Accueil Ecologie Nouveau bonus/malus 2019 + WLTP : vive le diesel !

Nouveau bonus/malus 2019 + WLTP : vive le diesel !

20548
110
PARTAGER
Loi_mobilités_2018

En 2019, le seuil du malus « écologique » sera abaissé de 3 grammes à 117 g/km. Dans le même temps, le WLTP sera en vigueur sur toutes les voitures vendues. Mécaniquement, le diesel fera un retour en force.

Le WLTP pour toutes les voitures vendues entre en vigueur en septembre 2018. A ce moment, les consommations (et donc les émissions) seront plus proches de la réalité et donc plus élevées qu’actuellement. On table sur 10 g de CO2/km en plus environ.

Le malus 2019, de son côté, débutera donc à 117 g/km. Le montant du démarrage devrait rester à 50 euros. Symboliques, mais tout est dans le symbole justement. Ce seuil abaissé, en complément du WLTP devrait donc rendre les véhicules essence moins compétitifs par rapport aux versions diesel. Une ineptie. Surtout si on ajoute le fait que le gouvernement veut la généralisation des zones faible émission (ou zones de circulation restreinte). Pour 2020 et au-delà, le seuil sera de nouveau abaissé.

Ainsi, les diesel vont redevenir attractifs. Et ce, tant que le bonus-malus ne tient pas compte de tous les polluants émis. Trouver un véhicule compact essence qui n’est pas malussé va devenir difficile. Il faudra par conséquent passer à l’hybride, avec le surcoût financier qui va avec ! Même les citadines vont morfler. Seul point « positif », cela devrait rendre les petits moteurs downsizés largement moins intéressants. Retour à des cylindrées « normales » ? Les électriques devraient aussi être plus intéressants que maintenant avec un bonus maintenu.

Enfin, maintenu pour le moment. En effet, l’Etat envisage de prendre en compte (enfin ?) l’usage et la technologie mise en oeuvre. Ainsi, on pourrait avoir des bonus électriques modulés.

Plan d’orientation sur les mobilités

Toutes ces mesures visent à montrer à Bruxelles que la France prend des mesures contre la pollution de l’air. Ainsi, l’Etat espère éviter une pénalité européenne. Mais, rien dans le plan gouvernemental « d’orientation sur les mobilités » ne concerne le transport maritime, l’industrie, ou d’autres pourvoyeurs de pollution de l’air. Ah si…l’Etat veut « définir des trajectoires de transition des flottes maritimes et fluviales par type de flotte (flotte de commerce, de plaisance, de pêche, de l’État…) avec les filières ». Autant dire, rien de concret.

Dans les « mauvaises nouvelles », on pourra aussi noter que l’Etat s’engage à mettre en place les moyens de contrôler les fameuses zones de circulation restreinte. En effet, en place à Paris et à Grenoble, le contrôle a montré ses limites et bon nombre de conducteurs sont passés outre l’interdit.

Désormais, l’Etat envisage le contrôle automatique en circulation, mais aussi en stationnement. Concrètement, les PV risquent fort de tomber rapidement. L’Etat s’engage aussi à mettre en place le cadre légal des péages urbains anti-congestion (en gros on paie selon l’heure à laquelle on passe sous le péage), mais aussi les voies réservées au covoiturage ou cotransportage (transport de colis mutualisé).

Même les citadines « basiques » malussées ?

Dans les points positifs, on trouvera bientôt un « plan vélo ». Enfin ! Dévoilé à la rentrée prochaine, il devrait donner un vrai cadre pour favoriser les déplacements à vélo. Il y aura aussi des aides pour encourager le covoiturage comme le remboursement par les entreprises d’une partie des frais (comme c’est le cas pour les transports en commun actuellement).

L’Etat s’engage aussi à « verdir » aussi son propre parc de véhicules et à le mutualiser (du covoiturage de ministres ?). Les poids-lourds au GNV (gaz naturel) et à hydrogène devraient aussi être aidés et le fret ferroviaire (enfin) favorisé.

