Accueil Koenigsegg Koenigsegg Gemera : la catapulte familiale

Koenigsegg Gemera : la catapulte familiale

2028
22
PARTAGER
Gemera

Christian Von Koenigsegg est un petit cachotier. A l’issue de la conférence virtuelle où était présentée la Jesko Absolut, le suédois a dévoilé une surprise et pas des moindres : une hypercar de 1700 chevaux…avec 4 places.

Britney Spears chantait « Gimme more » (oui, j’ai osé la référence) mais Koenigsegg peut vous dire « Gemera », soit la combinaison de « ge » (donner) et « mera » (plus) dans la langue de Greta Thunberg, alias la nouvelle hypercar du constructeur suédois. Pardon, il faudrait plutôt dire Megacar, voire méga-GT puisque cette Gemera peut accueillir quatre passagers confortablement dans son habitacle, ainsi que leurs bagages à main. Koenigsegg se serait-il assagi ?

Une hypercar des familles

Cela explique déjà les dimensions généreuses de ce monstre : 4,98 mètres de long, 2 mètres de large, un empattement de 3 mètres et une hauteur de 1,29 mètre, soit environ 17 centimètres de plus que les Agera et Regera, condition sine qua non pour faire rentrer 4 personnes, le tout reposant sur des jantes 21″ avant et 22″ arrière en fibre de carbone chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4S (Cup R3 en option) de 295/30 à l’avant et 317/30 à l’arrière. L’ensemble fait 1900 kilos, le poids étant « limité » par l’usage massif du carbone dans le châssis et la carrosserie.

Visuellement, l’esprit GT est là puisque la Gemera arbore un look beaucoup moins extrême que les bolides biplaces de drag racing que nous concocte habituellement Koenigsegg. On trouverait même des airs de Porsche au niveau de la proue, alors que l’habitacle, de profil, conserve ce profilage aérodynamique caractéristique des supercars suédoises.la poupe est néanmoins plus audacieuse, avec un gros diffuseur, des grilles d’aérations béantes, un bequet aérodynamique et deux sorties d’échappement placées de part et d’autre…de la custode arrière !L’aspect coupé est préservé par le fait que les passagers n’accèdent à l’intérieur uniquement par deux -grandes -portes à dièdres qui se relèvent à la verticale. Bien vu, mais gaffe au garage ! A l’intérieur, rien ne manque, de l’Apple Car Play aux chargeurs à induction en passant par les écrans tactiles, le Wifi et j’en passe.

Le « petit moteur géant »

La motorisation de la Gemera, une hybride rechargeable, est aussi particulière. Elle associe un trois cylindres (si !) thermique biturbo de 2 litres, développant tout de même la bagatelle de 600 chevaux et 600 Nm de couple maxi, avec trois moteurs électriques : un pour chaque roue arrière produisant 500 chevaux et 1000 Nm, et un moteur électrique sur le vilebrequin qui produit 400 chevaux et 500 Nm supplémentaires pour alimenter les roues avant. Résultat ? La puissance de sortie combinée de la Gemera est de 1700 chevaux et peut donner jusqu’à 3500 Nm de couple maxi. C’est la 4ème dimension.
S’inspirant de la Regera, la Gemera embarque une batterie de 800V et 15 kWh de capacité, placée sous le siège avant et dans le tunnel du châssis carbone. D’après Koenigsegg, la Gemera peut parcourir jusqu’à 50 km en mode EV uniquement et jusqu’à 950 km sur autoroute en mode hybride, pour une autonomie totale de 1000 km. Développée pour fonctionner au bioéthanol, la Gemera promet 1″9 pour atteindre 100 Km/h et moins de 20 secondes pour passer la barre des 400. Reste à trouver l’endroit apte pour atteindre ces vitesses…

La Gemera bénéficie de la vectorisation de couple à chaque roue, des roues arrières directrices et de la traction intégrale. Concernant la transmission, elle embarque le Koenigsegg Direct Drive (KDD) qui offre l’avantage d’un entraînement direct à une seule vitesse et des pertes de transmission moindres par rapport aux transmissions traditionnelles ou CVT.

Notre avis, par leblogauto.com

1000 chevaux, c’est devenu d’une banalité affligeante. Avec 1700 chevaux, Koenigsegg affirme sa volonté de rester dans le domaine stratosphérique de la puissance, tout en sortant un modèle surprise. C’est tout aussi impressionnant que superflu ! 300 exemplaires seulement seront produits et le prix promet d’être tout aussi Mega.

Source : Koenigsegg

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Koenigsegg Gemera : la catapulte familiale"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Un faux air d’Amg One devant non ?

Invité

Ma première impression fut la Lamborghini Estoque, mais effectivement…

gigi4lm
Invité

Le même jour LBA nous propose la superbe Bentley vue par Mulliner et cette Koenigsegg affublée de cet intérieur digne de Mansory.

Miké
Invité

La « superbe » Bentley est digne de mansory aussi. Et ça ne sert a rien de souligner le Mulliner, ce n’est rien d’autres qu’un service de one off comme en ont toutes les marques de luxe.

ema
Invité

l’intégration des écrans des rétroviseurs par caméra au sein de l’habitacle est une vraie réussite.

Fabrice
Invité

Qui a dit Tesla pour l’ecran central ? Presentation Copier-coller

Croûton
Invité

Est-ce qu’il y la fixation Isofix pour les sièges auto dans cette nouvelle berline familiale?
Pour moi c’est un critère d’achat

Gautier Bottet
Editor

Et… oui il y a des fixations Isofix aux places arrière 🙂

Invité

Eh bien oui, justement, aussi dingue que ça puisse paraitre!

SAM
Invité

4 places? Pour les familles des pays du Golfe?

wpDiscuz