Accueil Fiat 2018 : Record de ventes en Europe pour la Fiat 500

2018 : Record de ventes en Europe pour la Fiat 500

1705
45
PARTAGER
500

Alors que le bilan 2018 de FCA en Europe est assez mitigé, le « pot de yaourt » italien sauve la mise de la vénérable firme turinoise et continue sa belle carrière sur le Vieux-Continent. Une performance de choix pour la Fiat 500 qui, en dépit d’un restylage léger et d’une mise à jour technologique en 2015, atteindra bientôt l’âge canonique de 12 ans.

La barre des 200.000 approche

Avec plus de 194.000 unités (versions Abarth comprises), la 500 bat ainsi son record Européen, depuis son lancement en 2007 et occupe la 1ère place de son segment dans 11 pays. L’Italie reste évidemment le 1er marché (39885 exemplaires hors Abarth).

Luca Napolitano , responsable de Fiat / Abarth EMEA, a déclaré:  » Ce record de vente est le témoignage de ce que la 500 est une véritable icône intemporelle dans l’industrie automobile et pas seulement pour la marque Fiat . Je suis très fier de ce résultat, qui place le leader des ventes 500 dans 11 pays européens et le podium dans quatre autres. Au cours de ces 11 années de vie, le 500 n’a jamais été démodé et s’est imposé partout comme un symbole du ‘ made in Italy ‘ qui, sans jamais perdre son identité, a pu se réinterpréter en se liant à des marques emblématiques, créant ainsi plus de 30 séries spéciales pour explorer des territoires insolites en citadine « . Le directeur poursuit en déclarant: « C’est aujourd’hui la voiture Fiat la plus globale du monde, avec plus de 100 pays dans lesquels elle est commercialisée et 80% des volumes produits hors de Italie. Dans l’ensemble, de 2007 à aujourd’hui, plus de 2 millions et 110 000 Fiat 500 produites représentent plus de 6 millions si on les ajoute à celles de l’inventeur, construites de 1957 à 1977, pour devenir l’un des modèles Fiat les plus vendus de tous les temps. ».

Une icône bientôt renouvelée (à priori)

Le succès de la formule 500, véritable bouée de sauvetage de Fiat il y a 10 ans, est connue : une ligne iconique qui ne se démode pas, des choix de personnalisations étoffés et une variété de séries spéciales qui relancent continuellement l’actualité du produit, en dépit de sa base désormais ancienne. Rien qu’en 2018, la Fiat 500 a été déclinée dans les nouvelles séries « chic » Collezione inspirées de la haute couture, Mirror tournée vers la connectivité ou encore « Spiaggina 58 » surfant sur la nostalgie de la Dolce Vita et l’histoire légendaire de la 500 originale. La version Abarth ne se repose pas sur ses lauriers non plus, avec le lancement de la nouvelle gamme 595 en octobre dernier.

Fiat essaiera de capitaliser encore en 2019 sur ce succès d’estime, en attendant 2020 qui sera une année décisive pour l’avenir de la 500. FCA prévoit en effet de lancer une 500 totalement nouvelle, 100 %électrique, tandis que l’actuelle version sera maintenue au catalogue. Attendons de voir, car les rebondissements dans les business plans chez FCA sont fréquents…

L’avis de leblogauto.com

La 500 bénéficie toujours d’un atout charme indéniable, porté par son histoire, son design pimpant et son côté branché. Il faut dire aussi que sur ce segment, la 500 n’a pas vraiment de rivales, surtout au niveau de l’image. Reste à savoir comment Fiat peut, en attendant la nouvelle version, maintenir les ventes sur un modèle dont la conception commence à porter le poids des ans.

Année Ventes
2007 42468
2008 177680
2009 179241
2010 172205
2011 156051
2012 145700
2013 158918
2014 180403
2015 180005
2016 183241
2017 189643
2018 194000

Meilleures ventes en Europe : (chiffres hors modèles Abarth)

  1. Italie 39885
  2. Allemagne 31500
  3. France 25441
  4. UK 24666
  5. Espagne 21313

Sources : fiat EMEA press, carsitaly, carsalesbase, best-sellings-cars

Poster un Commentaire

45 Commentaires sur "2018 : Record de ventes en Europe pour la Fiat 500"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

Fiat fini par être confondue avec son modèle quasi iconique, dans le titre on peut alterner la suppression d’un des deux mots, fiat ou 500..
C’est un peu du pareil au même, si on ajoute le DUCATO on a l’essentiel des ventes de la Marque..

domi
Invité

 » la 500 n’a pas vraiment de rivales » si elle en a au moins une, notamment la Twingo qui la singe, mais… Renault n’a pas compris qu’il ne faut rien imiter…Un lion qui copie un lion devient un singe..disait Victor Hugo.

zeboss
Invité

si la twingo est la rivale de la 500, je serais curieux de savoir pourquoi et comment ?
la 500 est l’héritière de la 500 « pot de yaourt » la twingo n’hérite de rien, ni la 4l, ni la 4cv ( sauf le moteur arrière).

