Accueil Constructeurs chinois Le chinois Thunder Power produira ses VE en Belgique

Le chinois Thunder Power produira ses VE en Belgique

1040
6
PARTAGER

En plus du SUV Audi e-Tron, la Belgique devrait prochainement accueillir la production d’un autre véhicule électrique. Le constructeur chinois Thunder Power va en effet reprendre une partie du site Caterpillar de Gosselies pour y produire une citadine électrique.

Depuis plusieurs mois un constructeur chinois est en négociation avec la région wallonne pour reprendre le site de Caterpillar. Et c’est à présent bien officiel puisqu’un accord vient d’être signé, avec Thunder Power. Un constructeur chinois discret et peu connu, mais qui a déjà exposé à deux reprises au salon de Francfort La Wallonie investira directement 50 millions d’euros dans le projet, via son fonds Sogepa.

Dans une première phase, ce sont 350 emplois qui seront créés, mais le nombre pourrait monter à 4000. En effet, Thunder Power va localiser sur le site de la banlieue de Charleroi non seulement la production, mais aussi un bureau d’études. Le centre de style du constructeur déménagera dès 2019 de Milan pour s’y installer. Le calendrier sera serré, puisque le constructeur compte débuter la production dès 2020.

Et si les projets de Thunder Power faisaient pour le moment état d’une berline et d’un SUV, c’est une petite citadine qui sera initialement produite en Belgique. Une voiture répondant au nom de Chloé, soit le nom de la fille du fondateur Wellen Sham. A moins que Renault ne trouve à redire sur la proximité entre Zoé et Chloé… Cette petite citadine est annoncée entre 12000 et 15000 euros, avec une autonomie de 300 km (WLTP). Les capacités de production seraient de 30000 unités par an, avant de débuter par la suite l’assemblage de berlines ou SUV.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le chinois Thunder Power produira ses VE en Belgique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Je rajoute à ma liste la marque thunder Power
Dans les futures marques Chinoises anti-Tesla 😉
Après Borgward, Byton, Enovate, Lucid, Nio, SF Motors, MG, Lynk&Co, Leading Idéal.
Lequel est le meilleur ? (toujours la même question)

Ted
Invité

MG, Borgward et Lynk sont des généralistes. Nio est le « concurrent » chinois de Tesla le plus sérieux. Lynk est la marque le plus forte globalement.

SGL
Invité

Théoriquement, l’année 2020 si elle n’est pas l’année du raz-de-marée des ventes de VE elle sera en tout cas, l’année d’un raz-de-marée de l’offre de modèle de VE.
Si les infrastructures suivent dans les villes européennes, beaucoup d’Européens sauteront le pas après 2020 dans l’achat d’une VE pour remplacer leur VT.

Bizaro
Invité
Et il y a du travail : Bornes , aux même standards de prises et de puissance. Histoire que l’utilisateur ne se retrouve pas avec 3 câbles et 5 adaptateurs dans le coffre quand il sera fasse à une borne inconnue délivrant autant qu’une prise domestique. Aire de recharge publique. Obligation de pouvoir payer sa recharge avec une carte bleue et non souscrire à 15 abonnements différents. On ne payer pas son essence par uniquement abonnement Total, BP, Texaco… Pareil pour les autoroutes. Création de planificateur de trajet ZE libre et gratuit. Assurer un prix de l’électricité sur le long… Lire la suite >>
Bizaro
Invité
 » Thunder Power. Un constructeur chinois discret  » pourtant avec un nom comme ça… « une petite citadine qui sera initialement produite en Belgique. Une voiture répondant au nom de Chloé » décidément les noms chez eux sont vraiment choisi…Après en même temps à 20000€ moins chère que la Renault, les clients vont vite oublier la similitude.  » Wallonie investira directement 50 millions d’euros dans le projet » Surement pour facilité les ventes de Gillet Vertigo dans l’empire du milieu. Bon Toy’ n’a pas atterri en France par hasard non plus. « Le centre de style du constructeur déménagera dès 2019 de Milan pour… Lire la suite >>
Malco
Invité
@Bizaro:leurs voitures sont moches, leur nom est tout pourri, et leurs annonces me semblent un brin optimistes (même pour un habitué de Tesla ;-)). Mais je leur souhaite de réussir… Quant aux 50M€, la région s’était fort mouillée au moment de la fermeture de Cat (2000-5000 emplois perdus, alors que le taux de chômage est déjà pas jojo), et le site a été « nationalisé ». Le geste n’est donc pas surprenant – regardez le deal de Tesla pour la gigafactory ou pour Fremont, et c’est valable pour n’importe quel gros employeur potentiel. Malheureusement je ne suis pas convaincu que nos amis… Lire la suite >>
wpDiscuz