Accueil Maserati Maserati conforte son plan d’électrification

Maserati conforte son plan d’électrification

772
15
PARTAGER
Maserati

A l’automne dernier, Maserati communiquait de premières informations sur la révision de son plan produit en vue d’une électrification massive. Rapidement, 100% des modèles proposeront une version électrifiée : hybride rechargeable et / ou tout électrique.

  • Ghibil, première Maserati hybride rechargeable, en 2020
  • GranTurismo & GranCabrio, premières Maserati électriques, en 2021

Hybride rechargeable, toute la gamme en 2 ans

Dès cette année, Maserati plongera dans le grand bain de l’électrification. Dès cette année, nous découvrirons donc la Ghibli hybride rechargeable. Elle sera présentée d’ici quelques semaines : Genève, Pékin, New York, Détroit ? Cette berline devrait être suivie assez rapidement par le SUV Levante doté de la même motorisation, puis la  Quattroporte toujours sur la même base. Attendue aussi dans les mois à venir, l’Alfieri, en coupé comme en cabriolet, aura aussi droit à sa motorisation hybride rechargeable. A la toute fin de 2021, un nouveau SUV plus petit que le Levante sortira des chaînes de l’usine de Cassino. Lui aussi sera hybride…

Électrique, dès 2021

Étape suivante, le tout électrique. Maserati l’a déjà confirmé, les futurs modèles seront tous compatibles avec l’hybride rechargeable et / ou le tout électrique. Pour cette seconde option, cela débutera en 2021 avec la toute nouvelle génération de GranTurismo et GranCabrio. Deux modèle qui seront assemblés à Mirafiori, et non plus à Modène comme la génération précédente.

Par la suite, tous les modèles ou presque proposeront aussi ce type de motorisation. La nouvelle Quattroporte d’abord, en 2022. Puis les Ghibli, Levante et Alfieri…

Une sportive… électrique

Avec le départ pour Mirafiori des GranTurismo et GranCabrio, l’usine de Modène est oprheline. C’est un chapitre de l’histoire qui s’achève… Mais un nouveau s’ouvre, et d’ici la fin de l’année une nouvelle sportive Maserati verra le jour dans les locaux historiques. Et elle aussi aura une version 100% électrique.

Notre avis, par leblogauto.com

En pause après le lancement des Ghibli et Levante, la relance de Maserati reprend cette année, avec l’électrification de la gamme. Et si le plan est tenu, le trident deviendra une des marques les plus avancées en la matière puisque la totalité de la gamme est concernée…

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Maserati conforte son plan d’électrification"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

C’est une évidence que c’est leur planche du salut… électricité , même si l’importance de moteurs qui chante continus à être primordiale !

Jdg
Invité

C’est sûr. Faut dire que la marque est pas au top et quitte à choisir autant aller chez Ferrari. Donc là ça peut être un joli coup à jouer.

L\'ours
Invité

une question se pose quand même …
quand on voit que les géants allemands, que Jaguar avec un I-Pace réussi ne décollent pas, annoncent officiellement des pb de fourniture de batterie, on se demande comme le poucet Maserati pourra exister et se fournir…
nous sommes chez FCA et n’oublions que depuis l’arrivée de Marchionne en 2004, les promesses et projets non tenus se comptent par centaines…

AVENUE
Invité

Comme la plupart des constructeurs pour survivre Maserati doit électrifier…
Amende lié au C.O² à la clé 95€ par gramme par véhicule.
En résumé soit tu électrifies soit tu disparais du paysage automobile

AXSPORT
Invité

Faudra juste trouver des clients……
😉

SGL
Invité

Si leurs futurs PHEV feront un beau bruit de vroum-vroum et avec une consommation officielle de moins de 2 l/100 dans un cycle officiel, le tout avec un beau design et une belle finition… Pourquoi cela ne marcherait pas ?
Une Maserati n’est pas une punition ?

Griveaux l obsédé
Invité

Les mêmes qui ont acheté des Ghibli mazout 👀

SGL
Invité

…enfin il faut se rendre à l’évidence, que fait Volvo, Cupra, DS, Porsche, les BAM ?
Le choix n’existe même pas pour l’avenir !
Ça sera PHEV ou VE.

Mwouais
Invité
C’est tout de même fantastique au niveau écologique que produire un bien 400kg plus lourd càd 1/4 de la masse du véhicule soit la solution. Est-ce qu’on imagine à l’échelle du marché (déjà français et ses millions de véhicules) la masse en plus à extraire, retraiter et mettre en œuvre pour vendre de l’écologie aléatoire ? Maintenant, il est vrai qu’une Panamera hybride est très chouette à conduire si j’en crois les essais. Plaisir 1 / écologie réelle 0. Sans blague 400kg pour une 3008 à produire pour la France à 50.000 exemplaires : 20.000 tonnes de batteries/an rien que… Lire la suite >>
Franck Boizard
Invité

On appelle ça une dissonance cognitive :

1) L’idéologie nous dit que la voiture à batteries (le terme « voiture électrique » est ambigu : une hybride ou une hydrogène est aussi une voiture électrique), c’est l’avenir.

2) La réalité des achats, même subventionnés, nous dit que c’est une niche pour gens aisés.

Que croyez vous qu’il va se passer ? L’idéologie va l’emporter, bien sûr. Jusqu’à la catastrophe qui imposera la réalité, comme d’habitude.

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/en-couverture-couteuses-inefficaces-larnaque-des-energies-renouvelables-115965

wizz
Membre

avenue

ceci dit, Alfa Romeo et Maserati n’ont pas attendu 2020 et sa limite 95g pour commencer à disparaitre du paysage…

SGL
Invité

Mmmh « un I-Pace réussi ne décollent pas » ?
Vente en 2018 en Europe : 6 294 ex , en 2019 : 12 232 ex soit + 94 % !
Le Tesla Model X en 2018 : 12 108 ex, en 2019 : 7 861 ex soit -35 % !
…je nuancerais moi !?

wizz
Membre

sgl
je vois que tu as « recyclé » l’argumentation d’un autre participant

(ps: pour rappel, tu disais que plus il y aura d’offres, et plus il y aura de ventes, une future vague de VE sur les routes
Et lui, il te montrait qu’il y a beaucoup de transvasement des clients, qui au lieu de ne pouvoir acheter que des Tesla, vont pouvoir choisir et acheter autre chose que Tesla)

wizz
Membre
L’ours En pratique, il n’y a pas de problème de fourniture de batterie. Il peut avoir des négociations, ou des renégociations entre les constructeurs européens et les fournisseurs chinois. Mais l’année dernière, à partir du milieu de l’année, on peut être sûr qu’il n’y a pas de problème de fourniture de la part des fabricants de batterie chinois https://www.leblogauto.com/2019/09/bilan-aout-2019-chine-electriques-hybrides.html https://www.leblogauto.com/2020/01/bilan-decembre-2019-chine-electriques-hybrides.html Pendant longtemps, la Chine a soutenu et subventionné les voitures électriques. Ce sont certes des « petites » voitures électriques, pas autant de batterie embarqué que les Tesla. Sauf que ça se vendait par centaines de milliers, et donc beaucoup de batterie… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@wizz : je ne serais pas étonné que ton dernier paragraphe soit très vrai et que la manœuvre à la recherche folle des 95g soit la cause d’une partie du mal pour Audi et Mercedes.

wpDiscuz