Accueil Personnalités Rossi dit adieu au Moto GP, reconversion auto en vue

Rossi dit adieu au Moto GP, reconversion auto en vue

0
3
PARTAGER
Rossi

C’était évidemment la grosse nouvelle de la journée et il était impossible de passer à côté : la légende de la moto Valentino Rossi a annoncé qu’il prendra sa retraite de la Moto GP à l’issue de l’actuelle saison, après 25 ans de présence dans le championnat du monde de vitesse. Mais son avenir se jouera sans doute sur quatre roues.

La fin d’une ère

Motivé à la fois par sa baisse de régime, amorcée depuis quelques saisons déjà, et la perspective peu évidente de repartir de zéro avec une nouvelle moto dans sa propre équipe VR46, le nonuple champion du monde Valentino Rossi, 42 ans tout de même, a confirmé que la saison 2021 serait bien sa dernière au sommet de la discipline. C’est évidemment une nouvelle qui marque la fin d’une ère, la fin d’une histoire incroyable qui a bercé plusieurs générations de fans.

Toutefois, le « Docteur » Vale Rossi n’a pas l’intention de se laisser aller et compte bien entamer une seconde carrière, en automobile cette fois-ci. La priorité évidemment sera de se faire plaisir et l’italien n’a pas la prétention d’avoir les aptitudes d’un pilote pro de 4 roues, mais en champion qu’il est, il n’a sans doute pas l’intention de faire de la figuration non plus.

Vers une carrière en GT ?

Peu avant la pause estivale, il expliquait déjà être attiré par le GT3. « Comme je l’ai toujours dit, quand j’arrêterai le MotoGP je veux courir en auto. J’ai eu des expériences en rallye, car je suis fan de rallye et j’ai même fait des courses en Championnat du monde, mais pour moi le rallye est difficile car c’est très exigeant. Je veux courir sur circuit, car ça me plaît plus ».

« J’ai de l’expérience en course en GT3, qui est une catégorie intéressante car il y a beaucoup de voitures d’usines (…) Je pense donc que je courrais avec ce genre de voiture quand j’arrêterai le MotoGP, mais je ne sais pas dans quel championnat. Il y en a différents avec l’Endurance ou les 24H. Il y a beaucoup de courses, mais j’espère en tout cas y courir(…) Pour le moment c’est en cours, ça n’est pas encore décidé. Je pense que je resterai pilote toute ma vie. Je vais juste passer des motos aux autos. Bien sûr, pas au même niveau, mais je crois que je continuerai en tout cas à courir. »

De toute façon, entre Rossi et l’automobile, c’est en fait une très vieille histoire « J’ai commencé en go-kart, car Graziano (son père, ancien pilote moto) avait peur de la course moto, parce qu’il a eu beaucoup de blessures et pense que les voitures sont un peu plus sûres (…) Après 2-3 ans de go-kart j’ai essayé la minimoto, et heureusement j’ai fait de la course moto. Je dis ‘heureusement’ parce que je ne sais pas si j’aurais obtenu les mêmes résultats en voiture, peut-être pas, donc c’était un bon choix. Mais c’est resté dans mon coeur, et pendant ma carrière, j’ai toujours essayé d’améliorer mes compétences en voiture, de rouler, faire des kilomètres, pour être prêt pour ce moment. »

Déjà quelques résultats remarqués

Valentino a déjà un petit pédigrée loin d’être négligeable en automobile : Rossi a participé à deux reprises au RAC Rally en 2002 (sur une 206 WRC d’ailleurs) et 2008 (12e) ainsi qu’au rallye de Nouvelle-Zélande 2007 avec une très honorable 11e place à la clé. Il a été pendant longtemps l’un des grands animateurs du Monza Rally Show, qu’il a remporté à 7 reprises en 2006, 2007, 2012, 2015, 2016, 2017 et 2018, le plus souvent sur des Ford Fiesta WRX.

Depuis quelques années, il s’est essayé également au GT3, disipline dans laquelle il désire visiblement persévérer. Après une participation à l’épreuve de Monza du Blancpain Series en 2012 sur une Ferrari du Kessel Racing, il a remporté les 12 heures du Golfe 2019 à Abu Dhabi sur une Ferrari 488 GT3.

Evidemment, on se souvient des essais très médiatisés qu’il effectua entre 2004 et 2009 en Formule 1 avec Ferrari sur les circuits de Fiorano et du Mugello, à une époque où la rumeur d’une arrivée de Rossi dans le championnat du monde de F1 était très forte. Rossi avait réalisé des essais très convaincants d’ailleurs, mais le projet n’avait pas donné de suite. On l’a aussi vu tester une Mercedes de DTM en 2006.Rossi

La suite de sa carrière sera suivie avec intérêt, d’autant que le principal intéressé rêve de disputer les 24 heures du Mans. Si Ferrari semble pour l’instant lui fermer la porte, Vale Rossi a sans doute les armes pour briller sur 4 roues, comme ont pu le faire par le passé d’autres « motards » comme Mike Hailwood, John Surtees, Johnn Cecotto et autres Stéphane Peterhansel.

 

Source et image : Moto GP, wikipedia

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Rossi dit adieu au Moto GP, reconversion auto en vue"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
VF7
Invité

Un gentleman driver ce Rossi, vu son âge un palmarès en endurance GT lui est possible.

Thomas
Invité

Il pourrait aussi rejoindre le rallye(WRC ou ERC), il a déjà couru dans cette discipline 😉

wpDiscuz