Accueil VW Volkswagen : un cabriolet électrique produit à Osnabrück ?

Volkswagen : un cabriolet électrique produit à Osnabrück ?

0
30
PARTAGER

L’usine Volkswagen d’Osnabrück pourrait produire un cabriolet électrique, a annoncé le DG du groupe Herbert Diess. Ajoutant que non seulement la marque Volkswagen mais aussi celle d’Audi envisageraient de commercialiser ce type de véhicule.

L’usine VW d’Osnabrück très compétente dans le domaine

L’usine d’Osnabrück, qui produit à l’heure actuelle principalement la version à toit ouvrant du T-Roc, est très bien positionnée en tant que « site convertible pour un marché de niche » a déclaré le DG dans une conversation interne concernant l’emploi.

Affirmant aux salariés qu’il était « certain qu’Osnabrück postulerait pour produire le cabriolet électrique » de Volkswagen, indiquant même être « très confiant » sur le sujet.

Audi et Volkswagen réfléchissent à un cabriolet électrique

« La prochaine option, bien sûr, doit être un cabriolet électrique. Il y a des réflexions chez Volkswagen, il y a des réflexions chez Audi », a déclaré le patron du groupe, sans fournir plus de précisions.

Diess promoteur en son temps du ID.Buggy

Durant longtemps, Diess a semblé être le promoteur du concept ID. Buggy. Cependant, le véhicule basé sur MEB ne devait pas être construit chez VW, mais en coopération avec e.Go Mobile . Au final, le buggy n’aura jamais pris la route; le projet a été abandonné à la fin 2020 .

Un ID.3 Cabrio envisagé au printemps 2021

Ce printemps, Volkswagen a lui-même publiquement envisagé un cabriolet basé sur l’ID.3 et en avait publié un croquis.

« Un ID.3 Cabrio serait vraiment attrayant – électrique et permettant de profiter de la nature avec le toit baissé », avait déclaré VW à l’époque.

Avant de se précipiter, Volkswagen souhaitait obtenir les commentaires des clients. Lesquels ont peut-être été suffisamment positifs pour faire de l’ID.3 Cabrio un modèle de niche similaire au T-Roc Cabrio.

Les versions cabriolet de la Beetle et de la Golf produites dans l’usine d’Osnabrück

L’usine d’Osnabrück n’appartient à VW que depuis 2009, date à laquelle elle a été reprise au fournisseur Wilhelm Karmann, sous-traitant spécialisé dans les modèles de niche et les petites séries, alors en grandes difficultés financières.

Le lien entre Karmann et Volkswagen était historiquement étroit : à titre d’exemple, les versions cabriolet de la Beetle et de la Golf y ont été produites sur commande.

Volkswagen Osnabrück : filiale indépendante du groupe VW

A l’heure actuelle, Volkswagen Osnabrück est toujours une filiale indépendante de Volkswagen AG. Au sein du groupe, l’entité est le centre de compétence pour la production de cabriolets et de petites séries.

En tant que tel, le site de Osnabrück est actuellement considéré comme sous-utilisé. Le prochain cycle de planification pourrait apporter des éclaircissements sur un cabriolet électrique. Le conseil de surveillance se réunira à ce sujet le 9 décembre.

Lors du précédent cycle de planification, le Premier ministre de Basse-Saxe et superviseur de VW, Stephan Weil, avait indiqué qu’il pourrait y avoir des perspectives pour la mobilité électrique à Osnabrück.

Notre avis, par leblogauto.com

A l’heure de la fin du diesel, Volkswagen tenterait-il de se positionner en pionnier sur le cabriolet électrique ? Tentant ainsi de reproduire le succès de la Golf ou des Coccinelle / Beetle cabriolet.

A l’heure actuelle, la place est libre pour occuper le segment. Si Mercedes songe à l’initier, il s’agirait plutôt d’un roadster qui ne jouerait pas dans la même cour qu’une ID.3 cabriolet.

Le pari est peut-être à prendre pour Volkswagen … en évitant tout de même qu’il ne s’agisse trop d’un marché de niche. Reste qu’un tel modèle pourrait permettre au constructeur d’obtenir une marge importante.