Guill
Invité

C’est juste parce que Renault avait essayé de jouer la carte rétro en faisant de la Twingo un hommage à la R5.
https://www.autoevolution.com/news/new-renault-twingo-design-influenced-by-the-r5-turbo-video-78452.html

SGL
Invité

Le problème de la Twingo est que la majorité la prend pour une pâle copie de la Fiat 500 …et pas du tout de la R5 !
D’ailleurs, le moteur arrière et la propulsion sont un hommage à la Fiat 500 de 1957 et de la 4CV que de la R5 de 1972, tout sonne faux dans la Twingo au niveau de l’image !

Allegra
Invité

En même temps faudra m’expliquer où sont les références à la R5.. Les ailes arrière enflées pourraient aussi être un hommage à la Clio V6.

Sinon bien joué pour Fiat, le style a toujours été un gros point fort et contrairement à d’autres ils ne se sont pas complètement lâchés au niveau des tarifs. Que prendre d’autre quand on fait de la ville et qu’on ne veut pas se retrouver dans une charrette style Citroën C1 ?

Lapince
Invité

Tout sonne faux chez Renault, la qualité, le prix, l’accueil, la politique commerciale, on en est à se taper le « C.. par terre » avec cette marque , cette alliance qui veut se faire aussi grosse que le boeuf allemand. Bon dimanche au Samourai !

Invité

je dirais même plus, la Twingo qui copie la 500, je serais curieux de savoir pourquoi et comment ? La Twingo est sensée faire écho à la Super 5, rien à voir avec le pot de yaourt

SGL
Invité

@Shooby, fais-toi, autour de toi, un mini-sondage… « A quoi ressemble la Twingo ? »
1re réponse : à une R5 ?
2e réponse : à la Fiat 500 ?
Honnêtement , je pencherais largement pour la 2ème réponse.
… tiens-moi, Stp, au courant du résultat ! 😉

lym
Invité
En même temps, niveau emplacement moteur, la « copie » serait plus fidèle que l’originale, un comble! La 500 (non X, une vraie faute de goût, à l’instar des versions SUV de Mini) a pour elle une bouille mieux née et, truc difficilement corrigible sur Twingo, un rapport empattement/hauteur restant harmonieux malgré l’évolution d’habitabilité vs la 500 originale. C’est pour moi le vrai défaut de la Twingo qui, grâce au talent des photographes et parfois un peu gommé par les décalco, s’évalue mieux de visu. Pas certain que la nouvelle rabaissée de 1cm ne change la donne? Avec le poids élevé pour… Lire la suite >>
r.burns
Invité

Bof, 1er d’un secteur en fort déclin, très maigre victoire

joledemago
Invité

ce n’est pas le fait d’être premier ici qui importe mais le fait de vendre de plus en plus de véhicules dans un marché en déclin (et un modèle datant de 2007)

Kubota
Invité

Bravo à fiat belle performance. Ils sont champions en citadine à quand une nouvelle punto

zeboss
Invité

never

SGL
Invité

Le problème est que Fiat est champion uniquement dans ce segment !

Invité

« à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », pourrait-on dire dans le cas présent

zafira500
Invité

« à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »
Et pourtant, ce ne sont pas les concurrentes qui manquent. La triplette VW, la triplette PSA/Toyota, la Twingo of course… et la Panda.

SGL
Invité

Hmm, il y a quand même la Twingo, Up! & co, C1 et 108 & co, Smart, etc.

SGL
Invité
Premier constat, c’est très féminin de choisir une voiture principalement pour son look, même s’il ne faut pas en faire une généralité. Fiat a réussi superbement bien son coup et l’entretien remarquablement. Deuxième constat, Renault s’est planté en faisait une petite au look de la 500 en plus moderne et plus fade, alors qu’ils ont fait les 4 CV qui sont une auto avec un passé historique. Une néo rétro 4 CV un poil premium aurait pu batailler éventuellement a arme égale avec la 500. Au lieu de ça, la petite Twingo ultramoderne fait des scores presque minable face à… Lire la suite >>
Donatello
Invité

Les faux échappements, les fausses entrées d’air, le faux carbone, … démontrent que les hommes tiennent tout autant au look que les femmes. Mais plus important que le look, c’est l’image. Et malheureusement, la Twingo en est dénuée. Elle est jolie, mais ne raconte rien. Renault aurait dû miser sur l’image de la 4L ou de l’ancienne Twingo.

beniot9888
Invité

Si c’est féminin de choisir une voiture pour le look, j’en conclus que ce sont des femmes qui achètent des A3 S-line, des Mégane GT-line, des série 3 pack AMG, des 308 GT-line…

C’est pas un homme qui ferait ça.

SGL
Invité

Oui, enfin les A3 S-line, des Mégane GT-line, des série 3 pack AMG, des 308 GT-line… Ont tous d’emblée une base plus récente ainsi que des prestations routières qui n’ont rien à voir avec la 500.
Des bonnes voitures + belles (donc pas forcément moche) personnes ne crachent dessus !

wpDiscuz