Accueil Endurance WEC 2019-2020 : finalement il y aura bien deux Rebellion R-13

WEC 2019-2020 : finalement il y aura bien deux Rebellion R-13

328
3
PARTAGER

Les finances sont visiblement tendues du côté de l’écurie suisse d’endurance. Rebellion annonce finalement qu’il y aura bien deux voitures au départ à Silverstone.

Les 4 heures de Silverstone (nouveau format) c’est dans 10 jours à peine. Jusqu’à présent, Rebellion n’avait confirmé qu’une seule voiture. A priori, le budget n’était pas complet pour faire tourner un deuxième prototype, laissant Toyota et Ginetta seuls à engager deux voitures pour la nouvelle saison du WEC.

Bonne nouvelle, il y aura bien une deuxième R-13 pour défendre les couleurs de la Suisse. Alexandre Pesci, Président et Propriétaire de REBELLION Racing
« Au termes de nombreuses négociations, le Team est parvenu à engager une deuxième voiture pour cette première manche du championnat du monde d’endurance et continue son travail afin de pouvoir aligner deux autos à chaque course du WEC bien que la priorité sera donnée pour les manches de Spa-Francorchamps et les 24 Heures du Mans 2020. »

Sur cette voiture #3, on retrouvera Nathanaël Berthon, pilote officiel Rebellion qui était déjà là l’an dernier. Mais, on retrouve également le Français Loïc Duval et le Brésilien Luís Felipe « Pipo » Derani. Pour rappel, la #1 sera confiée aux mains de Bruno Senna, Gustavo Menezes et Norman Nato.

Des pilotes d’expérience

La saison passée, Duval était au sein de l’écurie TDS à côté de Matthieu Vaxivière et de François Perrodo. Vainqueur avec Audi des 24 heures du Mans et du titre WEC 2013, il retrouve le LMP1 avec Rebellion.

Quant à Pipo Derani, c’est un pas en avant dans sa carrière déjà riche. Si aux USA il pilote des prototypes DPI dans le championnat IMSA « United SportsCar Championship », en WEC il restait sur deux premiers engagements en LMP2 puis 3 engagements en GTE-Pro. A 25 ans seulement, il a déjà remporté les 24 heures de Daytona ou les 12 heures de Sebring.

Les anciens pilotes Rebellion ne sont pas en reste. André Lotterer et Neel Jani qui composaient avec Bruno Senna le trio de la #1 durant la super saison 2018-2019 se consacreront visiblement à la Formule E avec le nouvel entrant Porsche.

L’avis de Leblogauto.com

C’est une bonne nouvelle que Rebellion a réussi à trouver de quoi boucler le budget pour une deuxième voiture. La R-13 à moteur Gibson a prouvé par le passé qu’elle était une sacrée concurrente en LMP1 non hybride. L’équivalence de technologie resserrée encore plus cette saison pourrait lui permettre de gagner à la régulière une course durant la saison contre l’invincible armada Toyota.

Avec 6 prototype engagés sur la saison (si Ginetta ne reclaque pas une nouvelle fois la porte) le championnat WEC 2019-2018 reprend un peu des couleurs en attendant l’avènement du règlement supercar.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "WEC 2019-2020 : finalement il y aura bien deux Rebellion R-13"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

L’avènement du règlement Supercar risque de ne pas remonter le nombre.
Aujourd’hui nous avons Aston Martin et Toyota que l’on peut supposer avec deux voitures chacun et peut être SCG mais rien n’est fait.

wpDiscuz