Sources : Automobilwoche

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Volkswagen : un cabriolet électrique produit à Osnabrück ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Pas con VE + cabriolet, c’est une bonne formule… Bien meilleur que les SUV ridicules.

Moi.
Invité

Ils seraient capables de faire un suv cabriolet électrique, ils ont bien fait un T-Roc cab’…

Rowhider
Invité

une belle horreur d’ailleurs le T-ROC Cab!

wizz
Membre

les SUV ne sont pas ridicules

ce qui est ridicule, c’est un cabriolet diesel, avec le pack S Line pour faire sportif…
https://gotmdm.com/driving/2018/02/de-laudi-a5-tdi-190-s-line-diesel-cabriolet-menage/

SGL
Invité

Oui… Bien que l’on me la donne, je dirais… Merci !
C’est moi ou les “anciennes” Audi sont toutes plus jolies que la nouvelle génération !?

Moi.
Invité

En même temps, ce n’est pas bien difficile.

AXSPORT
Invité

Quitte à se faire chier, en VE autant rouler en cab

Pas con

SGL
Invité

… Ben, c’est même révolutionnaire si @AXSPORT approuve !
Il prendra une caisse de vin dans le coffre pour avoir 4500 cm³. 😉

CDA
Invité

Un petit SUV électrique cabriolet, ça donnera quoi ? Direct 2 tonnes ?

Thibaut Emme
Admin

1285 kg pour la E-Mehari ^^

SGL
Invité

Une E-Mehari avec les dernières batteries « à la mode » (chinoise malheureusement)
Ça ne serait pas 200 kg et 3 000 € de moins environ maintenant ?

AXSPORT
Invité

On parlait de « voiture »…………..

😉

CDA
Invité

Aha.
Si on prend la réponse au premier degré : 1 405 kg à vide dit Wikipedia, avec une carrosserie en plastique, un toute petit moteur électrique et peu d’équipement de sécurité et confort… Ca fait bien le petit SUV électrique cabriolet pas loin des 2 tonnes.

Lolo
Invité

Moi qui roule en cab’, j’approuve !!!

Amazon
Invité

Ce n’est pas par esprit de contradiction, mais un plaisir énorme (pour moi) en cabriolet c’est le bruit de l’échappement.
j’adorais le bruit de la spit sur les petites routes de campagne bordées d’arbres, le grondement du double arbre du 124 1600 ensuite, moins le couinement des suspensions de la rodeo ou le tactac du 1400 HDI de la C3 pluriel de ma femme…
bref je suis désormais un électromobilicien (???) convaincu du moins dans un pays ou la production électrique est largement décarbonée, et je pense en effet qu’il vaut mieux un cabrio électrique qu’un SUV diesel découvrable totalement aseptisé

Thibaut Emme
Admin

Le premier cabriolet diesel que j’ai vu c’était une Peugeot 204 jaune.
Officiellement, la cabrio n’a pas existée en diesel. Mais un fou (à l’époque) avait réussi à faire que Peugeot monte l’Inedor dans la voiture et la réceptionne aux Mines (plus simple à l’époque).
La voiture était partie à l’encan pour à peine 10 000 Francs à l’époque (circa 1995).

Amazon
Invité

! incroyable! j’ai adoré conduire la 204 avec ses vitesses au volant, j’en ai eu une en prêt (ma fiat 128 coupé avait un pb de frein) pendant 1 mois milieu des années 80, son moteur essence était bien bruyant de mémoire, j’imagine la version diesel 😁

Thibaut Emme
Admin

Très feutrée en fait car l’Inedor et ses 45 ch était un truc plutôt peinard (à part à l’arrêt).

SGL
Invité

Mon père avant une 204 break, je me souviens que je voyageais derrière au milieu non attaché, à l’époque les notions de sécurité n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui, je fixais le compteur de vitesse rectangulaire et j’appréciais qu’il accroche la vitesse vertigineuse des 110 km/h 😉 … C’était pour moi le mur du son !
Bon, 15 ans après, j’étais à 210 pour avoir les mêmes sensations… Mais c’était plus en 204.

AXSPORT
Invité

Cabriolet « mazout » ???

:-0

wpDiscuz