Accueil Salon de Los Angeles Los Angeles 2018 : Honda Passport

Los Angeles 2018 : Honda Passport

646
3
PARTAGER
Honda Passport (2018)

Honda fait revivre le nom de Passport, qui fut en son temps son premier SUV. Il désignera désormais une déclinaison à 5 places du Pilot, aux capacités en tout-terrain améliorées. De quoi se positionner face au succès de Jeep sur le marché américain pour lequel il a été conçu. Son arrivée en Europe n’est pas au programme.

On ignore si le Honda Passport premier du nom a laissé une empreinte forte dans l’esprit des gens, mais il fait donc désormais partie des modèles dont le nom est ressorti de la naphtaline, comme tant d’autres actuellement. Mais il s’agit cette fois-ci bien d’un modèle 100% Honda. Et pour cause, puisque ce nouveau Passport est une version 5 places du grand Pilot (qui a en fait remplacé le Passport à l’origine…).

Cela se voit d’emblée sur le style. Hormis le bouclier et la calandre, les deux véhicules sont identiques jusqu’au pied C. Et même à l’arrière, une partie des feux semble aussi être identique. Cela se retrouve dans les dimensions. Avec ses 4839 mm de long, le Passport est plus court de 100 mm, mais repose sur un empattement identique de 2819 mm.

Honda Passport (2018)
La gamme de SUV / Crossovers Honda en Amérique du Nord : HR-V, CR-V, Passport et Pilot

En fait, en donnant naissance à une carrosserie courte à 5 places du Pilot, Honda ajoute un véritable intermédiaire entre CR-V et Pilot, et en profite pour lui donner une tonalité tout-terrain plus prononcée. Bien entendu, pour cela, la question du style n’est pas négligée avec des plastiques noirs plus présents et des barres de toit plus visibles. La garde au sol est en outre relevée de 1,25 cm sur les versions 2 roues motrices ( !) et 2,8 cm sur les versions 4×4. La transmission intégrale est la i-VTM4, qui peut transférer 70% du couple à l’arrière, puis jsuqu’à 100% de ce couple à gauche ou à droite pour un effet de Torque Vectoring. Ses jantes 20 pouces chaussent des pneus tout-temps, et son porte-à-faux arrière réduit améliore logiquement l’angle de fuite. Le bouclier avant ne semble néanmoins pas proposer de meilleur angle d’attaque. Pas de quoi un faire un as du franchissement, mais largement de quoi s’aventurer sur des sentiers un peu moins battus.

Le seul moteur proposé est le V6 3.5 i-VTEC associé à une boîte automatique 9 rapports. Il développe 284 ch et 355 Nm. Identique donc à celui du Pilot. Identique aussi la planche de bord, avec un écran de 7 pouces pour l’instrumentation, et un écran central tactile de 8 pouces connecté. Et le plein d’aides à la conduite. Aux places arrière, la banquette 3 places est désormais fixe, et non plus coulissante, avec un fractionnement 60/40.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Los Angeles 2018 : Honda Passport"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Sous certaines angles et surtout avec la version 4×4 il a des airs de Subaru

Invité

ce n’est pas un canon de beauté, mais au moins, celui-là, il doit pouvoir passer partout !

panama
Invité

Véhicule typiquement adapté au marché US, où les conditions de circulation sont parfois difficiles (climat) et où on n’hésite pas à sortir de l’asphalte (c’est permis, pas comme chez nous).

wpDiscuz