Bref, pour le moment, le concret, c’est le bonus/malus abaissé à 117 g/km avec le WLTP généralisé. Du concret dès les prochains mois. Les constructeurs « s’arrachent les cheveux » pour savoir comment limiter la casse. Exemple, une Renault Megane TCe 100 est actuellement à la limite, à 120 g/km. Et demain ? Même une Fiat 500 1.2 essence avec 69 ch devrait avoir un malus. Le marché devrait donc s’orienter de nouveau vers le diesel et les futurs hybrides 48V. Et ce, malgré l’Euro6d-Temp plus stricte.

Pour lire le plan complet, c’est par ici.

Illustration : Ministère

Poster un Commentaire

110 Commentaires sur "Nouveau bonus/malus 2019 + WLTP : vive le diesel !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

Le WLTP est une bonne chose, mais le Bonus Malus qui n’est pas remis en question dans sa façon de calculer la « pollution » est une aberration, et pourtant chaque année, rien n’est fait pour faire réagir le gouvernement, même pas leur poser la simple question « pourquoi se baser uniquement sur le CO2 si vous voulez favoriser l’essence ? »

Rien, on subit donc bêtement des choix débiles dictés par des imbéciles qui s’occupent de domaines qu’ils ne connaissent absolument pas.

Invité
sauf que le bonus-malus a dés le départ été conçu pour être une taxe, pas un cadeau fait pour nous, CONtribuables. C’est pour cela que je l’appelles souvent le malus-malus. Car, contrairement aux jeux de fête foraines, « à tous les coups l’on perd » ! Sinon, ils ne l’adapteraient pas chaque année pour faire en sorte qu’elle tente de rapporter de l’argent, ils laisseraient les valeurs telles quelles ! Le problème est que même en la rendant plus stricte chaque année, ils ont bien du mal à al rendre rentable, cette taxe. Merci Sarkozy ! Sinon, je trouves la phrase « Mécaniquement,… Lire la suite >>
Béret vert
Invité

 » Si un automobiliste réfléchissait, il conserverait sa voiture 15 ans pour l’amortissement, ou n’achèterait que de l’occasion.  »
C’est ce que je tente d’expliquer autour de moi mais rien n’y fait: ils se lassent de leur caisse, pendant que mes voitures affichent des âges vénérables et fonctionnent nickel.

amiral_sub
Invité

l’achat automobile est effectivement souvent irrationnel

Invité

là tu ne fais que confirmer ce que j’ai dis, Thibaut : il aura fallu effectuer 50.000 « réglages » et continuer à en faire en étant de plus en plus restrictif pour le bonus et de plus en plus sadique sur le malus … donc si, ils ont bien eu du mal à le rendre rentable.

Sinon, je ne suis pas sur que le CONsommateur ai choisit les moteurs downsizés … ils subissent ce choix technologique imposé par les normes Euro.

PS : tu nous précisera où est la passion dans le fait d’acheter un diesel, quand même, là 😉

ART
Invité

Un gouvernement d’abrutis, qui profitent de l’effet d’aubaine WLTP et toujours arc-bouté sur le CO2 ? On se fout du monde !!!

amiral_sub
Invité

oui, on est pas prêt de respirer dans nos villes avec de telles absurdités

gigi4lm
Invité

« il devrait donner un vrai cadre pour favoriser les déplacements à vélo »
C’est la moindre des choses. Ne manque plus qu’un vrai guidon et des vraies roues ! 😊

4aplat
Invité

Et ben voila, un bel impot a la con comme savent en faire nos politiques …
On continue a ponctionner, aucune reflexion et surtout aucune vision des realites …
Continuons a payer, chers amis automobilistes …

Amiral_sub
Invité

Certes le malus ponctionne, mais il finance le … bonus. Rien n’empêche d’acheter une voiture bonussée

RPM
Invité

Absolument pas : le malus est largement bénéficiaire, ce qui correspond bien à un impôt supplémentaire.

wizz
Membre

comme le disait Coluche, quand on pense qu’il suffirait que les gens n’en achètent pas pour que ça ne se vende plus….
et donc, il suffirait que les gens n’achètent pas ces voitures malusées pour que le bilan bonus/malus soit inversé…

gigi4lm
Invité

Ce qu laisse penser que cet impôt supplémentaire est un impôt volontaire (un peu comme les amendes pour excès de vitesse)

RPM
Invité

Ah bon tu n’achètes pas de voiture parce que tu en as besoin ? A partir du moment où les voitures sont toutes malussees il s’agit bien d’un impôt obligatoire.

