Koudai Tsukakoshi, sort d'une saison plus laborieuse. Combatif, sympathique, il a une saison en F3 en Europe dans son CV il y a quelques années. Complétant le trio, Takuya Izawa est le plus "corporate" des trois. La rumeur veut que les trois hommes aient tous déjà visité Paragon...

Il reste des inconnues dans cette histoire. D'abord, il est possible que Honda décide en fait de miser sur l'avenir et de faire monter un pilote plus jeune. D'autre part, on voit mal McLaren se faire dicter le choix de ses pilotes, d'autant que Kevin Magnussen qui vient d'arriver est très jeune. A moins que Honda ait une seconde écurie cliente en vue ? Wait and see.

Source : Autosport Japon

Crédit image : le blog auto

Pour résumer

Le retour de Honda en F1 avec McLaren, c'est une grande nouvelle pour les fans de la marque. Mais ça n'est pas suffisant pour les supporters japonais. Un moteur, c'est bien, mais il leur faut un héros pour qui vibrer. On se souvient du tollé quand BAR avait éjecté Takuma Sato. Honda avait dû en urgence financer le montage de Super Aguri pour garder "Taku" en Formule 1 et calmer la fureur des fans. Satoru Nakajima, représentant japonais de la première période Honda, a toujours un statut mythique au pays du Soleil Levant. Le magazine japonais Autosport avance cette semaine que Honda a réservé un baquet chez ART Grand Prix en GP2 pour cette saison, en vue de préparer un pilote du cru pour la F1 en 2015 avec un moteur Honda dans le dos.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.