Accueil Land Rover Tata ouvert à d’autres partenariats pour JLR

Tata ouvert à d’autres partenariats pour JLR

1473
15
PARTAGER

Tata, propriétaire de Jaguar Land Rover (JLR) est ouvert à d’autres partenariats pour sa filiale. Le patron de Tata Motors a ainsi déclaré que travailler avec d’autres constructeurs automobiles était essentiel pour permettre à une entreprise britannique de financer ses investissements dans les technologies futures.

JLR pris dans une tourmente financière

Jaguar Land Rover a subi de lourdes pertes au cours des derniers mois en raison de la baisse de ses ventes. Une situation qui a également nui aux bénéfices de sa société mère indienne, Tata Motors.
JLR est toutefois confronté à la nécessité d’investir dans les groupes motopropulseurs électriques, les systèmes autonomes et les services de mobilité pour pouvoir affronter sereinement l’avenir et être en conformité avec l’air du temps.

Partenariat avec BMW

Jaguar Land Rover a conclu un partenariat avec le groupe BMW pour développer conjointement des composants de groupes motopropulseurs électrifiés.
Selon Autocar, ce partenariat devrait s’étendre au partage de moteurs  et pourrait conduire à produire des modèles JLR à partir de plates-formes du groupe BMW.

Des partenariats d’une nécessité existentielle

Le président de Tata Motors Natarajan Chandrasekaran, s’est dit ouvert à d’autres partenariats à l’avenir.

«Comme toute autre entreprise automobile, JLR doit investir dans les technologies futures pour faire face au passage des moteurs à combustion interne aux systèmes hybrides et électriques», a-t-il déclaré. «Il doit également investir dans les modèles futurs, effectuer les investissements nécessaires dans des domaines tels que la mobilité partagée, mais aussi au-delà ». Insistant sur le fait que cela était primordial pour pouvoir perdurer dans cet écosystème.

Répartir les investissements …. et les dépenses

« Tout cela signifie que vous avez besoin d’investissements en capital si vous voulez être prêt pour l’avenir. Le seul moyen de répondre à cette contrainte est d’investir davantage au travers de partenariats, car nous voulons répartir les investissements » a déclaré Natarajan Chandrasekaran. Le dirigeant ajoutant que de nombreuses discussions étaient actuellement en cours, « tant tactique que stratégique.  »

Interrogé sur les opportunités de partenariat futures, Chandrasekaran a ajouté que des occasions continuaient de se présenter et que Tata évaluait chacune d’entre elles. « Tant que cela sera dans l’intérêt de Tata Motors, nous forgerons de tels partenariats afin de pouvoir supporter les dépenses d’investissement ».

Pour rappel, des rumeurs avaient récemment laissé entendre que Tata aurait négocié la vente de Jaguar Land Rover au groupe PSA, opération qu’il avait toutefois niée à l’époque.

L’avis de Leblogauto.com

Tata semble surtout avoir besoin d’un partenaire pour répartir les dépenses et ne pas tout assumer lui-même. Reste à déterminer ce qu’il pourra offrir en contrepartie.
Un tel accord pourrait permettre à un constructeur d’accroître sa production en augmentant la demande, améliorant ainsi sa rentabilité.

Sources : Autocar

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Tata ouvert à d’autres partenariats pour JLR"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

…PSA ?
Ton avis @Greg 😉

polo
Invité

Si PSA souhaitait vraiment racheter JLR, aucun intérêt pour eux de nouer un partenariat autant attendre que la situation « s’agrave » et reprendre le tout quand TATA n’aura plus le choix.

zeboss
Invité

le risque en attendant est de se faire souffler la mariée…

Thomas
Invité

C’est déjà fait…par BMW 🙄

SGL
Invité

Bah @polo regardez Opel !
Les SUV (sur base PSA) se sont faits avant le mariage !?
Prendre TATA plus tard, c’est le risque de prendre aussi plus de dettes.
Exemple : FCA devient de moins en moins intéressant maintenant qu’ils s’enfoncent de trop.