RPM
Invité

Vous pouvez jouer avec les mots et vous faire plaisir d’avoir le dernier. Quand même une Fiat 500 de 69ch passe au malus, on peut certe trouver des exceptions pour ne pas voir la réalité qui est simplement que le malus est devenu une nouvelle taxe. Cela serait peut être votre rôle d’ailleurs de défendre la majorité des automobilistes qui doivent utiliser leur voiture au quotidien pour simplement aller bosser. Mais c’est peut-être trop demander.

RPM
Invité

Si ne pas être d’accord avec vous c’est être contre vous, vous avez une conception particulière de la discussion. Après le messager me paraît très passif, et on peut attendre autre chose d’un rédacteur de blog automobile.

ema
Invité

je n’attends pas du tout de la part d’un rédacteur du blog automobile qu’il soit un lobbyste, ni qu’il soit un pro-voiture systématique – Je trouve l’association 40 millions d’automobilistes insupportable.

et j’apprécie plus les positions nuancées du blogauto (rédacteurs et certains commentateurs) , passionnés d’automobile, mais conscients des enjeux globaux.

wizz
Membre
La Fiat 500 est malussée à cause de sa surpuissance? ou à cause de son antique technologie? Si c’était à cause du seuil de puissance, alors les Prius auraient dû être pénalisées aussi, non? un moteur plus puissant, à technologie équivalente, ça consommera plus, et dégagera plus de CO2 mais à puissance équivalente, un moteur moderne consommera moins, dégagera moins d’émission (tant en CO2 qu’en divers gaz toxiques) de même, à moteur équivalent, une plateforme moderne plus légère permettra à la voiture de moins consommer, tout en proposant une prestation supérieure de même, 10% de gain sur le coefficient aéro,… Lire la suite >>
RPM
Invité

Renseigne toi sur l’âge des artères de certains moteurs PSA qui restent basés sur l’architecture du TU au lieu de faire le petit malin…

wizz
Membre

RPM
les autres pourraient se renseigner sur les moteurs PSA

mais ce serait encore mieux si tu pouvais argumenter tes affirmations, en nous étalant tes connaissances. Nous ne demandons que ça, d’apprendre, élargir notre culture, approfondir nos connaissances…

alors, ces moteurs TU de PSA, on les trouves où de nos jours? (déjà, sûr, ce n’est pas le 16 THP, conçu par BMW)

Gus
Invité

Ah le TU, j’en ai des souvenirs émus sur ma première voiture, une 306

wizz
Membre

ah bon!
les gens achèteraient des voitures dont ils ont besoin????…..ou ils ont envie????

cette vague de SUV, ou à allure SUV, qu’est ce que ces véhicules apporteraient comme besoin que n’auraient pas les simples monospaces ou berlines?

RPM
Invité

Tout ce qu’un vieux schnock obtus et renfermé ne connaîtra jamais.

lym
Invité
Comme dit par ailleurs, ces SUV peuvent avoir niveau SCx une pénalité de 20-25% vs la berline basée sur la même plateforme. Alors je veux bien qu’il faille être, niveau besoin, un « un vieux schnock obtus et renfermé » pour s’étonner que cela se vende… Mais en attendant, la réalité de la cible marketing de ces véhicules inutilement imposants c’est le petit kiki voulant paraître gros (pas étonnant que le « véhicule statutaire », comme on dit pudiquement, ait démarré en Asie plutôt qu’en Afrique). En prime ce sont ces utilitaires généralisés qui bouchent la vue sur nos routes, ce qui n’est sans… Lire la suite >>
versdemain
Invité
Concernant le WLTP, j’avais lu sur un autre site qu’il est prévu de septembre à décembre 2018 que les valeurs soient converties en NEDC avec une moulinette pour l’Europe. Ce qui reviendrait à ne presque pas payer plus de malus, malgré le WLTP. Et la « drôle d’histoire » serait que les constructeurs négocient actuellement de poursuivre cette astuce sur l’ensemble de 2019. Ce qui reviendrait à dire que le WLTP ne ferait presque pas de malus en sus jusque 2020. Et le barème du malus ne bouge que de 3gr de CO2 en 2019, alors que la baisse a été de… Lire la suite >>
sans blague
Invité
 » Une ineptie. » Tiens donc? Les véhicules essence émettent plus de CO2. Les véhicules essence émettent plus de particules fines (de 10 à 67 fois suivant la température, cf l’étude fait par l’institut Paul Scherrer de Zürich). Il n’y a que sur les NOx que les essences sont meilleurs, et cela est en train de changer avec le nouveau système Bosch qui divise par 10 les NOx émis par les moteurs diesels. Mettre en avant les moteurs essence en clamant qu’ils sont plus propres est une ineptie. C’est certes à la mode, mais cela reste quand même une ineptie. L’avenir… Lire la suite >>
Amiral_sub
Invité

