Accueil Actualité Fin de production pour les Citroën e-Mehari et C-Elysée en 2019

Fin de production pour les Citroën e-Mehari et C-Elysée en 2019

5480
48
PARTAGER
nouvelle-Citroen-E-Mehari-hard-top

Citroen a annoncé ce vendredi le retrait du catalogue français de la berline C-Elysée et de la e-Méhari, la réincarnation 100% électrique de la mythique Méhari des années 70-80, tous deux après trois ans de production seulement. 

Fin de parcours pour le véhicule de loisirs 100% électrique de Citroën. Au contraire de son illustre aïeule thermique, la e-Méhari n’a pas rencontré le succès escompté et contraint Citroën à arrêter les frais sur sa production. Celle qui fut assimilée à une Bolloré Bluesummer « citroënisée » n’a finalement pas rencontré son public. Petite, moins bien finie, moins pratique que l’originale, mais surtout onéreuse à l’achat, la e-Méhari a été contrainte dès le départ à une diffusion confidentielle (1000 exemplaires annuels prévus seulement).

Citroën a cru en son modèle en misant sur le capital sympathie de la Méhari originale

Pour autant, si le concept original a été en grandes parties conservé (petite taille, couleurs flashy, simplicité d’entretien, style attachant, etc), le charme n’a finalement pas opéré une seconde fois sur le public. Des efforts furent cependant observés par la marque aux Chevrons pour mettre son véhicule de loisirs en avant. Comme en témoignent ces séries spéciales réalisées avec l’artiste Jean-Charles de Castelbajac ou Courrèges, mais aussi sa mise à jour 2018 avec notamment l’arrivée d’un hard top, d’une planche de bord redessinée et de performances revues à la hausse. Toutefois insuffisant pour Citroën qui a pris la décision de mettre un terme à sa production.

Grand succès à l’étranger, la C-Elysée voit aussi sa production arrêtée pour le marché français

Autre véhicule qui s’arrête là en 2019 chez Citroën, sa berline tricorps du segment B, la C-Elysée. Plébiscitée à l’étranger, notamment dans les marchés émergents friands de berlines « sedan », la C-Elysée n’a pas rencontré son public en France, la faute à une diffusion confidentielle, adressée essentiellement aux entreprises, mais aussi au manque général de communication à son sujet. Dommage pour un véhicule pourtant pétri de qualités et au rapport prix/prestations intéressant pour le client qui recherche un grand coffre à un tarif contenu.

Poster un Commentaire

48 Commentaires sur "Fin de production pour les Citroën e-Mehari et C-Elysée en 2019"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Stabak
Invité

Le problème de la C-élysée c’est les motorisations.
Avec seulement le 1.6 HDi de 100cv et le VTi 82cv, dur de séduire un public de particulier. Avec un Puretech 110cv ou la version modernisée du 1.6 TU5JP4 (proposée sur les autres marchés) ça l’aurait fait.

Jc juncker
Invité

Quelques compagnies de vsl en ont quelqu unes par chez moi dans leurs flottes . J ai même été étonné d en voir quelqu unes immatriculé au Lux

Invité

le problème, c’est qu’elle est venue concurrencer la Logan alors que cette dernière était déjà établie dans nos contrées. Elle avait perdue d’avance, car même si elle était meilleure, l’aura de la Logan semble indétrônable pendant encore un moment

Amiral_sub
Invité

Citroen a surtout récupéré à vil prix une voiture électrique déjà conçue afin de faire baisser sa moyenne de CO2 sur la gamme. Je l’aimais bien la emehari, sauf sa batterie qui ne convient pas à un usage de voiture particulière. Pas de regrets pour la celysee.

Allegra
Invité

Aucun regret pour la E-Mehari, hors de prix, limitée en autonomie et finie à la truelle. Juste dommage d’avoir réutilisé le nom Méhari pour un engin sans lien avec l’originale.

Pour la C-Elysée bah … sans fréquenter le blog, vous saviez qu’ils la vendaient ? Les concessionnaires n’en exposent que rarement, le constructeur ne communique jamais dessus, une seule finition, deux motorisations, c’est logique que ça ne se bouscule pas pour l’acheter.

wizz
Membre

Dacia Logan
1 seul modèle
2 moteurs, et antiques, 1.4 MPI 75ch et 1.6 MPI 90ch, et à une époque où le diesel était roi
Exposée discrètement dans un coin dans les concessionnaires Renault, lorsque c’est exposé
Et pourtant, le succès fut fulgurant…