polo
Invité

ça dépend Opel a été racheté avant que toutes les coopération soient sorties. De toute façon ça dépend aussi de la position de TATA, une coopération avec pourquoi pas une prise de capital par PSA peut-être intéressant, mais pour le coups coopérer avec JLR pour le coups si ça marche TATA pourrait devenir gourmand si PSA souhaite racheter les marques. En l’état atuel de toute façon techniquement il n’y a pas grand chose de « compatible » techniquement entre les 2 groupes.

greg
Invité

Pour un partenariat peut-être, mais je ne vois pas dans quel domaine.
PSA est un follower et pas un leader. Dans les généralistes mon choix serait plutôt Ford.
Cela dit la perspective d´un rachat me parait totalement compromise si Tata évoque uniquement la possibilité d´un partenariat industriel pourt partager les coûts.

zeboss
Invité

@greg : hein Ford ? repose de suite la cigarette qui fait rire, pour mémo, Ford a déjà été proprio de JLR..
Aux vus des scores passés, mieux vaut s’abstenir, et Ford n’a qu’une envie, quitter l’Europe…

Thomas
Invité

FORD s’est vendu à VAG(c’est la R&D de VW qui va bosser)alors tu parles 🙄

C3po
Invité
Bmw comme partenaire technique ok, mais est ce vraiment là fonctionnement de ce groupe de faire des rachats ? D’un côté cela complète le porte feuille de marques anglaises, mais jaguar est en concurrence frontale avec bmw Bmw a les ressources pour faire n’importe quel type de véhicule et la marque jlr ne fonctionne plus très bien Au contraire psa manque de compétences en 4*4 et à besoin de s’internationaliser Enfin on peut presque faire une comparaison avec VW Peugeot en équivalent de VW Jaguar pour Audi Opel similaire à Skoda Citroen en marque de voitures fun Ds pour le… Lire la suite >>
georges
Invité

Je préfère dire :
Peugeot comme VW en plus dynamique et meilleur comportement routier.
DS dans le créneau bas et moyen d’Audi.
Jaguar niveau Audi et au dessus.
Opel, comme Peugeot en plus sage + label Germany.
Land Rover SUV et 4×4 premium et luxe.
Citroën comme Skoda et VW mais en plus jeune-fun-famille.

greg
Invité
 » mais est ce vraiment là fonctionnement de ce groupe de faire des rachats ?  » Mais pourquoi vous êtes à ce point omnubilés par un rachat qui n´a jamais été sur la table? Je tiens juste à remettre les choses en perspective: cette rumeur est partie d´une dépêche de la « Press association », une Agence de presse anglaise, qui avait prétendu avoir vu des documents faisant état d´une fusion imminente. Cette « information » a été reprise par tout le monde, mais PERSONNE n´a jamais vu ces soit-disants documents et PA n´a jamais fourni la moindre preuve de ses dires. La seule… Lire la suite >>
C3PO
Invité

je ne suis pas omnibulé, je me pose juste la question de la pertinence d’un rachat de JLR

la question se pose car l’entreprise est en difficultés et dois faire de gros investissements, donc il est raisonnable de penser à un rachat

en cas de rachat par PSA il y a des complémentarité de gammes évidentes et donc une pérennité de JLR, ce qui n’est pas le cas si jamais c’était BMW

greg
Invité

Je ne comprend pas le sens de la question étant donné que JLR n´est pas à vendre.

Seb
Invité

Pourquoi pas un partenariat avec le géant Toyota ? Ils pourraient leur offrir l’hybridation et la fiabilité hors pair mécanique/électronique des Lexus , la peut être qu’enfin les Land Rover pourront prétendre avoir des tarifs aussi élevés mais justifiables …. 😬

wpDiscuz