Tu as dû confondre, c’est l’hydrogène qui est une voie sans issue

sans blague
Invité

L’argumentaire est léger… je vais essayer de faire mieux.
Hydrogène contre batteries: Pas besoin de matériaux rares pour les batteries, pas de problème de durée de vie des batteries, une autonomie décente, un remplissage quasiment instantané, un gain de poids considérable et une solution que pourra supporter notre réseau électrique sans s’écrouler.
Toyota, Honda et Kia produisent déjà des véhicules à hydrogène: nos constructeurs ont encore une guerre de retard.

wizz
Membre

pas besoin de matériaux rares….juste du platine pour les électrodes. à part ça, rien de rare. Et il est bien connu que les électrodes dureront éternellement….

wizz
Membre
un peu de lecture…. http://www.societechimiquedefrance.fr/piles-a-combustible.html Ici, on peut lire qu’ils ont pour objectif d’atteindre 0.1 gramme de platine par kW de puissance. Cela veut dire qu’actuellement, la quantité de platine nécessaire est bien supérieure, bien supérieure… ….et en 2014, il fallait 0.3g de platine par kW http://www.afhypac.org/documents/tout-savoir/fiche_5.2.2_pemfc_rev.oct2014_ta.pdf 100kW? soit 136ch, la puissance d’un petit 1.6 diesel ou 1.2 essence turbo il faudra 30 grammes de platine…à multiplier par le nombre de millions de voitures PAC souhaitées même en arrivant à 0.1g/kW, ce sera 10g par voiture de 100kW/136ch. Avec 50% des immatriculations en France, ça représente 1 million de véhicule,… Lire la suite >>
wizz
Membre

et pour obtenir de l’hydrogène, on ferait en électrolysant l’eau avec l’électricité de nos actuelles et futures centrales nucléaires.

sinon, l’électricité, c’est aussi des éoliennes, beaucoup d’éoliennes…..et autant de terres rares (néodyme par exemple)

etc…..

C’est beau l’hydrogène dans ces conditions…

sans blague
Invité

L’hydrogène peut se produire ‘localement’ et être stocké (voir: « FaHyence, la première station-service qui fabrique de l’hydrogène »). Tout système de récupération d’énergie peut être utilisé pour l’électrolyse.

wizz
Membre

et avec QUELLE ENERGIE localement?

Gus
Invité

Un ptit bloc éléctrogène 🙂

ema
Invité

diesel

wizz
Membre
FaHyence???? https://mcphy.com/fr/mclive/communiques/mise-en-service-fahyence/ on voit mieux ce que c’est… l’énergie primaire, l’énergie de base, ce n’est pas si locale, pas si « indépendant ». C’est relié au réseau EDF « Le projet EDF, au travers de sa Délégation Régionale Grand Est et de sa R&D, ainsi que l’institut EIFER, ont co-développé le démonstrateur et apporté leur expertise technique à la CASC, du dimensionnement des équipements à l’installation de la station, en passant par la recherche de financements et le développement d’un système de monitoring et de pilotage intelligent. L’électricité peut ainsi être consommée pendant les pics de production d’énergies renouvelables, en dehors des heures… Lire la suite >>
Alex87f
Invité

Le coup des essences qui émettent plus de particules que les diesels est un immense n’importe quoi.
Cela était une exception qui était valable pour une micro fraction de moteurs essence à injection directe sans FAP.
Les essences à injections indirectes n’émettent pas de particules, les bi-injection et les injections directes a FAP presque pas non plus. Même ma DS3 à injection directe et sans FAP émettait moins de particules qu’un diesel FAP de 40ch de moins.

wpDiscuz