Allegra
Invité

Logan présentée comme une révolution par l’ensemble de la presse à l’époque (donc même pas besoin pour Renault de communiquer dessus), vendue à un moment où on vendait encore des 206 à moteur 1.4 T.U assez ancien et où aucune alternative n’existait à ce prix en dehors des antiques Lada 111 / 112. La différence est là.

wizz
Membre

et donc le problème des Citroen C-Elysée ne serait donc pas à cause de sa unique version (puisque la Logan n’avait qu’une seule version aussi), ni de ses 2 pauvres moteurs (idem Logan), ni de l’absence de communication et d’exposition de la voiture (ps: la Logan n’était même pas disponible en France dans le réseau Renault), etc…

le problème de la C-Elysée, c’est donc son prix de vente!
CQFD

Allegra
Invité

A l’époque oui, la Logan n’avait qu’une seule version mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. La Logan reste moins chère mais c’est surtout la Fiat Tipo qui lui a fait du mal. Ça reste mieux foutu qu’une Logan sans être plus cher que la C-Elysée alors pourquoi se priver ?

Thibaut Emme
Admin
Gros souci de cette C-Elysée, Citroën ne voulait pas la commercialiser chez nous et n’y a été qu’à reculons avec le mauvais positionnement. Avant, avoir une 2CV et un DS (ou une SM) ne gênait pas. Désormais, pour l’image, il faut une « cohérence » de gamme. Donc une C-Elysée (comme une 301) cela fait « tâche » pensent-ils… En Espagne, la C-Elysée débute à 9 990 euros actuellement avec le pure tech 82 ch en version « feel », noire, air conditionné, audio bluetooth etc. Mais visiblement, un peu comme Schweitzer qui estimait au début qu’une Dacia à 7 500 euros en France ne fonctionnerait… Lire la suite >>
wizz
Membre
Que la Logan est disponible avec plusieurs version aujourd’hui n’est pas la question. Pour expliquer l’échec de cette C-Elysée chez nous, tu nous expliques que parmi les différentes causes, la présence d’une seule version est une des raisons de cet échec. Les gens n’en ont pas acheté parce qu’ils n’auraient pas eu de choix A ceci, j’ai repris toutes tes argumentations et les ai appliquées à la Logan. Et curieusement, les raisons pour lesquelles tu reprochais à la C-Elysée ne sont pas applicables à la Logan, dont version unique à ses débuts. L’absence de choix sur les versions aurait dissuadé… Lire la suite >>
Stabak
Invité

C’est pas tellement son prix. Car à 18.000€ le modèle tout équipé et une image moins low cost, elle est à son avantage. Le gros problème selon moins c’était la communication autour du modèle et des motorisations. Seulement un minable petit 82cv en essence de proposé. Comment ca peut convaincre dans un temps où l’essence devient roi et ou Dacia propose en face 110cv?
Personnellement c’est le genre de voiture qui pourrait me séduire pour son bon rapport prix/habitabilité/équipements. Mais avec un si faible moteur ca passe à la trappe…

wizz
Membre

une C-Elysée à 18000€!!!

à ce prix, les gens diraient qu’il vaut mieux acheter une Golf occasion, mieux fabriquée, et qui décotera moins lors de la revente…

HPE
Invité

La e-mehari rien d’étonnant, tarifs prohibitifs et extrêmement bâclée (comme la Bluesummer de toute façon). Jamais aimé ce modèle, contrairement à son aïeul.

Thibaut Emme
Admin
En toute honnêteté intellectuelle, un constructeur proposerait un véhicule comme la Mehari maintenant pour son prix de l’époque, peu de gens en voudrait. Une Mehari 2+2 (avec banquette arrière) en 69, c’était 8 700 Franc, sans portières, sans toile complète, etc. Rajoutez 700 Francs pour la toile « luxe » avec portes et deux ou trois autres bidules. Une Ami 8 était à ce prix…toute fermée et « équipée ». 8700 Francs de 1969, c’est un peu plus de 10 600 euros actuels. On notera d’ailleurs que c’est à peu près le prix d’une Mehari de base remise à neuf. 10 600 euros et… Lire la suite >>
flx
Invité

Tous ces développements étaient payés par Bolloré et venaient principalement de la dernière évolution de la Bluecar.

Thibaut Emme
Admin

Le toit en dur ? N’existe pas sur la Blue Summer.
Le mode hivernage ? Le passage à l’EuroNCAP après ajout des airbags ? etc.
Non non, Citroën a bien fait (faire) du dev sur cette voiture qui ne s’est pas retrouvé sur la Blue Summer.

Thomas
Invité

Et dire qu’il y’en avait sur ce forum et d’autres pour « pleurer » l’absence des C-Elysée et 301 sur le marché français 🙄

wpDiscuz